Abonnez-vous

abocliccarrepetit

aboclicbanniere

FIL INFO // Olofsson et Vacala feront cause commune en Nordic

filinfo111

Mardi 6 avril

RallyX Nordic: Olofsson et Vacala de retour aux affaires

Le RallyX Nordic a confirmé le retour aux affaires de Simon Olofsson pour une nouvelle campagne dans les rangs du Supercar Lites. En lice pour le titre jusqu'à la dernière étape de la saison 2020, le suédois effectuera donc une septième campagne consécutive dans l'antichambre de la catégorie reine sous les couleurs de la structure STS. 

De son côté, le pilote US Lane Vacala a lui aussi indiqué qu'il prendrait part à un programme complet en RallyX Nordic aux côtés de Simon Olofsson. 


Lundi 5 avril

Paul Cocaign confirme à Nogaro 

Auteur d'une douzième place dimanche lors de la première des deux courses du week-end de Nogaro, Paul Cocaign s'est de nouveau employé à confirmer son niveau de jeu lors de l'ultime confrontation du week-end en parvenant à accrocher une 11ème place ce lundi. 

De quoi permettre à l'ancien pensionnaire du championnat de France Junior de Rallycross de lancer sa saison sur des bases élevées alors que pas moins de 26 concurrents étaient au départ de cette course 2 dans le Gers. 

Aligné en GT4, Grégoire Demoustier a été contraint à l'abandon lors de la course 1 tandis que son équipier Alain Ferté a suivi le même chemin dans la course 2. Pour sa part, Pascal Huteau s'est assuré d'une 14ème place ce lundi pour conclure son week-end. 

 


Rallycross Italie: Kobe Pauwels brille à Maggiora 

Engagé dans les rangs de la catégorie CrossCar à l'occasion de la première étape du championnat d'Italie de Rallycross, Kobe Pauwels s'est rapidement mis en évidence en décrochant le meilleur temps absolu de la Q1 avant de doubler sa performance par un quatrième temps en Q2. 

Du côté des pilotes tricolores, Yoann Gillouin s'est pour le moment contenté des rangs 10 et 15 tandis que la découverte de la catégorie pour Valentin Comte s'est soldé par un 27ème et un 24ème temps. 

En Super1600, la catégorie a vu Nils Volland prendre l'ascendant aux commandes de son Audi A1 du Volland Racing. Le jeune pilote allemand s'est pour l'heure offert les deux premiers scratches du meeting. 

 



Dimanche 4 avril

Clio Cup // Paul Cocaign s'offre un Top 12 

cocaignclio20203

Aligné ce week-end sur la première manche de la Clio Cup Europe sur la piste de Nogaro, Paul Cocaign a parfaitement entamé sa saison ce dimanche en décrochant la 12ème place de la course 1. Parti depuis la 12ème place sur la grille, l'ancien pensionnaire du championnat de France Junior de Rallycross a su conserver sa position jusqu'à l'arrivée. 

 

 

 




Vendredi 2 avril  

Rallycross Italie: Kobe Pauwels rejoint Comte et Gillouin 

pauwelskobe1

Parmi les 35 pilotes engagés sur le front de la catégorie CrossCar, il faudra également compter sur la présence de Kobe Pauwels lors de la manche d'ouverture du championnat d'Italie de Rallycross qui se déroulera ce lundi 5 avril. 

Vainqueur à Lydden Hill en décembre dernier aux commandes d'une Audi A1 du Volland Racing en championnat Britannique de Rallycross, le pilote belge de 16 ans reprendra les commandes de son châssis TN5 en provenance des ateliers de la firme LifeLive de Yannick et Thierry Neuville et viendra tenir compagnie aux deux pilotes Mygale Valentin Comte et Yoann Gillouin. 

 


 

Lundi 29 mars

La passe de cinq pour Petter Narsa 

narsapetterportraitcapetown2019

Spécialiste du Snowmobile et pilote d'usine pour le compte du constructeur Lynx, Petter Narsa a remporté ce week-end à Ostersund l'Arctic Cat Cup pour la cinquième fois de sa carrière. Reconnue comme l'épreuve la plus prestigieuse de la planète dans l'univers du Snowmobile, celle-ci s'est toutefois déroulée dans des conditions minimalistes en raison de la pandémie. 

Septième du classement général RallyX Nordic en 2019 dans les rangs du Supercar Lites, l'ancien médaillé d'or des X-Games s'était révélé comme l'une des bonnes surprises de la série scandinave sous les couleurs de la structure JC Raceteknik.  Auteur de deux piges en RX2 Series, Petter Narsa s'était également mis en évidence en décrochant deux qualifications pour les phases finales à Lohéac ainsi qu'à Cape Town. 




Vendredi 26 mars

RallyX Nordic: Patrik Hallberg pour une revanche 

hallberg2020

Deuxième du classement général en amont de l'ultime épreuve de la saison 2020 sur le front de la catégorie CrossCar, Patrik Hallberg n'avait pas été en mesure de rallier le Danemark en septembre dernier pour la grande finale de Nysum. 

Un contre-temps qui avait coûté au pilote suédois la possibilité de se battre pour le titre. 

Auteur d'une victoire à Arvika pour un total de deux podiums, Hallberg s'était finalement contenté de la cinquième place du général dans le sillage du quatuor Max Rundberg, Jimmie Osterberg, Isak Reiersen et Isac Egonsson. 

Après avoir brillé aux commandes d'un châssis Speedcar en 2020, le suédois de 17 ans sera de retour aux affaires sur le RallyX Nordic en 2021 avec la ferme intention de parvenir à ses fins en disposant d'un tout nouveau châssis EDGE.  




Mardi 23 mars

Rallycross Italie: Avec Valentin Comte et Yoann Gillouin

comteportrait2019pdrlv 

Alors que le championnat d'Italie de Rallycross vient de procéder à deux journées de tests les 14 et 21 mars derniers, nos voisins transalpins sont sur le point de donner le coup d'envoi de la saison 2021. 

En effet, c'est le lundi 5 avril prochain que le circuit de Maggiora accueillera la première étape du championnat 2021. Si le meeting se déroulera à huis-clos, pas moins de deux tricolores seront au départ dans les rangs de la catégorie CrossCar. 

Si Valentin Comte sera naturellement de la partie aux commandes de son châssis Mygale, l'ancien champion de France Junior y sera accompagné de son nouveau compagnon d'écurie Yoann Gillouin. Révélation de la saison 2019 dans les rangs du championnat de France de SprintCar, l'ancien spécialiste du Quad sera à compter parmi les favoris à la victoire finale à Maggiora. 




Vendredi 19 mars

Autocross Europe: Le calendrier chamboulé 

autocrosseurope

Epreuve d'ouverture du championnat d'Europe d'Autocross, l'étape Allemande de Seelow prévue au mois de mai prochain a définitivement été retirée du calendrier en raison de la crise sanitaire. C'est donc en Lettonie lors du premier week-end de juin que devrait être donné le coup d'envoi de la saison 2021 sur le Musa Raceland de Bauska. 

Calendrier Championnat d'Europe d'Autocross 2021 mis à jour 

5 et 6 juin // Lettonie - Musa  [1, 2, 3, 4]

12 et 13 juin // Lituanie - Vilkyciai [1, 2, 3, 4]

26 et 27 juin // Allemagne - Matschenberg [1, 2, 3, 5]

3 et 4 juillet // République Tchèque - Nová Paka [1, 2, 3, 4]

17 et 18 juillet // France - Saint-Georges-de-Montaigu** [1, 2, 3, 6]

31 juillet et 1er août // Pays-Bas - Toldijk** [1, 2, 3, 6]

21 et 22 août // République Tchèque - Prerov [1, 2, 3, 5, 6]

18 et 19 septembre // France - Saint-Igny-de-Vers [1, 2, 3, 5]

25 et 26 septembre // Italie - Maggiora [1, 2, 3, 4, 5, 6]

9 et 10 octobre // Espagne - Mollerussa** [1, 2, 3, 5, 6]

Categories : [1] SuperBuggy ; [2] Buggy1600 ; [3] JuniorBuggy; [4] TouringAX Cup; [5] Cross Car Sr; [6] Cross Car Academy Trophy

** En attente de l'homologation du tracé


Euro RX: Ales Fucik débutera sa campagne 2021 en RallyX Nordic

fucikpolo2019nordic

Animateur de la série Euro RX1/Supercar, le pilote tchèque Ales Fucik a indiqué qu'il donnerait le coup d'envoi de son programme sportif 2021 dans les rangs du RallyX Nordic. 

Fucik alignera sa VW Polo ex-Marklund Motorsport au début du mois de mai sur la piste de Nysum en guise de préparation pour le championnat d'Europe Euro RX1/Supercar. 

Champion d'Europe d'Autocross en 2017, le tchèque de 47 ans évolue depuis trois saisons en Euro RX. Seulement 16ème du classement général en 2019, Fucik s'était contenté d'une seule qualification pour les phases finales avant d'obtenir la 8ème place de la série Euro RX l'an dernier avant que la saison ne soit stoppée par la crise sanitaire. 




Jeudi 18 mars

Oliver Solberg de retour aux affaires (vidéo) 

Après sa prestation de choix opérée aux commandes de la Hyundai i20 Coupé WRC sur l'Arctic Rally, Oliver Solberg a repris le chemin du WRC2. Cette semaine, le suédois a poursuivi le développement de la nouvelle Hyundai i20 Rally2 en Sardaigne. A visionner ci-dessous en vidéo. 

 




Mardi 9 mars 

STARD s'associe avec BRUSA 

La firme autrichienne de Manfred Stohl et Michael Sakowicz a confirmé sa volonté d'unir ses forces avec BRUSA. L'entité Suisse devenue spécialiste de la fourniture de composants électriques et mécaniques dans le domaine de la conception des groupes motopropulseurs pour la technologie électrique fera désormais cause commune avec STARD. L'objectif assumé des deux entités se focalisera sur le développement et la commercialisation de groupes motopropulseurs à la pointe de la technologie pour le secteur du sport automobile. 




Jeudi 4 mars 

Csucsu en RallyX Nordic avec la DS3 ex-Meunier 

Le pilote Lukas Kornel alias "Csucsu" a confirmé qu'il profiterait de la double étape d'Holjes prévue du 13 au 16 mai prochain dans le cadre du RallyX Nordic pour donner le coup d'envoi de sa saison sportive. L'ancien pensionnaire du championnat du Monde FIA de Rallycross alignera pour l'occasion la Citroen DS3 ex-Damien Meunier avec laquelle le hongrois a remporté le titre national en Hongrie à l'automne dernier. 


Rallycross UK: Convaincu par le promoteur, Chicken va retrouver le Super1600

Contenu à un programme en Coupe Swift Sport Rallycross en 2020, le pilote britannique Phil Chicken va retrouver une catégorie Super1600 qu'il avait pourtant choisi de quitter voici quelques mois. 

Auteur de quelques sorties sporadiques sur le front de la série Euro RX au cours des dernières saisons, Chicken va finalement reprendre du service aux commandes de sa Citroen C2.

 Convaincu par les efforts abattus par le nouveau promoteur du 5 Nations Trophy, le britannique effectue un pas de recul alors même qu'il venait d'apporter quelques transformations à sa monture pour l'aligner en Rallye. 

"J'ai pu parler avec plusieurs pilotes qui prévoient de s'engager en Super1600 grâce au travail effectué par le nouveau promoteur. La catégorie est en train de prendre du volume et c'est la raison pour laquelle j'ai décidé de me laisser tenter à nouveau", commente le pilote de la C2. 




Mercredi 3 mars 

Le coup d'envoi du CEZ repoussé

Alors que le championnat d'Europe Centrale - CEZ - devait théoriquement débuter à l'occasion du week-end des 3 et 4 avril sur la piste hongroise de Mariapocs, les organisateurs ont décidé de repousser leur épreuve au mois de septembre prochain. Désormais, c'est en Pologne sur la piste de Slomczyn que le coup d'envoi du championnat devrait être officialisé à la fin du mois d'avril.

Calendrier Championnat CEZ
24 et 25 avril - Pologne // Slomczyn
29 et 30 mai - République Tchèque // Sedlcany
12 et 13 juin - Autriche // Greinbach
26 et 27 juin - République Tchèque // Sosnova
31 juillet et 1er août - Italie // Castelleto
25 et 26 septembre - Hongrie // Mariapocs
2 et 3 octobre - Autriche // Melk
9 et 10 octobre - Slovaquie // Slovakiaring
23 et 24 octobre - Italie // Maggiora




Lundi 1er mars

AP Racing débarque en FIA RX2e

apracing

Le fabricant britannique de systèmes de freinage haute performance AP Racing a été sélectionné en qualité de fournisseur officiel de la série FIA RX2e.

A compter de la saison 2021, toutes les montures alignées en FIA RX2e seront équipées avec le matériel fourni par la firme de Coventry.

Un partenariat que la firme AP Racing compte mettre à profit pour développer et affiner sa gamme comme l'explique le managing director d'AP Racing David Hamblin.

"Le championnat FIA RX2e constituera une étape importante dans l'histoire du sport européen avec cette transition abandonnant la technologie thermique pour l'électrique. Nous sommes ravis de pouvoir accompagner cette évolution. Ce partenariat va nous permettre de mieux appréhender ces nouvelles dynamiques et d'affiner en conséquence la qualité de notre matériel pour répondre aux besoins de cette nouvelle ère de l'histoire du sport automobile qui promet d'être très passionnante"

 


 




Dimanche 28 février 

Arctic Rally Finland // Power Stage: Solberg part à la faute 

A la lutte avec Katsuta pour la sixième place du général, Oliver Solberg a tout perdu lors de la Power Stage. Parti à la faute suite à une touchette avec un mur de neige, le suédois a perdu une dizaine de secondes dans l'opération et échoue à seulement 1.2s de la sixième place pour ce qui ne constituait que sa première sortie à ce niveau de la compétition avec Hyundai Motorsport.

Troisième de la Power Stage en WRC2, Ole-Christian Veiby doit quant à lui se contenter de la cinquième place du général. De son côté, Mattias Ekstrom a sécurisé la cinquième place du général en WRC3 pour son retour à la compétition sur la scène internationale. Enfin, Johan Kristoffersson s'est quant à lui emparé du deuxième meilleur temps du WRC3 lors de la Power Stage et confirme ainsi sa 10ème place au général de l'Arctic Rally Finland. 

Classement général Arctic Rally Finland 

wrcFINAL


Arctic Rally Finland // ES9: Kristoffersson et Ekstrom signent encore un Top 5

Johan Kristoffersson a su mettre à profit cette neuvième spéciale pour signer sa meilleure performance du Rallye. Avec un deuxième temps à mettre à son actif en WRC3, le triple champion du Monde de Rallycross a franchi la ligne d'arrivée avec près de 10 secondes d'avance sur un Mattias Ekstrom néanmoins auteur du cinquième temps. Si Ekstrom reste cinquième au général du WRC3, Kristoffersson grappille quant à lui une place et intègre désormais un Top 10 que le suédois avait été contraint de quitter hier-matin lors d'une visite impromptue dans un mur de neige.


Arctic Rally Finland // ES9: Solberg conserve sa sixième place

Oliver Solberg est plus que jamais sur la voie de conserver sa sixième place au classement général de l'Arctic Rally Finland. Avec un quatrième temps réalisé dans le sillage d'Evans, Rovanpera et Neuville au terme de l'ES9, le suédois n'a concédé que 3.3s sur le meilleur chrono de la matinée.




Samedi 27 février 

Arctic Rally Finland // Kristoffersson et Ekstrom ne se lâchent plus

Pour la deuxième fois consécutive, Johan Kristoffersson est parvenu à prendre le dessus sur Mattias Ekstrom pour conclure la journée en Finlande lors de la 8ème spéciale. Auteur de son cinquième Top 5 du week-end en WRC3, Kristoffersson a réussi à chiper la cinquième place à son meilleur ennemi pour 4.6s.

Ce soir, Ekstrom occupe toutefois la 5ème place du classement général tandis que Kristoffersson continue d'accuser le coup après ses 9 minutes perdues ce matin lors de l'ES4. Néanmoins, de la 18ème place en milieu de journée, Kristoffersson est parvenu à remonter à la 11ème place du général en WRC3.

Classement général à l'issue de la 8ème spéciale

general3après8


Arctic Rally Finland // Oliver Solberg finit la journée dans le Top 6

Sébastien Ogier pris au piège dans un mur de neige à quelques encablures de l'arrivée de la huitième et ultime spéciale du jour, Oliver Solberg conclut cette deuxième étape de l'Arctic Rally Finland parmi le Top 6 du classement général. Sixième, le suédois possède à présent 7.6s d'avance sur son premier poursuivant Takamoto Katsuta.

Classement général à l'issue de la 8ème spécialegeneralaprèses8


Arctic Rally Finland // Ogier reprend l'avantage sur Solberg

En lâchant pas moins de 19 secondes sur la septième spéciale du Rallye, Oliver Solberg n'est pas parvenu à contenir le retour de Sébastien Ogier qui s'est empressé de chiper la sixième place du classement général au pilote suédois. Oliver Solberg glisse à la septième place désormais mais ne comptabilise que 3.6s de retard sur Sébastien Ogier.


Arctic Rally Finland // Solberg confirme dans l'ES6

Habitué du Top 5 depuis la veille, Oliver Solberg est allé signer sa quatrième performance du genre à l'occasion de l'ES6 de Mustalampi 2. Le suédois devance Craig Breen, Elfyn Evans et Sébastien Ogier et sse maintient au sixième rang du classement général avec 7.9s d'avance sur le champion du Monde sortant.


Arctic Rally Finland // Tir groupé pour Ekstrom et Kristoffersson

Piégé dans la quatrième spéciale, Johan Kristoffersson a su réagir avec le break marquant le cap de la mi-journée. Auteur du sixième temps, Kristoffersson échoue à quatre secondes de la cinquième place détenue par Mattias Ekstrom. Si Ekstrom se maintient à la cinquième place du général en WRC3, Johan Kristoffersson conserve quant à lui sa 18ème place.


Arctic Rally Finland // Pas de réussite pour Kristoffersson, Ekstrom enchaîne

La quatrième spéciale momentanément arrêtée ce matin suite à la sortie de piste d'Emil Lindholm n'a pas été simple pour Johan Kristoffersson. Le triple champion du Monde de Rallycross a en effet perdu plus de neuf minutes pour plonger de la cinquième à la 18ème place du WRC3. De son côté, Mattias Ekstrom s'est offert son deuxième Top 5 consécutif de la matinée et pointe désormais à la cinquième place du classement général.


Arctic Rally Finland // Encore un Top 5 pour Solberg

Oliver Solberg a su mettre à profit la cinquième spéciale de Siikakämä 1 longue de 27.68 km pour revendiquer son troisième Top 5 du Rallye. Quatrième dans le sillage du trio Tanak, Evans, Ogier, Solberg n'aura cumulé que 1.9s de débours sur le pilote estonien.

Une performance qui permet à Solberg de glaner une position supplémentaire au classement général en passant de la 7ème à la 6ème place.

"Cette spéciale était clairement ma meilleure de la journée. J'ai poussé fort dans plusieurs sections mais, à nouveau, j'ai été trop prudent sur d'autres. Il y a encore plein de virages sur lesquels je n'étais pas en totale confiance"


Arctic Rally Finland // Le WRC3 à l'arrêt

Emil Lindholm victime d'une sortie de route dans la quatrième spéciale du Rallye, les concurrents du WRC3 n'ont toujours pas été en mesure de prendre le départ de Kaihuavaara 1. Leader du Rallye au terme de l'ES3, la Skoda Fabia de Lindholm bloque pour le moment la progression de ses homologues dont Johan Kristoffersson et Mattias Ekstrom.


La Fédération Suédoise impose l'arrêt des activités sportives

Suite à une nouvelle mise à jour des restrictions en Suède, l'agence nationale de santé publique a imposé l'annulation de toutes les activités sportives et des rassemblements jusqu'à nouvel ordre. Une décision qui s'impose à la Fédération Suédoise du Sport Automobile à l'exception des épreuves bénéficiant d'un statut professionnel.


Arctic Rally Finland // Solberg "trop prudent" dans l'ES4

Oliver Solberg n'est pas parvenu à confirmer son troisième temps signé lors de l'ES3. Sixième à l'arrivée d'une ES4 longue de 19.91 km, il n'a toutefois concédé que 5 secondes de retard sur un Elfyn Evans enfin en mesure de mettre un terme à la série de trois scratches consécutifs signée par Ott Tanak. Si Solberg gagne une place au classement général pour passer de la 8ème à la 7ème place devant Sébastien Ogier, le suédois semble encore en avoir sous le pied.

