• Rallycross France: Alain Heu prend son temps

    Rallycross France: Alain Heu prend son temps

    Contenu à seulement deux petites participations dans les rangs du championnat de France de Rallycross cette saison, Alain Heu n'entend Lire la suite
  • FIA Euro RX: Firmin Cadeddu, les yeux rivés sur Lohéac et 2018!

    FIA Euro RX: Firmin Cadeddu, les yeux rivés sur Lohéac et 2018!

    Finalement absent de la cinquième étape du championnat de France de Rallycross qui se déroulera ce week-end sur la piste Lire la suite
  • Rallycross France: 22 Supercars pour Kerlabo

    Rallycross France: 22 Supercars pour Kerlabo

    Retrouvez la liste des pilotes engagés pour la cinquième étape du championnat de France de Rallycross à venir ce week-end Lire la suite
  • Rallycross Belgique: La France a-t'elle un rôle à jouer?

    Rallycross Belgique: La France a-t'elle un rôle à jouer?

    Viendra, viendra pas? Après deux forfaits de dernière minute lors des rendez-vous de Châteauroux et Kerlabo, Jochen Coox a fait Lire la suite
  • Rallycross UK (Mondello Park): Le bon coup de Julian Godfrey

    Rallycross UK (Mondello Park): Le bon coup de Julian Godfrey

    Avec 18 Supercars alignées au départ de l'épreuve de Mondello Park, le championnat Britannique de Rallycross n'a pas manqué de Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

 banniere20163

 

FIA World RX (Barcelone): Le Team Peugeot Hansen à l'abordage

peugeothansen2016plan

Si l'épreuve de Lohéac fut clairement sauvée par la troisième marche du podium décrochée par Sébastien Loeb, le Team Peugeot Hansen a néanmoins profité de son passage par la Bretagne pour clairement se rapprocher de la structure EKS de Mattias Ekstrom au classement général du championnat par équipe.

Alors que Timmy Hansen et Sébastien Loeb ont clairement perdu toute chance de décrocher le titre mondial pilote, c'est désormais sur la défense de leur couronne mondiale constructeur que les Lionnes vont tenter de s'activer à Barcelone.

De 30 unités de retard sur EKS en arrivant en Bretagne, le Team Peugeot Hansen n'en compte plus que 19 sur les hommes de Mattias Ekstrom avant Barcelone, soit le plus petit écart constaté entre les deux équipes depuis ... la première étape de la saison disputée au Portugal. Soit un véritable paradoxe pour les Lionnes qui ont su profiter de la faillite de l'équipe EKS. En effet, avec 32 points au compteur en France, les Peugeot n'ont pas véritablement brillé en signant leur troisième plus petit score de l'année, capitalisant sur l'élimination de Toomas Heikkinen au terme des 4 manches, puis sur la crevaison de Mattias Ekstrom en demi-finale.

« L’an dernier, nous avions eu un bon rythme sur cette piste. Il y a un peu plus de ligne droite qu’à Lohéac mais ce circuit devrait nous convenir. Nous avons tiré des enseignements intéressants de la dernière course et nous devrions pouvoir en profiter en Espagne. Nous sommes là pour jouer les premiers rôles et reprendre des points à notre adversaire principal assène Kenneth Hansen.

Il faut dire que sans un énorme cafouillage de Timmy Hansen au départ de la finale l'an dernier, le suédois semblait très bien parti pour s'imposer en Espagne. Hélas pour Timmy, en écartant Johan Kristoffersson dès le premier virage, le pilote Peugeot avait offert un boulevard à un Petter Solberg qui n'avait manqué de se saisir de cette opportunité pour engranger un nouveau succès.

Mais pour l'heure, Hansen entend surtout rectifier le tir après sa contre-performance enregistrée à Lohéac. Auteur de quatre podiums consécutifs depuis Lydden Hill, son élimination en demi-finale en Bretagne avait mis un sérieux coup d'arrêt à sa fantastique série.

« J’ai le souvenir d’être monté sur le podium l’an passé à Barcelone. J’étais même le pilote qui a marqué le plus grand nombre de points sur l’ensemble du week-end. J’espère terminer à nouveau dans le Top 3. Le circuit de Barcelone ressemble un peu à celui de Lohéac en termes de grip mais plus lent. La partie terre est très importante et elle intègre un grand saut. Evoluer dans un tel cadre est toujours bien. Les installations sont au top et je suis impatient d’y courir à nouveau et d‘oublier mes déconvenues de Lohéac "

Pour Sébastien Loeb en revanche, cette étape de Barcelone fait figure de plongée dans l'inconnu le plus absolu. Si Loeb connaît bien le circuit de Catalunya, il va devoir se faire aux spécificités du tracé catalan dans sa version "Rallycross". A commencer par un départ en montée qui pourrait bien ne pas favoriser outre-mesure les Lionnes du Team Peugeot Hansen, le moteur des Peugeot ayant montré quelques signes de faiblesse face au reste de ses concurrentes depuis le début du championnat.

Toujours en course pour une place sur le podium final du championnat, Loeb sait que Barcelone est un rendez-vous sur lequel il n'aura pas d'autres choix que d'attaquer, ses deux adversaires directs que sont Johan Kristoffersson et Andreas Bakkerud apparaissant comme les deux hommes forts du moment.

« Je connais bien le circuit de Barcelone car j’y ai effectué de nombreux essais que ce soit en WTCC ou au volant de la PEUGEOT 908 d’endurance. J’y ai aussi essayé la Formule 1 Red Bull ainsi qu’une moto ! Cette expérience ne va toutefois pas me servir car la piste de Rallycross est bien sûr très différente. Elle ne reprend qu’une portion du circuit… en sens inverse ! Avec le départ en montée et le bon niveau de grip, le moteur risque de jouer un rôle important. J’espère pouvoir devancer mes deux adversaires directs au championnat et marquer de gros points pour l’équipe. »

banniere20163

Abonnez-vous

abonban1

Samedi 25 mars 

uneguide2017light

Accès téléchargements

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

syxtronics

tarmak2250

 fgracing

samshield2016logold

axellogo

alexandrelogolb250ld

 dprace

 faleyraslogo250ld

DRIVINGCAREXPERIENCE2

 lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 boutiqueld2

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld