•  Rallycross Italie: Nils Volland s'impose, crevaison pour Meunier

    Rallycross Italie: Nils Volland s'impose, crevaison pour Meunier

    Dylan Dufas contraint à l'abandon dès la troisième manche qualificative, il ne restait plus que Damien Meunier et Clément Picard Lire la suite
  • Rallycross Hongrie: Luigi déjoue les plans de Karai

    Rallycross Hongrie: Luigi déjoue les plans de Karai

    Pourtant auteur de trois scratches sur les quatre sessions de qualifications au programme lors du coup d'envoi du championnat de Lire la suite
  • Rallycross France: Dylan Dufas: Châteauroux déjà dans le viseur

    Rallycross France: Dylan Dufas: Châteauroux déjà dans le viseur

    Alors que le championnat de France devrait théoriquement reprendre ses droits les 9 et 10 juin prochains sur le circuit Lire la suite
  • Rallycross Italie: L'étape de Castelleto en direct vidéo

    Rallycross Italie: L'étape de Castelleto en direct vidéo

    Ce dimanche, suivez la deuxième étape du championnat d'Italie de Rallycross sur le circuit de Castelleto et les performances des Lire la suite
  •  Rallycross Italie: Dylan Dufas à la relance

    Rallycross Italie: Dylan Dufas à la relance

    Après une première sortie en Super1600 marquée par un podium surprise sur la piste d’Essay en octobre dernier, Dylan Dufas Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

aboclicbanniere

World RX ESport Invitational: Henrik Krogstad et Fraser McConnell face à Charles Leclerc

eworldrxHenrik AbuDhabi 13

Ce dimanche verra la reprise du World RX version ESport avec le lancement d'un mini-championnat de quatre épreuves dont le coup d'envoi sera donné en début d'après-midi sur la piste d'Abu Dhabi. Et si la présence de Charles Leclerc constitue un mini-événement, les pensionnaire du RX2 Series que sont Henrik Krogstad et Fraser McConnell entendent bien se mettre en évidence.

Les "pro" de la simulation automobile désormais relégué au sein d'une catégorie qui leur est propre, les purs spécialistes du Rallycross auront, à compter des prochaines heures, l'opportunité de faire valoir leur pointe de vitesse devant leurs écrans.

Si Esteban Guerrieri faisait jusqu'ici figure d'invité de luxe, le spécialiste du WTCR et pensionnaire de la structure Muennich Motorsport a été rejoint au cours des dernières heures par le Monégasque Charles Leclerc.

Un contexte qui n'est pas de nature à impressionner Henrik Krogstad. De retour à la compétition après avoir donné quelques sueurs froides à la paire Oliver Eriksson/Guillaume De Ridder durant la saison 2018, le pilote du Team Yellow by Hansen Motorsport est prêt à en découdre.

Une chose est sûre, ce n'est pas la présence du pilote de la Scuderia Ferrari qui sera de nature à déstabiliser le jeune norvégien.

"De mon point de vue, il s'agit juste d'un adversaire comme un autre. L'objectif reste le même: terminer la course devant tout le monde. Peu importe qu'il s'agisse de Charles Leclerc, Andreas Bakkerud ou de mon voisin de pallier. Je vais juste donner le meilleur de moi-même et essayer de battre tout le monde, et ce, peu importe les noms qui se retrouvent sur ma route, assume Krogstad en mettant en évidence son instinct de compétiteur acharné.

"Bien-sûr, le fait de voir un pilote de la carrure de Charles Leclerc rejoindre la liste des pilotes engagés est très excitant en même temps que cela permettra d'offrir un éclairage inédit sur la discipline Rallycross. C'est un sacré coup de projecteur pour aider notre sport à prendre encore plus d'ampleur"

eworldrxHenrik AbuDhabi 6

Pour Krogstad, la bonne nouvelle concerne la "mise à l'écart" des spécialistes de l'ESport qui bénéficieront d'une catégorie dédiée. Intouchables sur le plan de la vitesse pure, la fratrie Dall'olmo, le Hongrois Lukas Mateja ou encore Mattias Adielsson n'auront plus l'opportunité de mener la vie dure aux Rallycrossers.

"Les pro de la simulation sont extrêmement durs à battre. Cependant, le fait qu'ils puissent bénéficier de phases finales qui leur sont dédiées, cela devrait participer à ouvrir quantité d'opportunités pour tenter de se rapprocher d'une place sur le podium final. Même si la victoire demeure toujours un objectif, je sais aussi que quantité de choses peuvent se produire. Autant dire qu'à défaut de victoire, une place sur le podium serait déjà à même de me ravir, conclut Krogstad.

mcconnellarxportraittitre

Autre recrue de choix pour le lancement de ce championnat virtuel, Fraser McConnell entend lui aussi faire entendre sa voix. Révélation de la saison 2019 dans les rangs de la catégorie Supercar Lites, le pilote Jamaïcain est motivé à l'idée de faire valoir ses aptitudes. Vainqueur de la série Americas Rallycross, McConnell n'a plus eu l'opportunité de toucher un volant depuis l'ultime étape du World RX de Cape Town disputée en novembre dernier et demeure assurément des plus enjoués à l'idée de retrouver un semblant de compétition.

"Je suis gonflé à bloc. J'ai toujours joué aux jeux vidéos et je dois admettre avoir une petite préférence pour DiRT Rally 2.0. Autant dire que cette première course va me permettre de passer au révélateur et de vérifier si toutes ces heures passées derrière mon écran peuvent me mener à quelque chose d'intéressant. Quoi qu'il arrive, le ESport constitue un moyen de substitution plutôt intéressant pour conserver quelques réflexes en ce moment tout en permettant d'aiguiser son mental de compétiteur"

Pour le pilote jamaïcain, cette première course sera un véritable test.

"C'est la première fois que je vais pouvoir me retrouver dans un environnement aussi compétitif depuis ma dernière course disputée en RX2 Series en Afrique du Sud. Cela rend cette compétition encore plus spéciale et je ne cache pas, par ailleurs, que la famille du RX2 Series commence sérieusement à me manquer. Je sais que la partie s'annonce plus que relevée mais je suis plus que décidé à me battre pour chaque hectomètre de terrain"