"C'était une spéciale assez compliquée et je n'ai pas su trouver le capital confiance qui aurait pu me permettre d'attaquer comme j'aurais pu le souhaiter sur les portions rapides. Ces routes demandent une telle implication et je suis malheureusement resté trop prudent. Toutefois, je continue à apprendre et à garder le sourire malgré-tout"

"


Arctic Rally Finland // Kristoffersson retrouve le Top 5

Repoussé hors du Top 5 au terme de la deuxième spéciale disputée vendredi soir, Johan Kristoffersson retrouve la cinquième place du classement général WRC3 après le premier run de la matinée. De son côté, Mattias Ekstrom conserve la 7ème place occupée depuis la veille.


Arctic Rally Finland // Ekstrom prend l'avantage sur Kristoffersson

Si Johan Kristoffersson était parvenu à dominer à deux reprises Mattias Ekstrom sur l'Arctic Rally Finland, le pilote JC Raceteknik/EKS a réussi à inverser la dynamique en prenant le dessus sur le triple champion du Monde de Rallycross pour 7.9s au terme des 20 kilomètres de la troisième spéciale de Mustalampi. Si tous les concurrents n'ont pas encore rallier l'arrivée, Kristoffersson est en revanche certain de maintenir son avantage sur Ekstrom au classement général en amont de la quatrième spéciale.


Arctic Rally Finland // La carte de la régularité pour Veiby

Après deux sixièmes temps vendredi, Ole-Christian Veiby a conclu la troisième spéciale aux portes du Top 3 sur le front du WRC2 mais abandonne 17 secondes aau leader Esapekka Lappi. Le norvégien reste sixième du classement général WRC2.


Arctic Rally Finland // Oliver Solberg s'offre un Top 3

Déjà en verve vendredi soir avec un quatrième temps décroché à l'issue de la deuxième spéciale de l'Arctic Rally Finland, Oliver Solberg a remis le couvert ce samedi matin en s'offrant son premier Top 3 en carrière.

Si Ott Tanak en profite pour signer son troisième scratch du Rallye devant Thierry Neuville, le débours du Suédois sur l'Estonien est inférieur à 5 secondes au terme des 24 kilomètres au programme de Mustalampi. Oliver Solberg conserve la huitième place du classement général.




Mercredi 17 février 

Lohéac annule son Rallye

Pour la deuxième année consécutive, l'Ecurie Bretagne va devoir se résoudre à faire l'impasse sur la tenue de son Rallye annuel en raison d'impératifs d'ordre sanitaire.

En effet, si les rassemblements demeurent toujours interdits, les épreuves sportives ne peuvent être maintenues qu'à partir du moment où elles sont affiliées à un championnat ou une coupe de France et à la condition que leur statut "professionnel" puisse être reconnu. En outre, toutes les épreuves doivent, quoi qu'il arrive, se dérouler à huis-clos et sous réserve de la mise en place d'un protocole très strict.


Travis Pastrana remet le couvert

En attendant le coup d'envoi du Nitro Rallycross lors du deuxième semestre 2021, Travis Pastrana renouera avec le championnat US des Rallyes. Déjà titré à quatre reprises avec Subaru entre 2006 et 2009, le pilote US remettra le couvert en 2021 avec un programme complet pour le compte de Subaru Motorsport USA aux commandes d'une WRX STI. Au total, pas moins de neuf épreuves sont d'ores et déjà prévues pour un Travis Pastrana qui entamera sa campagne dès ce weekend dans le Michigan sur le fameux Sno*Drift Rally.


Rallycross UK: Le Supercar se renforce

kellydeclanfiesta

Après une saison 2020 perturbée par le Coronavirus mais qui aura toutefois permis de décerner les différents titres nationaux, le championnat britannique de Rallycross 5 Nations Trophy vient de confirmer l'arrivée de Declan Kelly dans les rangs de la catégorie reine.

Le pilote irlandais bénéficiera d'une Ford Fiesta Supercar ex-OMSE dont la carrière s'était arrêtée en 2014 sur le front du Global Rallycross Championship aux mains de Patrik Sandell.

Remise à neuf et updatée par la firme Olsbergs-MSE, Declan Kelly a fait l'acquisition de cette Fiesta l'an dernier. Si la pandémie a rapidement mis un terme à ses objectifs, l'intéressé a toutefois eu le loisir de participer aux deux manches du championnat Irlandais sur le circuit de Mondello Park.




Vendredi 5 février 

Rallycross France: Essay en ouverture, l'épreuve de Lessay reprogrammée

Reportée à une date qui restait à définir, l'épreuve de Lessay qui devait originellement être le théâtre de la manche d'ouverture du championnat de France de Rallycross a été repoussée aux 10 et 11 juillet. En conséquence, c'est donc l'épreuve d'Essay qui devrait donc donner le coup d'envoi de la saison 2021 les 22 et 23 mai prochains.

 


 




Mardi 26 janvier

Rallycross France: Lessay déjà reporté

Le calendrier du championnat de France de Rallycross a déjà subi son premier changement de programme en vue de la saison 2021. Tandis que la reprise était attendue les 10 et 11 avril prochains sur la piste de Lessay, les organisateurs ont demandé le report de leur épreuve en raison de la crise sanitaire qui agite actuellement la France et le continent européen dans son ensemble. Une date au coeur de l'été semble être la solution de recours envisagée par les organisateurs.




Lundi 25 janvier

Pas de duel pour Veiby et Kristoffersson

Alors que les deux anciens équipiers de la firme KMS devaient se retrouver sur la première manche du championnat de Norvège le week-end prochain à l'occasion du Finnskog Rally, Ole-Christian Veiby et Johan Kristoffersson vont finalement devoir prendre leur mal en patience. En effet, en raison de la crise sanitaire, les organisateurs ont pris la décision de repousser à plus tard leur événement. Annulé une première fois en 2020, les organisateurs du Finnskog Rally avaient pourtant tout mis en oeuvre pour maintenir leur épreuve en activant l'option du huis-clos.




Samedi 23 janvier

Trophée Andros: JB Dubourg toujours leader

Si JB Dubourg n'est pas parvenu à accrocher une place parmi le Top 6 de la course 2, le pilote du DA Racing demeure toujours le solide leader du Trophée Andros avec une avance respective de 25 et 29 points sur Yann Ehrlacher et Aurélien Panis au terme d'une course 2 remportée par Nathanael Berthon devant Nicolas Prost. En catégorie Elite, Clémentine Lhoste s'est assurée du gain d'une deuxième victoire consécutive sur la piste de Lans-en-Vercors. 

Classement Course 2 

c8

Classement Général 

c8général


 

Trophée Andros: Dubourg sort son joker

Sans chrono à l'issue de la Q1, JB Dubourg jouait son va-tout sur la seule Q2. Soit un contexte similaire à celui de la paire Ehrlacher/Panis qui avait aussi fait le choix de miser sur un deuxième run plus rapide. Toutefois, JB Dubourg n'a pas réussi son pari en se contentant de la 7ème place à l'issue de qualifications remportées par Nathanael Berthon devant Nicolas Prost et Yann Ehrlacher tandis qu'Aurélien Panis se contente d'une sixième place qui lui permet d'accéder in extremis à l'exercice de la Super Pole.

Si JB Dubourg ne participera pas à la grande finale, le girondin pourrait toutefois mettre à profit cette course 2 pour "griller" son premier décompte de la saison 2020/2021 et ainsi augmenter virtuellement son avance sur ses deux poursuivants au général que sont Ehrlacher et Panis.


Trophée Andros: Clémentine Lhoste double la mise 

En dépit des 60 kilos de lest embarqués depuis sa victoire obtenue vendredi soir sur la piste de Lans-en-Vercors, Clémentine Lhoste est parvenue à doubler la mise lors de la course 2. Quatrième de la Q1, la pilote de la 208 a réussi à améliorer le meilleur chrono alors détenu par Gérald Fontanel à l'issue de la Q2 pour empocher sa deuxième victoire consécutive du meeting à l'issue des qualifications.




Vendredi 22 janvier

Trophée Andros: JB Dubourg enfonce le clou

Vainqueur des qualifications et auteur du meilleur temps dans l'exercice de la Super Pole en dépit de ses 40 kilos de lest, JB Dubourg s'est révélé comme l'homme fort de la journée à Lans-en-Vercors.

Le pensionnaire du DA Racing s'est offert sa troisième victoire de la saison devant son équipier Nicolas Prost et Yann Erhlacher tandis qu'Aurélien Panis devait se contenter de la quatrième place.

Avec 67 points au compteur sur cette course 1, JB Dubourg abordera la dernière confrontation du meeting avec une avance respective de 35 et 36 unités sur Yann Ehrlacher et Aurélien Panis.

Classement Course 1 Lans-en-Vercors

c7

Classement Général après Course 1 Lans-en-Vercors

c7general


Trophée Andros: Clémentine Lhoste ouvre son compteur

Première à l'issue des qualifications dans les rangs de la catégorie Elite, Clémentine Lhoste a remporté sa première victoire en carrière dans les rangs du Trophée Andros à l'occasion de la première des deux courses du week-end disputées ce week-end sur la piste de Lans-en-Vercors. L'ancienne pensionnaire de la RX Academy s'impose devant Sylvain Pussier tandis que Gérald Fontanel, troisième de la course 1, conserve sa position de leader au classement général du Trophée Andros.



Trophée Andros: JB Dubourg assomme ses adversaires

Privé de chrono lors de la Q1, JB Dubourg a frappé un très grand coup en enlevant le gain de la meilleure marque lors de la Q2. Sur une piste plus rapide qu'en début d'après-midi, le pilote du DA Racing en profite pour remporter le classement intermédiaire. De quoi permettre à JB Dubourg d'augmenter son avance aux commandes du classement général avec un avantage de 32 points sur un Aurélien Panis qui glisse de la deuxième à la troisième place au profit de Yann Ehrlacher.


Monte-Carlo: Oliver Solberg toujours cinquième

Après deux Top 5 signés ce matin lors des ES 3 et 4, Oliver Solberg avait entamé l'après-midi avec le troisième temps lors de la spéciale reliant Montauban-sur-l'Ouvèze à Villebois-les-Pins. Ce vendredi soir, Oliver Solberg reste solidement arrimé à la cinquième place du classement général de la catégorie R5 avec 12 secondes d'avance sur Yohan Rossel.


Trophée Andros: Débuts prometteurs pour Andréa Bénézet

Pour ses débuts sur la glace du Trophée Andros, le fiston de l'ancien champion d'Europe de Rallycross s'est mis en évidence en décrochant la deuxième place des qualifications dans les rangs d'une catégorie Enedis Invités dans le sillage de Mathieu Baumel.

Suivez le live du Trophée Andros en cliquant ICI 


Trophée Andros: Clémentine Lhoste remporte les qualifications

Ancienne pensionnaire de la RX Academy et du RallyX Nordic, Clémentine Lhoste a remporté les qualifications de la catégorie Elite. En décrochant le meilleur chrono de la Q2, Clémentine Lhoste est parvenue à améliorer la marque réalisée par son équipier Sylvain Pussier lors de la Q1. De quoi assurer le gain de la pole position à l'intéressée en amont de la grande finale de la cette première course du week-end à Lans-en-Vercors. Aligné dans les deux catégories ce week-end, Enzo Ide s'est emparé de la quatrième place tandis que l'ancien spécialiste du Rallycross Julien France se contente pour sa part de la neuvième position à l'issue des qualifications. 

Suivez le live du Trophée Andros en cliquant ICI 


Oliver Solberg dans le Top 5

Si Andreas Mikkelsen domine sans trembler ce Rallye Monte-Carlo dans les rangs de la catégorie R5, Oliver Solberg s'accroche pour l'heure à la cinquième place de l'épreuve au terme des cinq premières spéciales disputées depuis jeudi après-midi. Le suédois est parvenu à aligner trois Top 5 dont un Top 3 pour ses premiers tours de roue aux commandes de la Hyundai i20 mais compte deux minutes de retard sur l'ancienne pointure du WRC Andreas Mikkelsen au classement général.


Johan Kristoffersson de retour aux affaires

Si le Rally Sweden n'aura pas lieu cette année, cela n'empêchera pas Johan Kristoffersson de reprendre du service dans la discipline. En effet, le triple champion du Monde FIA de Rallycross fait partie des pilotes engagés pour la première manche du championnat de Norvège. Le suédois alignera sa VW Polo GTi R5 sur le Kongsvinger Rally le 30 janvier prochain et sera opposé à Ole-Christian Veiby qui disposera pour sa part d'une Hyundai i20 R5.



La "Race of Champions" passe à la glace

Après une dernière édition disputée au Mexique en 2019, la Race Of Champions fera son retour dès janvier 2022 avec une compétition sur glace réunissant les meilleurs pilotes de la planète.

L'information a été confirmée cette semaine avec un tracé de glace situé au nord de la Suède à mi-chemin entre Lulea et Skelleftea qui fera office de juge de paix. A noter que Johan Kristoffersson fait d'ores et déjà partie des pilotes confirmés pour l'événement.

 



Dimanche 10 janvier

Dakar // Mattias Ekstrom est "hors-course"

Si Sébastien Loeb a été en mesure de rallier le terme de la 7ème étape du Dakar, ce ne sera pas le cas pour Mattias Ekstrom. Victime de problèmes moteur au cours de la spéciale, son véhicule Yamaha va être ce soir remorqué jusqu'à Sakaka où son assistance pourra intervenir. Cependant, Ekstrom est désormais hors-course et se verra conclure l'épreuve sous le régime du "Dakar Experience" qui permet aux rookies et aux amateurs d'aller au bout de l'épreuve lorsqu'ils rencontrent des problèmes techniques


 

Dakar // Rebelote pour Mattias Ekstrom et Sébastien Loeb

Après une étape 6 marquée par une suspension arrachée, Mattias Ekstrom n'aura guère connu plus de réussite ce dimanche pour la reprise du Dakar.

En effet, le suédois s'est heurté à des problèmes moteur après le kilomètre 279 de l'étape marathon durant laquelle les pilotes n'auront pas accès à la moindre aide extérieure entre les deux étapes.

De son côté, Sébastien Loeb était quant à lui stoppé à une trentaine de kilomètres de l'arrivée suite à la casse d'un moyeux et attendait l'arrivée de son camion d'assistance.




Samedi 9 janvier

Dakar // Loeb ne perd pas espoir 

Sorti du match pour le compte du classement général après son avarie mécanique essuyée vendredi, Sébastien Loeb reprendra sa route sur le Dakar dès demain. Pour autant, le pilote Prodrive attaquera la suite de ses aventures en Arabie Saoudite avec quelques idées en tête.

"Nous avons cassé un triangle lors de la sixième étape et nous avons dû attendre notre camion d'assistance pour réparer. Il est clair que cela nous coupe tout objectif en vue du classement général. Le point positif, c'est qu'en dépit de cet incident, nous avons pu reprendre notre route et que nous serons en mesure de poursuivre le Rallye. Ce n'est pas franchement le scénario que nous avions pu imaginer mais on sait que notre voiture est bonne et nous allons tout mettre en œuvre pour tenter d'aller chercher des victoires d'étape désormais"


Dakar // Ekstrom et Loeb distancés 

Alors que la journée de repos va permettre aux concurrents du Dakar de recharger leurs batteries avant l'étape marathon qui débutera ce dimanche, Sébastien Loeb et Mattias Ekstrom vont aussi pouvoir capitaliser sur ces quelques heures de répit pour panser leurs plaies après leurs ennuis mécaniques rencontrés lors de l'étape 6.

Avant d'attaquer la deuxième partie de l'épreuve, Sébastien Loeb ne pointe qu'à la 44ème place du classement auto et cumule 11h42 de retard sur Stéphane Peterhansel. Du côté de Mattias Ekstrom, le bilan n'est guère plus réjouissant avec 6h20 de débours sur le leader de la catégorie véhicule léger.

Si Ekstrom figurait jusqu'ici dans le Top 3 du classement, il glisse au huitième rang désormais.


Trophée Andros: Panis vainqueur, Dubourg toujours leader

Si Olivier Panis n’est pas parvenu à contenir Franck Lagorce en finale en raison de problèmes électriques, l’ancien pilote F1 s’est offert sa première victoire de la saison 2020/2021 devant Franck Lagorce et un Jérémy Sarhy qui s’offre un deuxième podium consécutif pour sa première sortie en Elite Pro.

Seulement 7ème de la course 2, JB Dubourg conserve toutefois les commandes du classement général avec respectivement 2 et 8 points d’avance sur Aurélien Panis et Yann Ehrlacher.

COURSE2CLASSEMENT

COURSE2GENRALCHAMPIONNAT

 


Arctic Lapland Rally // Un casting de choix

Outre Valtteri Bottas de retour dans la discipline Rallye pour cette première manche du championnat de Finlande, l'Arctic Lapland Rally réunira un casting de choix le week-end prochain.

Ainsi, les deux nouveaux équipiers Hyundai Motorsport que sont Ole-Christian Veiby et Oliver Solberg aligneront leurs deux Hyundai i20 R5 tandis que Niclas Gronholm disposera d'une VW Polo GTI R5. De son côté, Riku Tahko célébrera sa première sortie sous les couleurs de Hyundai Finlande en prenant lui-aussi les commandes de la i20 R5.

Enfin, il faudra noter l'arrivée de l'ancien pensionnaire du RX2 Series Jami Kalliomaki (Honda Civic) alors que l'ancien sociétaire de la série Euro RX Super1600 Kalle Markanen retrouvera sa Skoda Fabia R5.


Trophée Andros // Ehrlacher se replace, Panis Senior en trombe 

Si JB Dubourg et Aurélien Panis ont payé au prix fort cette deuxième course du meeting à Isola 2000 en ne parvenant pas à rallier le Top 6 qualificatif pour la Super Pole, le quatuor de tête de cette course 2 ne constitue pas vraiment un danger pour les leaders du classement général. Olivier Panis a certes réalisé une prestation de premier choix en scorant la marque maximale de 51 unités devant Franck Lagorce, Jérémy Sarhy et Christophe Ferrier mais aucun de ces candidats n'est actuellement en lice pour le titre.

En revanche, Yann Ehrlacher sauve les meubles après sa prestation discrète de la veille. Actuellement quatrième à égalité de points avec Christophe Ferrier, Ehrlacher est le seul pilote du Top 5 du Trophée Andros à avoir su se qualifier pour l'exercice de la Super Pole.

Avant les phases finales, JB Dubourg possède toujours trois points d'avance sur Aurélien Panis au général du championnat tandis que Yann Ehrlacher réduit son débours de 19 à 13 unités sur le pilote DA Racing en amont des phases finales.

C2aprèsQualifs

 




Vendredi 8 janvier

Dakar // Loeb et Ekstrom à "l'arrêt" mais toujours en course

Alors que les leaders sont arrivés à bon port depuis plusieurs heures, Sébastien Loeb et Mattias Ekstrom n'ont toujours pas réussi à boucler l'étape précédant la journée de repos. Victimes de problèmes mécaniques, Loeb est toujours bloqué au kilomètre 97 tandis qu'Ekstrom doit composer avec un bris d'amortisseur et demeure à l'arrêt dans la dernière portion de l'étape.


Trophée Andros: JB Dubourg remporte la Course 1 

Vainqueur des qualifications et auteur du deuxième temps lors de la Super Pole, JB Dubourg n'a pas flanché pour remporter sa première victoire de la saison sur le front du Trophée Andros. Le pilote du DA Racing en profite pour reprendre la première place du classement général à Aurélien Panis. 

Classement Course 1 Isola 2000

ClassementCOURSE1

Classement général Trophée Andros 

CLASSEMENTGENERALCOURSE1


 

Dakar // Longue journée pour Sébastien Loeb

Triangle de suspension cassé dès les premiers kilomètres de l'étape reliant Al Qaisumah à Ha'Il, Sébastien Loeb va se confronter à une très grosse journée pour la sixième étape du Dakar. Stoppé au kilomètre 97, le tricolore va devoir attendre l'arrivée de son camion d'assistance pour reprendre la route. Toujours à l'arrêt, il reste pas moins de 288 kilomètres à parcourir avant que Loeb ne puisse franchir la ligne d'arrivée. Par chance, l'étape du jour avait été raccourcie d'une centaine de kilomètres après les dégâts provoqués par le parcours de la veille. 

 




Jeudi 7 janvier

Dakar // "Une journée difficile" pour Mattias Ekstrom

Une chose est sûre, Mattias Ekstrom n'aura pas vécu une journée aussi productive que la veille sur le Dakar. Seulement 23ème de l'étape, le suédois aura cumulé les ennuis ce jeudi.

"On a vécu une journée difficile, commente Ekstrom. Nous nous sommes perdus rapidement dès le départ de la spéciale et cela nous a coûté énormément de temps. Même si nous avons su par la suite témoigner d'un très bon rythme, une crevaison est venue nous ralentir au cap de la mi-course. Malheureusement, un problème mécanique dans la dernière section de l'étape est venu se greffer à nos difficultés et nous avons dû conclure la journée avec le seul pont arrière en état de marche"


Dakar // Ekstrom n'est pas verni

Seulement 23ème de la cinquième étape entre Ryad et Al Qaisumah, Mattias Ekstrom a perdu 57 minutes ce jeudi. Entre une crevaison et des difficultés sur le plan de la navigation, le suédois conserve toutefois la troisième place de sa catégorie au classement général.


Dakar //Journée "sans" pour Loeb

Déjà en difficultés en début de journée, Sébastien Loeb a conclu la cinquième étape du Dakar au 21ème rang. Si le tricolore est parvenu à remonter 17 positions sur la dernière portion de tracé, ce dernier cumule cependant 50'18 de retard sur le vainqueur du jour Giniel De Villiers. De quoi repousser le pilote Prodrive au 10ème rang du classement général.


Dakar // Loeb en souffrance

En dépit d'un coup de gueule poussé ce mercredi sur les réseaux sociaux suite à une pénalité de 5 minutes infligée par les commissaires, Sébastien Loeb n'est clairement pas reparti du bon pied lors de la cinquième étape reliant Riyad à Al Qaisumah. Perdu, le tricolore a perdu près d'une heure en début de course. Au kilomètre 330, Loeb n'occupait que la 38ème place avec 55 minutes de débours sur le leader virtuel de la spéciale Giniel De Villiers.


Oliver Solberg satisfait après ses premiers tests

Alors que le pilote suédois disputera le championnat du Monde WRC2 sous les couleurs de Hyundai Motorsport à compter de cette saison 2021, Oliver Solberg a pu débuter sa campagne de tests dans le Varmland au volant de sa Hyundai i20 R5.

"C'est une nouvelle voiture à laquelle je dois m'adapter mais les conditions hivernales que nous avons eues pour débuter ce travail d'acclimatation étaient idéales. Nous avons travaillé dur durant ces deux jours et tout semble aller dans la bonne direction, indique le champion Supercar RallyX Nordic 2018.

"On a rapidement pu d'adapter à cette nouvelle auto. C'est une phase capitale que de pouvoir développer une voiture qui puisse cadrer avec mon style de pilotage. Toutefois, l'un des points forts de la Hyundai reste assurément son moteur qui est vraiment excellent"

Une remarque tout sauf étonnante de la part d'Oliver Solberg puisque la monture sud-coréenne est équipée d'un moteur Pipo. Une firme avec laquelle Petter Solberg a remporté deux titres mondiaux tandis qu'Oliver s'est également imposé en RallyX Nordic avec le soutien du motoriste tricolore.


Rallycross Belgique: Le calendrier 2021 bientôt publié

Faute de circuits ayant reçu les homologations nécessaires, le championnat de Belgique de Rallycross n'avait pu se dérouler comme prévu la saison dernière. En effet, seule l'étape de Maasmechelen avait pu se tenir en mars 2020 avant que le permis d'exploitation du tracé ne soit suspendu par les collectivités locales.

A compter du printemps prochain, le championnat Belge unira ses forces avec le championnat Britannique, Néerlandais et Allemand pour compléter son calendrier. Ainsi, les circuits de Spa-Francorchamps, Estering, Valkenswaard, Lydden Hill et Mettet seront au programme du championnat de Belgique tandis que les pistes d'Arendonk et Maasmechelen pourraient être maintenues. Pour Arendonk, le circuit demeure encore soumis à l'homologation de la Fédération Belge tandis que Maasmechelen devra obtenir le renouvellement de son permis d'exploitation de la part des autorités locales.

 




Mercredi 6 janvier

Dakar // Mattias Ekstrom trouve la juste mesure 

Douzième de la catégorie véhicule léger, Mattias Ekstrom figure toujours parmi le Top 3 du classement général des prototypes légers. Lors de la quatrième étape disputée ce mercredi, le champion du Monde de Rallycross 2016 a tout simplement réalisé sa meilleure prestation depuis le départ de l'épreuve en ne concédant que 12 minutes au leader.

"On procède étape par étape et on prend du plaisir. A vrai dire, cette quatrième journée est la première depuis le départ de l'épreuve où nous n'avons pas commis de réelles erreurs. Nous avons toutefois terminé notre parcours dans la poussière des autres concurrents. Un phénomène qui s'est accentué après notre passage par le ravitaillement"


Dakar // Sébastien Loeb y va un peu fort

Pénalisé de cinq minutes pour avoir dépassé la vitesse autorisée dans une zone contrôlée, Sébastien Loeb s'est fendu d'un message inhabituel sur les réseaux sociaux, ce dernier dénonçant notamment "l'incompétence des commissaires" ...

"Nous venons d'être pénalisés de 5 minutes pour un dépassement de vitesse dans une zone contrôlée. Durant toutes mes participations, durant toutes les étapes et durant toutes les zones de contrôle de la vitesse, j'ai toujours fait de mon mieux pour respecter cette règle. A la seule condition que le système GPS, via une alarme, nous indique quand nous entrons dans ces zones "invisibles". Aujourd'hui, dans cette zone où nous sommes inculpés, l'alarme n'a pas sonné au moment d'entrée dans la zone en question et je n'ai donc pas pu ralentir à temps"

"Malgré nos explications mais surtout malgré les aveux du prestataire du système GPS d'un souci de son matériel dans notre voiture aujourd'hui, le jury des commissaires n'a rien voulu savoir et a décidé, lâchement assis derrière son bureau en ayant comme seul risque de renverser son café quand nous, nous risquons notre vie chaque jour dans la voiture, de nous infliger une pénalité très largement supérieure à ce que ce "bug" du GPS nous a fait gagner"

"Je suis un passionné mais je suis avant-tout un compétiteur et, aujourd'hui, si je suis sur une course comme le Dakar, c'est d'abord pour réaliser ce pourquoi on m'emploie: signer un résultat à la hauteur des ambitions de l'équipe et à la hauteur de mes ambitions. Et pour cela, il n'y a pas de place pour l'incompétence ni pour les incompétents"

L'an dernier j'ai roulé en Republique tcheque avec le Buggy de Patrick Lavenu, c’etait xsur un circuit à coté de Nova Paka, c'etait super, premiere fois que je roulais à l'etranger. On etait parti avec une bonne equipe en plus c'etait une super experience. Premiere course et je fais troisieme alors que je n'avais jamais roulé en Bugyy 1600. J'etais content surtout que le niveau est releve en championnat de Tchequie. Et puis l'ambiance autour du circuit etait vraiment top. Après ca j'ai roulé à Steinbourg aussi, j'etais un peu plus confiant pour la deuxieme course malheureusement j'ai cassé la direction en deuxieme manche. On avait plus de demultiplicateur de direction donc c'etait compliqué, c'etait une cata ;) C'etait dommage car j'avais la vitesse. Au moins j'ai un peu pu rouler l'an passé. J'ai pu avoir un peu de sport auto dans les veines meme si ca coule tres doucement en ce moment (rire) J'ai voulu louer un circuit pour aller rouler avt la reprise mais tout est fermé pres de chez moi. Pour le Rallycross je suis bien placé mais pour l'Autocross je n'ai pas un circuit à moins de 3h. 


J'ai ete un peu décu par mon experience en Rallycross. Je savais que ce serait compliqué de jouer devant vu que ma voiture etait peu competitive. Apres ce que je n'ai pas aimé en Super 1600 c'est qu'il y avait une grosse difference de niveau entre les voitures. On ne peut pas vraiment faire la difference en tant que pilote, c'est frustrant. Apres une ou deux courses j'avais compris et je voulais arreter. J'aurais pu trouver un peu de budget supplementaire pour faire evoluer la voiture mais je n'en avais pas envie. En fait je ne prenais aucun plaisir avec cette voiture. Niveau rapport poids puissance une Super 1600 ca ne tire pas contrairement à un kart. C'est comme si tu passais d'une Supercar à une Twingo, la transition est rude ;) C'est pour ça que je n'avais pas envie d'investir de l'argent là dedans. Pourtant c'etait mon reve depuis que je suis gamin de rouler en Super 1600. En fait de l'exterieur ca donne envie niveau bruit du moteur et tout cas, mais quand tu te retrouves au volant c'est completement diferrent. J'ai ete assez decu. 


Je n'ai pas trouvé que le pilotage d'une Super 1600 etait compliqué mais vu que ca sous vire beaucoup en terme de sensations c'est tres limité. Et puis c'est compliqué d'etre precis dans son pilotage comme t'es un sous virage c'est ton auto bloquant qui te tient. En kart on arrive à se doubler avec des vitesses folles sans se toucher. En Super 1600 avec la traction on est beaucoup moins precis, à cause des ponts j'imagine. Et c'est pour ca qu'il y a bcp de touchettes, à l’accélération on ne controle pas grd chose. . En kart avec le pont bloqué il n'y a pas ce phenomene de grip qui se decroche, on ne part pas d'un coté ou de l'autre. En kart ca glisse mais on peut beaucoup plus controler. Faut aimer le pilotage avec une traction ce n'est pas mon cas ;) Apres je ne regrette pas, il fallait essayer pour pouvoir se faire un avis. Et c'est ce que j'ai dit à mon copain Alex Lanoé, vu les sensations qu'on vit en kart je sais qu'il va tomber de haut. Apres je comprends qu'il essaye pour voir ce que ca donne. 


Ce qui est different en Rallycross aussi par rapport à l'autocross c'est l'ambiance dans le paddock. C'est un milieu assez fermé le Rallycross au final, moi je connaissais des gens au niveau des spectateurs ou dans certains stands, mais aussi non ce n'est pas un milieu tres accueillant, ce n'est pas convivial comme l'autocross. Et puis si tu va demander une piece pour te depanner dans certains stands, on te regarde un peu de haut. J'ai trouvé que certains pilotes se la racontait un peu, on dirait des pilotes de F1 pour certains ;). Et je trouve que l'argent et les budgets investis dans les voitures et dans les structures est demesurés par rapport au spectacle proposé et au niveau de pilotage qu'on voit sur la piste. Je trouve qu'il y a beaucoup plus de spectacle en Autocross et plus de niveau en terme de pilotage. En fait le gros defaut du Rallycross c'est la difference de niveau dans les categories, il y a 10 bons pilotes mais c'est tout. Il y a beaucoup plus de potentiel et de pilotes talentueux en Autocross, et tout ça pour des budgets beaucoup plus accessibles. Pour moi, entre l'Autocross et le Rallycross il n'y a pas photo mais ce n'est que mon avis. Le championnat d'Autocross a un gros potentiel et en tant que pilote on prend bcp de plaisir. Surtout on roule tous à peu près avec les memes armes donc c'est le pilote qui fait la difference.


Pour moi du coup le Rallycross c'est terminé ;) Par contre j'aimerais bien faire une pige en Supercar juste pour essayer. Plus de traction en tout cas, ce n'est pas pour moi. Une propulsion c'est dit dans le mot, ca te propulse. Avec une Super 1600 au depart t'as l'impression que ca n'avance pas, t'as l'impression de faire du sur place comparé au kart où en plus de la poussée ca bouge dans tous les sens. Mais au moins j'aurais testé et ca m'a permis d'y voir plus clair dans mes choix.  


Le but maintenant pour moi ce serait de faire le championnat d'Europe en kart. Tant que je reste dans le Top 10 du kart en France vu le niveau je suis satisfait et je resterai en kart. Quand je n'aurais plus le niveau et que je serais plus vieux j'irais en Buggy 1600 ;)  C'est different du Rallycross où t'es dans le Top 10 alors qu'il y a 10 pilotes, c'est pas pareil ;) En Autocross que ce soit en ufolep ou en championnat de france, le niveau est equilibré et eleve. Il faut qu'il se remette en question le championnat de france de Rallycross je crois. Ce n'est certainement pas là qu'il y a le plus niveau et le championnat le plus excitant. Et puis pour un jeune c'est compliqué de debuter en Rallycross vu les budgets. Peu de jeunes ont les moyens de mettre 40.000 euros pour une premiere saison. A part les fils à papa je ne vois pas à qui ca s'adresse. C'est dommage et puis vu le couts des pieces ca ne t'aide pas à te lacher comme en Autocross. C'est pour ça que la moyenne d'age est aussi elevée en RX ;)


L'arrivée du championnat d'Europe ca motive. Ca va permettre de voir autre chose, de connaitre d'autres pilotes et d'autres circuits. Et puis ca va permettre de se mesurer à d'autres pilotes. Le but c'est de rouler en championnat d'europe cette année. Je pense qu'on devrait etre 5,6 francais à s'engager en Europe cette année. Le probleme c'est qu'avec la reglementation FIA tous les karts francais ne peuvent pas rouler en Europe, donc ca fait le tri parmi les pilotes. Moi j'ai gardé mon ancien kart pour la France et j'en ai refait un juste pour l'Europe. Pour l'instant il y a dejà trois dates du championnat de france d'autocross qui sont repoussées, St Vincent, Mauron et St Junien. On verra bien comment ca va se passer. Si je dois faire un choix, je prefererai me focaliser sur le championnat d'europe. Ce sera ma priorité.