• Rallycross France: Tony Bardeau joue la carte de la sécurité

    Rallycross France: Tony Bardeau joue la carte de la sécurité

    Si Tony Bardeau dispose cette année d'une Renault Twingo ex-SET Promotion qu'il tentera de faire briller dans l'arène du Super1600, Lire la suite
  • Rallycross France: Faut-il revoir les règles du jeu?

    Rallycross France: Faut-il revoir les règles du jeu?

    Sport spectacle par excellence, le Rallycross repose sur un ADN qui n'a rien de commun avec les autres disciplines du Lire la suite
  • Rallycross France: Romain Barré voit double!

    Rallycross France: Romain Barré voit double!

    De retour sur la scène du championnat de France Super1600 avec la claire intention de prendre sa revanche sur la Lire la suite
  • Rallycross France: Une question de confiance pour Laurent Le Manac'h

    Rallycross France: Une question de confiance pour Laurent Le Manac'h

    Après avoir disputé deux courses la saison dernière dans les rangs de la Coupe de France de Division 3, Laurent Lire la suite
  • FIA World RX: Höljes muscle son jeu pour 2024

    FIA World RX: Höljes muscle son jeu pour 2024

    Désespérément en quête d'un retour massif du public dans le Värmland, les organisateurs d'Höljes ont décidé de passer à l'offensive Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

applicationios

 applicationandroid

aboclicbanniere

 

Cyril Raymond aux commandes

raymond272954323 484926109665043 7764096618829189508 n

Pour sa première sortie officielle dans les rangs du Trophée Alpine Elf Rally sur l'épreuve du Rhône Charbonnières, Cyril Raymond n'a pas ménagé ses efforts.

Leader à l'issue de la première journée de compétition, l'ancien triple champion Supercar Lites n'a pas manqué de récolter cinq scratches sur les six premières spéciales de l'épreuve et pointe désormais en tête de sa catégorie avec une avance de 47.7s sur son plus proche concurrent.

Vainqueur de l'ES1, le spécialiste du Rallycross a progressivement su faire fructifier son avantage. De 7.3s à la sortie de la première confrontation de l'épreuve, Cyril Raymond comptait près de 20 secondes d'avance à la sortie de la quatrième spéciale avant de doubler son avantage lors d'une ES5 longue de 14.2 km.

Toutes catégories confondues, l'ancien pilote OMSE et Peugeot Sport pointe au 12ème rang à 2 minutes et 38 secondes du leader provisoire Nicolas Ciamin et de sa Hyundai i20 N Rally2. Ce samedi, pas moins de 10 spéciales restent au programme pour un total de 126 kilomètres de parcours chronométré.