• Rallycross France: Sérazin Compétition reste à la manœuvre

    Rallycross France: Sérazin Compétition reste à la manœuvre

    Si Gaëtan Sérazin demeure une authentique référence dans l'univers de la Division 3 et du Supercar, le préparateur de Saint-Martin-sur-Oust Lire la suite
  • Le compte à rebours est enclenché pour Dorian Deslandes

    Le compte à rebours est enclenché pour Dorian Deslandes

    A 15 jours désormais de la finale de la Coupe de France des rallyes, Dorian Deslandes s'emploie à mettre toutes Lire la suite
  • Tommy Rustad prépare la relève

    Tommy Rustad prépare la relève

    Après avoir brillé la saison dernière en championnat de Norvège des circuits, la fille de l'ancien champion d'Europe de Rallycross Lire la suite
  • Kobe Pauwels file en TCR Europe

    Kobe Pauwels file en TCR Europe

    Le champion d'Europe Euro RX3 a dévoilé ce mercredi la première partie de son programme sportif avec un programme complet Lire la suite
  • Rallycross France: Cyril Coué peaufine son approche

    Rallycross France: Cyril Coué peaufine son approche

    Alors que le pilote de la VW Polo repartira en 2023 pour un troisième programme consécutif dans les rangs de Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

applicationios

 applicationandroid

aboclicbanniere

 applicationiosapplicationandroid

 

pubbanniereappel

eracelogo

FIA World RX: Des hypothèses de travail pour Lohéac

paillerfabloheac20191lv

Après avoir été contraints d'annuler leur épreuve l'an dernier, les organisateurs de Lohéac planchent sur différents scénarios qui leur permettraient de maintenir leur événement au calendrier du World RX en septembre prochain.

 

 

La plus grande épreuve de Rallycross au monde doit composer avec un contexte loin d'être évident. Si le retour des spectateurs autour des tracés est encore très loin d'être acté, le comité d'organisation breton se retrouve une nouvelle fois dos au mur et dans l'obligation d'anticiper au maximum les différentes stratégies qui pourraient assurer la tenue de la manche française du championnat du Monde FIA de Rallycross.

Sans aucune visibilité quant à l'évolution de la crise sanitaire, Lohéac pourrait - comme indiqué dans nos colonnes début février - activer l'option du passeport vaccinal si cette dernière mesure venait à être inscrite dans la loi par les autorités. A condition, naturellement, que le passeport sanitaire puisse permettre au public d'évoluer normalement sur le site sans des mesures de distanciation sociale impossibles à mettre en œuvre sur un tel événement.

Les organisateurs ont également abordé l'option du huis-clos. Une approche qui ne cadre pas avec le modèle économique de Lohéac et qui, si ceci devait s'imposer comme la seule et unique solution, devra être accompagnée par des mesures d'aides adaptées pour maintenir à l'équilibre son bilan économique.

Une chose est sûre, l'annulation de l'épreuve serait la pire des solutions comme l'indique le communiqué publié par les organisateurs.

"Après l'annulation de 2020, nous ne pouvons pas annuler deux ans de suite. Il en va de notre survie après 45 ans d'existence, soulignent les organisateurs.

"Notre comité directeur s'est réuni afin d'évaluer les modalités d'organisation de notre épreuve dans le cadre de la pandémie. Nous avons confirmé notre incapacité à organiser un événement avec un public réduit et des mesures de distanciation sociale"

COMMUNIQUE

Notre comité directeur s’est réuni afin d’évaluer les modalités d’organisation du 4 et 5 septembre 2021 dans le cadre de la pandémie.

Nous avons confirmé notre incapacité à organiser un évènement avec un public réduit et des mesures de distanciation sociale.
Pourquoi ?
• Il n’ y a pas d’équilibre économique sans notre jauge habituelle de spectateurs
• La course se déroule sur 3 jours avec camping et c’est un évènement populaire et festif
• L’imposition du respect strict des gestes barrières est impossible

Après l’annulation de 2020, nous ne pouvons pas annuler 2 ans de suite – il en va de notre survie après 45 ans d’existence

3 hypothèses ont été dégagées :

1 – La pandémie est terminée fin Aout
- Le raisonnement s’appuie sur l’objectif de vaccination complète de la population
- Nous lançons l’organisation début Juin : aurons-nous la visibilité nécessaire à ce moment ?
2 – La pandémie est partiellement terminée
- Cette hypothèse semble la plus raisonnable
- Le passeport vaccinal pourrait être la condition imposée pour avoir une organisation normale sans contrainte.
3 – La pandémie n’est pas terminée
- Nous organisons à Huit Clos
- Il faut impérativement que le bilan économique soit équilibré ce qui supposera des mesures d’aides adaptées

Notre deuxième hypothèse prend en compte une vaccination massive non terminée et l’éventuelle mise en place d’un passeport vaccinal.
A ce sujet, le Comité Economique et Social (CESE) lance une consultation sur le Passeport Vaccinal (du 17 février au 7 mars) : Profitez-en pour donner votre avis.
https://participez.lecese.fr/project/passeport-vaccinal/questionnaire/que-pensez-vous-du-passeport-vaccinal 

Nous restons confiants mais beaucoup de paramètres nous échappent.

Nous comptons sur vous ...

eracelogo

pubbanniereappel

pureRallycross TV

 

Nos Partenaires

eracelogo

pubcarreappel 

syxtronics

 pubcarreappel

 

fgracing

pubcarreappel 

14kh

 

picsmotorsport250ld

 

logophautopassion

 

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld