• Rallycross France: Sérazin Compétition reste à la manœuvre

    Rallycross France: Sérazin Compétition reste à la manœuvre

    Si Gaëtan Sérazin demeure une authentique référence dans l'univers de la Division 3 et du Supercar, le préparateur de Saint-Martin-sur-Oust Lire la suite
  • Le compte à rebours est enclenché pour Dorian Deslandes

    Le compte à rebours est enclenché pour Dorian Deslandes

    A 15 jours désormais de la finale de la Coupe de France des rallyes, Dorian Deslandes s'emploie à mettre toutes Lire la suite
  • Tommy Rustad prépare la relève

    Tommy Rustad prépare la relève

    Après avoir brillé la saison dernière en championnat de Norvège des circuits, la fille de l'ancien champion d'Europe de Rallycross Lire la suite
  • Kobe Pauwels file en TCR Europe

    Kobe Pauwels file en TCR Europe

    Le champion d'Europe Euro RX3 a dévoilé ce mercredi la première partie de son programme sportif avec un programme complet Lire la suite
  • Rallycross France: Cyril Coué peaufine son approche

    Rallycross France: Cyril Coué peaufine son approche

    Alors que le pilote de la VW Polo repartira en 2023 pour un troisième programme consécutif dans les rangs de Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

applicationios

 applicationandroid

aboclicbanniere

 applicationiosapplicationandroid

 

pubbanniereappel

eracelogo

Autocross/CrossCar France: Doublé pour la fratrie Feuillade, Méat fait honneur à son rang ...

feuillade207443177 884404895447607 3437493461645054743 n

Si les phases finales auront été marquées par de nombreuses interruptions de course, Johnny Feuillade en Super Buggy et David Méat en Super Sprint ont pleinement assumé leur statut de favoris tandis que Tony Feuillade s'est employé à déjouer les pronostics sur le front du Buggy 1600.

 

 

Super Buggy: Johnny Feuillade on "fire"

La route vers la victoire aura été longue à se dessiner pour Johnny Feuillade mais la référence tricolore du championnat d'Europe Super Buggy sera finalement parvenu à ses fins sur la piste de Mauron. Deuxième du classement intermédiaire dans le sillage du Fast and Speed de Laurent Jacquier, Feuillade s'est fait surprendre au départ de la finale par Gilles Labrosse avant que les ennuis mécaniques de Jérôme Plantier n'incitent la direction de course à agiter le drapeau rouge.

Un deuxième départ que Johnny Feuillade mettra à profit pour annihiler les espoirs de ses adversaires et seul un problème moteur et un début d'incendie survenus en fin de course auraient pu se charger d'inverser la tendance. Toutefois, le pilote d'Issoudun maintiendra sa vitesse jusqu'au passage du drapeau à damiers pour s'imposer devant Gilles Labrosse et Laurent Jacquier.

Buggy 1600: Tony Feuillade fait déjouer Damien Crépeau

De retour à la compétition sur la piste de Mauron, Tony Feuillade a permis à la structure éponyme de s'offrir un doublé sur la piste de Mauron. Troisième des essais chronométrés, c'est à cette même position que le pilote Alfa Racing a conclu son effort au terme des trois manches qualificatives au programme.

Devant, les deux ultra-favoris que sont Edouard Vignal et Damien Crépeau se seront montrés impeccables d'efficacité jusqu'à l'ultime confrontation du meeting. En tête de la course au terme de la première boucle, Crépeau semblait bien parti pour mettre la main sur cette première étape de la saison mais ce fut sans compter sur la spectaculaire sortie de route d'Edouard Vignal. A la lutte avec Tony Feuillade pour le gain de la deuxième marche du podium, le jeune cousin de Firmin Cadeddu décollait sur la roue arrière du pilote d'Issoudun.

Un clash qui se soldera par un arrêt immédiat de la course alors que quatre des sept tours de la finale avaient été couverts. Repositionnés sur la grille pour un deuxième départ et un run contenu à seulement deux tours, Tony Feuillade prenait l'ascendant sur Damien Crépeau à la sortie du premier virage et ne sera plus jamais rejoint. Deuxième, Crépeau devançait le transfuge du Cross Car Arnaud Martin tandis que Thomas Maulny et Alexandre Theuil complétaient le Top 5.

Super Sprint: David Méat montre la voie

De retour sur la scène du championnat de France pour peaufiner sa préparation en vue de la défense de son titre européen obtenu l'an dernier sur la scène du Cross Car, David Méat n'a pas manqué l'opportunité de s'imposer sur ses terres de Mauron. Si ce dernier n'est pas parvenu à prendre l'avantage sur le châssis G-Speed d'Olivier Barré lors des qualifications, David Méat s'est offert un authentique festival en finale en débordant son adversaire direct et ainsi s'adjuger la victoire.

Si ce duel haut en couleur sera rapidement stoppé par l'abandon d'Olivier Barré au cap de la mi-course, David Méat en profitera pour dérouler tranquillement jusqu'à l'arrivée et s'assurer du gain de la plus haute marche du podium. Deuxième, Xavier Bauer a quant à lui pu tabler sur son immense expérience de la catégorie. Pourtant relégué hors du Top 10 à l'issue des qualifications, le pilote G-Speed score les points de la deuxième place devant le girondin Thibault Larricq.

Champion de France en 2019, Jason Reinhard prenait quant à lui les points de la cinquième place tandis que le champion sortant Vincent Priat n'est pas parvenu à passer le cap des demi-finales aux commandes d'un châssis Mygale toujours en développement.

Résultats Mauron Autocross 

mauronsuperbuggy

mauronbuggy1600

mauronmaxitourisme

mauronbuggycup

 

Résultats Mauron Cross Car

mauronsupersprint

mauronsprintgirl

mauronmaxisprint

mauronjuniorsprint

 

 

 

eracelogo

pubbanniereappel

pureRallycross TV

 

Nos Partenaires

eracelogo

pubcarreappel 

syxtronics

 pubcarreappel

 

fgracing

pubcarreappel 

14kh

 

picsmotorsport250ld

 

logophautopassion

 

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld