• Rallycross France: Un rendez-vous particulier pour Olivier Bossard

    Rallycross France: Un rendez-vous particulier pour Olivier Bossard

    Si l'ancien vice-champion d'Europe Super1600 profitera de l'étape de Kerlabo pour effectuer son retour à la compétition au volant d'une Lire la suite
  • RallyX Nordic: Lauri Halonen:

    RallyX Nordic: Lauri Halonen: "C'est la meilleure école pour progresser"

    Si Lauri Halonen est désormais focalisé sur la discipline du rallye dans les rangs de son championnat national, le pilote Lire la suite
  • Rallycross France: Des attentes légitimes pour David Vincent?

    Rallycross France: Des attentes légitimes pour David Vincent?

    Si David Vincent n'a pas eu la réussite escomptée depuis le coup d'envoi du championnat de France de Rallycross, le Lire la suite
  •  Rallycross France: Les pilotes engagés pour Kerlabo 2024

    Rallycross France: Les pilotes engagés pour Kerlabo 2024

    Retrouvez ci-dessous les pilotes engagés pour la cinquième étape du championnat de France de Rallycross à venir sur le circuit Lire la suite
  • RallyX: CrossCar Junior: Dans les coulisses d'une usine à champions

    RallyX: CrossCar Junior: Dans les coulisses d'une usine à champions

    Alors que la série CrossCar Junior vit sa cinquième saison d'existence dans les rangs du championnat RallyX, cette catégorie s'est Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

applicationios

 applicationandroid

aboclicbanniere

 

e-Trophée Andros (Isola 2000): Un test de choix pour JB Dubourg

dubourgjbandrosvaltho20202

A l'image de la précédente édition du Trophée Andros, c'est avec un débours de 14 unités à combler sur Aurélien Panis que JB Dubourg reprendra sa route ce week-end pour le troisième rendez-vous de la saison à venir sur la piste d'Isola 2000.

 

 

En dépit de deux podiums en trois courses, JB Dubourg a vu l'écart le séparant d'Aurélien Panis passer de 9 à 14 unités entre Val Thorens et Andorre. Une donne que le quadruple vainqueur du Trophée Andros va se devoir de corriger.

Il faut dire que cette épreuve d'Isola 2000 aura valeur de véritable test et devrait offrir quelques informations pertinentes pour la suite. Si le spécialiste du WTCR affiche deux victoires consécutives au compteur, Aurélien Panis a surtout marqué les esprits en s'imposant en Andorre avant la trêve hivernale en dépit d'un lest de 60 kilos. Une performance que personne n'était parvenu à concrétiser cette saison et qui en dit long sur le niveau de forme du leader du classement général.

Si JB Dubourg n'avait pas réussi à se montrer suffisamment consistant en Andorre pour contrer la fuite en avant d'un adversaire affichant 60 kilos supplémentaires sur la balance, il bénéficiera toujours d'un avantage de 40 kilos sur Panis lors de la course 1 d'Isola 2000. Autant dire que cette première confrontation du meeting vaudra le détour tout en nous aidant à cerner la capacité de réaction du vice-champion d'Europe de Rallycross 2019.

« Nous avons profité de la trêve hivernale pour analyser les premières courses du e-Trophée, note un JB Dubourg qui n'hésite pas à admettre que la transition du thermique à l'électrique constitue un changement de décor au sein duquel il se doit encore de prendre ses marques.

Face à un Aurélien Panis bénéficiant déjà d'une saison complète de recul au volant de sa monture électrique, le quadruple vainqueur de la série givrée sait que si l'étape d'Isola 2000 ne sera pas décisive pour l'obtention du titre, il n'aura en revanche aucun droit à l'erreur lors de ce rendez-vous.

"Evidemment, l’approche n’est pas la même qu’avec l’énergie thermique, il y a de gros changements dans le choix des réglages et dans l’équilibre de la voiture. C’est sûr, nous n’avons plus « les petites clés » qui nous permettaient de faire la différence précédemment, néanmoins la feuille de route est respectée et nous sommes dans la lutte pour le titre. Le e-Trophée Andros ne se jouera pas à Isola 2000, mais il va être très important de bien commencer 2020 pour revenir sur le leader du e-Trophée. Le staff technique du Team DA Racing-Renault-Motul a montré toute sa réactivité et ses facultés d’adaptation avec l’arrivée des nouvelles technologies."