Abonnez-vous

abocliccarrepetit

applicationios

 applicationandroid

aboclicbanniere

 applicationiosapplicationandroid

 

 

pubbanniereappel 

Dakar: Guerlain Chicherit dépose les armes

chicherit2016dakar2

Déjà ralenti la veille par une panne en cours de spéciale, Guerlain Chicherit pensait avoir fait l'essentiel en intégrant le Top 10 lors de la 5ème étape du Dakar. Hélas, les choses ne se sont pas déroulées exactement comme prévues pour le pensionnaire du FIA World RX.

 

 Sur un terrain rendu difficile par l'altitude, le tricolore s'est confronté à une journée difficile. Et pour cause, alors que Guerlain occupait la 8ème position à mi-étape, la direction assistée de son Buggy rendait l'âme, forçant l'intéressé à revoir, bien malgré-lui, ses ambitions à la baisse.

"Cette étape en Bolivie fut assurément l'une des plus compliquées depuis le début du Rallye. Notre Buggy avait pourtant démontré un niveau de forme intéressant en début de spéciale, et nous avons ainsi pu attaquer un maximum. Nous sommes remontés à la 8ème place alors que nous venions de passer le quatrième check-point. Puis, la direction assistée s'est mise à faire des siennes, et ce, sans la possibilité d'intervenir sur la voiture. Je peux vous assurer qu'avec des pointes à 170 km/h à travers les montagnes, rouler sans direction assistée était loin d'être sécurisant assure un Guerlain qui n'a pas manqué de laisser des forces dans l'opération.

"Sur la fin de la spéciale, il devenait impossible de tourner seul le volant et c'est mon équipier qui intervenait dans toutes les courbes à droite. Outre cette contrainte, nous avons essuyé des ennuis moteur, ce qui nous a forcé à nous arrêter à deux reprises. Au total, on laisse échapper une heure sur cette seule spéciale. De quoi nous faire reculer au 53ème rang du classement général"

une103500Par chance, Guerlain a pu s'appuyer sur le soutien de son équipe technique jeudi soir, chose qui n'avait pas été le cas la veille, toute intervention sur les véhicules étant prohibée par les organisateurs.

"On va tout faire pour remettre la mécanique du buggy en état en vue de la sixième étape du Rallye. D'un autre côté, j'ai franchi la ligne d'arrivée du Dakar avec un Buggy à bout de souffle. Autant dire que je ne suis pas prêt à lâcher quoi que ce soit. C'est parce que les challenges qu'impose le Dakar sont si éprouvants que nous sommes enjoués à l'idée de nous retrouver au départ d'une telle épreuve"


Cependant, et malgré les efforts déployés par Guerlain Chicherit et l'ensemble de la structure X-Raid, le tricolore a été contraint de jeter l'éponge ce matin, avant même le coup d'envoi de la sixième étape.

"Nous savions tous qu'avec aussi peu de roulage avant ce Dakar, notre Buggy était susceptible de rencontrer des ennuis témoignait Sven Quandt dans la matinée.

"Après les derniers tests, Guerlain nous a donné son feu vert, et nos mécaniciens ont tout donné pour faire en sorte d'être prêts pour cette épreuve. Autant dire que la décision de Guerlain de ne pas poursuivre sa route est une immense déception pour toute l'équipe en même temps qu'elle stoppe de fait le développement de notre Buggy. Pourtant, ne serait-ce qu'hier, notre machine avait apporté la preuve de sa compétitivité lorsque Guerlain était parvenu à remonter au sein du Top 10 avant que des problèmes mécaniques ne viennent le ralentir"

axeltest1

pubbanniereappel

pureRallycross TV

 

Nos Partenaires

pubcarreappel 

syxtronics

 pubcarreappel

 

fgracing

pubcarreappel 

14kh

 

picsmotorsport250ld

 

logophautopassion

 

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld