• FIA World RX: Timmy Hansen ou la course au

    FIA World RX: Timmy Hansen ou la course au "mental"

    Si Timmy Hansen a remporté son titre mondial sur la plus courte des marges en Afrique du Sud en triomphant Lire la suite
  • Sami-Matti Trogen démarre bien

    Sami-Matti Trogen démarre bien

    Focalisé sur le championnat de Finlande des Rallyes cette saison, le pensionnaire du RX2 Series Sami-Matti Trogen a parfaitement débuté Lire la suite
  •  Une stratégie millimétrée pour Oliver Solberg

    Une stratégie millimétrée pour Oliver Solberg

    Si Oliver Solberg a passé une partie de sa prime jeunesse à Monaco, c'est désormais aux commandes d'une Polo R5 Lire la suite
  • FIA World RX: Reinis Nitiss ne croyait pas à l'électrique

    FIA World RX: Reinis Nitiss ne croyait pas à l'électrique

    Désormais concentré sur le Rallye, même l'arrivée de l'électrique en Rallycross ne semble pas avoir constitué un élément suffisamment fort Lire la suite
  • FIA World RX: Un départ sans retour pour Reinis Nitiss

    FIA World RX: Un départ sans retour pour Reinis Nitiss

    En annonçant en cette fin de mois de janvier son départ définitif du Rallycross pour se lancer à l'assaut d'une Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

FIA World RX (Lettonie): Andreas Bakkerud tient la corde, pas de tricolores dans le Top 12

bakkerudportrait2019rig

Vainqueur du classement intermédiaire devant Timmy Hansen et Rokas Baciuska, Andreas Bakkerud a tenu le choc lors de cette deuxième journée de compétition et s'élancera depuis la pole position de la première demi-finale.
Le norvégien compte à présent trois points d'avance sur Timmy Hansen et cinq sur Kevin Hansen en amont de cette ultime ligne droite du meeting. Seulement quatrième, le cadet de la fratrie Hansen n'a pas pris le moindre risque ce dimanche et s'élancera sur le deuxième couloir de la première ligne aux côtés de la Peugeot 208 de son aîné à l'occasion de la demi-finale 2. 
A noter que pour la deuxième fois consécutive après Lohéac, aucun tricolore ne figurera parmi les demi-finalistes du World RX. Pourtant auteur d'une solide deuxième journée, Cyril Raymond échoue à la 13ème place et à seulement trois points du dernier ticket mis en jeu qui sera finalement revenu à Janis Baumanis. Derrière Raymond, les pilotes GCK signent un tir groupé avec Guillaume De Ridder devançant un Guerlain Chicherit qui n'a rien pu faire pour inverser le cours du meeting après sa disqualification essuyée à l'issue de la Q2.
En Euro RX Supercar, Thomas Bryntesson n'a eu aucun mal à valider sa position de leader à l'issue des quatre manches. Précautionneux au départ d'une Q4 où il comptait une avance suffisante sur ses concurrents pour conserver son bien, Bryntesson fait passer son avantage sur JB Dubourg de deux à trois unités au classement général du championnat tandis que Sebastian Eriksson complétait le Top 3 devant Andrea Dubourg et Sondre Evjen.
Sur la scène du Super1600, Aydar Nuriev a validé son premier titre de champion d'Europe en prenant le dessus sur Gergely Marton et Artur Egorov tandis que Marius Bermingrud s'offre un solide weekend jusqu'à présent avec trois Top 3 à son actif pour compléter le Top 5 en compagnie de Yuri Belevskiy.

Abonnez-vous

abonban1

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

titanstarifs

appli

dprace

gfors

syxtronics

fgracing

axellogo

  lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld