• Rallycross France: Les anecdotes de Bernard Hainry

    Rallycross France: Les anecdotes de Bernard Hainry

    Principal artisan de l'aventure Citroën Ouest Compétition du début des années 1990 jusqu'à fin 2009, Bernard Hainry aura réussi à Lire la suite
  • FIA Euro RX3: Nils Volland est prêt à en découdre

    FIA Euro RX3: Nils Volland est prêt à en découdre

    Alors que le coup d'envoi du championnat d'Europe FIA Euro RX sera donné dans deux mois sur le circuit des Lire la suite
  • Rallycross France [Long Format]: Les multiples vies de Bernard Hainry

    Rallycross France [Long Format]: Les multiples vies de Bernard Hainry

    Figure emblématique du Rallycross français, Bernard Hainry se démarque également par une carrière aux multiples facettes. L'occasion pour nous de Lire la suite
  • RallyX Nordic: L'adaptation express de Rasmus Persson

    RallyX Nordic: L'adaptation express de Rasmus Persson

    Transfuge de la catégorie CrossCar Junior, Rasmus Persson figurait parmi les pensionnaires les plus jeunes de la catégorie CrossCar Senior Lire la suite
  • Rallycross France: Tony Bardeau joue la carte de la sécurité

    Rallycross France: Tony Bardeau joue la carte de la sécurité

    Si Tony Bardeau dispose cette année d'une Renault Twingo ex-SET Promotion qu'il tentera de faire briller dans l'arène du Super1600, Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

applicationios

 applicationandroid

aboclicbanniere

 

Une "sensation très étrange" pour Vincent Mercier et Steven Bossard ...

bossardstevenportrait2020

Si l'hiver a été riche en rebondissements pour les deux pilotes du sud-ouest, charge est de constater que Vincent Mercier et Steven Bossard vont profiter de cette saison 2024 pour effectuer un véritable retour aux sources.

La suite de cet article est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous à pureRallycross.com ci-dessous pour 12 mois pour seulement 23.99 euros (soit moins de 2 euros par mois) directement par carte bancaire ou via votre compte PayPal sur notre plateforme entièrement sécurisée.

Vous pouvez également vous abonner en téléchargeant notre application 100% Rallycross sur iOS et Android

Lien Google Play: https://tinyurl.com/32ffvttb
Lien App Store: https://tinyurl.com/5n779m5u

 

En effet, pendant que Steven Bossard va renouer avec le Rallycross près de dix ans après sa dernière sortie en compétition officielle, Vincent Mercier va également en revenir à sa discipline de cœur avec un programme dans les rangs du championnat d'Europe FIA de CrossCar avec le soutien absolu du constructeur espagnol Speedcar avec lequel le pilote toulousain a signé cet hiver un contrat portant sur les deux prochaines saisons.

"Avec Steven, on se parle quasi-quotidiennement au téléphone donc j'étais au courant de son possible retour en Rallycross depuis ses premières discussions avec PGRX, souligne l'ancien champion d'Europe Buggy1600.

"Très rapidement, on s'est fait la même réflexion en se disant que, dix ans après, nous étions tous les deux sur le point d'effectuer un véritable retour aux sources. C'est une sensation étrange de se retrouver à nouveau sur des championnats et des catégories au sein desquels nous avons débuté en sport automobile"

mercier8314446031129207 n

Pour Steven Bossard, cette impression de "déjà vu" pourrait bien s'avérer encore plus spéciale.

"Ca va me faire bizarre puisque lorsque j'ai débuté en Super1600, j'étais déjà aux prises avec les deux têtes d'affiche qui se battaient pour le titre et qui n'étaient autres que Samuel Peu et Davy Jeanney. Ce retour aux affaires me procure une sensation très étrange. Même s'il y a plein de pilotes contre lesquels je n'ai encore jamais roulé, il y a quand même quelques têtes que je connais très bien comme Jonathan Pailler par exemple. Ca laisse augurer d'une très belle saison. En fait, je pense que je suis le dernier pilote que le public s'attendait à voir revenir en Rallycross"

Pour Steven Bossard, les planètes ne pouvaient assurément pas mieux s'aligner.

"Je retrouve une voiture que je connais très bien puisque j'en ai assuré le suivi technique au niveau des liaisons au sol durant deux saisons chez SET Promotion. Non seulement je connais cette Hyundai i20 mais je reviens également dans une atmosphère qui m'est familière puisque j'ai déjà évolué au sein de cette équipe SET Promotion en tant que pilote mais aussi en tant que technicien. Cette fois, je vais également retrouver Jussi Pinomaki sur ma route. J'aurais très bien pu me retrouver sur une autre voiture et avec une équipe complètement différente mais là, j'ai l'impression que tout se recroise. C'est vraiment une situation très étrange pour moi"

banniereabonnementaccueil