• FIA World RX: Guillaume De Ridder frappe à la porte

    FIA World RX: Guillaume De Ridder frappe à la porte

    Alors que les incertitudes demeurent nombreuses autour de l'édition 2019 du championnat du Monde de Rallycross, le départ des équipes Lire la suite
  • Un challenge de taille pour Oliver Solberg

    Un challenge de taille pour Oliver Solberg

    Si le vainqueur de la série RallyX Nordic ne devrait pas retrouver la discipline Rallycross en 2019, il débutera ce Lire la suite
  • Rallycross France: Valentin Comte:

    Rallycross France: Valentin Comte: "On ne me fera pas de cadeaux"

    Si l'intersaison 2018/2019 bat son plein, certains ont d'ores et déjà une vision on ne peut plus claire de ce Lire la suite
  •  RallyX Nordic: La série Scandinave retourne à Tierp

    RallyX Nordic: La série Scandinave retourne à Tierp

    Après une première incursion sur la scène Rallycross distillée la saison dernière lors de la finale du RallyX Nordic, le Lire la suite
  • Rallycross France: Yvonnick Jagu en mode

    Rallycross France: Yvonnick Jagu en mode "reconquête"

    Titré sacré champion de France Super1600 pour la première fois de sa carrière, Yvonnick Jagu reviendra invariablement avec la volonté Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

FIA World RX: Robin Larsson et Kevin Eriksson avec Olsbergs-MSE

erikssonsebastiansuede2017

Dernière surprise de ce mercato hivernal, la structure Olsbergs-MSE vient de confirmer l'identité de ses deux pilotes en vue du championnat du Monde FIA de Rallycross 2018 et confiera deux nouvelles Ford Fiesta Supercar à Robin Larsson et Kevin Eriksson.

 

 

Encore incertaine quant à la suite à donner à ses aventures en Rallycross, l'équipe suédoise sera finalement de retour pour un programme complet en championnat du Monde FIA. Après l'arrêt de ses activités en Global Rallycross Championship, les hommes d'Andreas Eriksson présenteront dès Barcelone l'une des paires parmi les plus excitantes du plateau 2018 en associant Robin Larsson à Kevin Eriksson.

Contraint de s'en retourner l'an dernier à la série Euro RX, Robin Larsson s'était contenté d'une modeste quatrième place dans le sillage du trio Marklund/Bryntesson/Kiss en dépit d'une victoire en Norvège et d'un ultime podium conquis en Lettonie. Néanmoins, avec un total de 5 podiums pour une victoire en carrière dans les rangs du FIA World RX, Olsbergs-MSE met la main sur un pilote de premier plan.

De son côté, s'il était entendu depuis quelques jours que Kevin Eriksson ne retournerait pas sous les couleurs du Team Austria de Max Pucher, le vainqueur de l'étape de Buxtehude 2016 retrouvera finalement les commandes d'une nouvelle Ford Fiesta construite cet hiver dans les ateliers de Nynashamn.

Reste désormais à connaître ce qu'il adviendra de l'avenir de Cyril Raymond sous les couleurs de la structure Olsbergs-MSE puisque le pilote tricolore n'a toujours pas dévoilé ses plans en vue de 2018.

Abonnez-vous

abonban1

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

appli

dprace

gfors

syxtronics

fgracing

axellogo

alexandrelogolb250ld

 

  lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 boutiqueld2

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld