•  FIA World RX: Guerlain Chicherit pense déjà à 2020

    FIA World RX: Guerlain Chicherit pense déjà à 2020

    Cet article est réservé à nos abonnés. Pour y accéder, veuillez vous connecter dans la partie supérieure droite de l'écran. Lire la suite
  •  FIA World RX: Flashback//Electrique: Pourquoi Audi s'est retiré des négociations

    FIA World RX: Flashback//Electrique: Pourquoi Audi s'est retiré des négociations

    Cet article est réservé à nos abonnés. Pour y accéder, veuillez vous connecter dans la partie supérieure droite de l'écran. Lire la suite
  •  FIA World RX: Timur Timerzyanov ne croit guère aux vertus de la grille inversée

    FIA World RX: Timur Timerzyanov ne croit guère aux vertus de la grille inversée

    Cet article est réservé à nos abonnés. Pour y accéder, veuillez vous connecter dans la partie supérieure droite de l'écran. Lire la suite
  • FIA World RX: Pourquoi Guerlain Chicherit mise-t-il sur Rokas Baciuska?

    FIA World RX: Pourquoi Guerlain Chicherit mise-t-il sur Rokas Baciuska?

    Cet article est réservé à nos abonnés. Pour y accéder, veuillez vous connecter dans la partie supérieure droite de l'écran. Lire la suite
  • RallyX Nordic: Clémentine Lhoste:

    RallyX Nordic: Clémentine Lhoste: "Mentalement, c'est plus dur que le Trophée Andros"

    Cet article est réservé à nos abonnés. Pour y accéder, veuillez vous connecter dans la partie supérieure droite de l'écran. Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

RallyX on ICE: Photo-finish pour Kevin et Oliver Eriksson

erikssonportraitrallyxonice

Après Sebastian Eriksson lors de la première étape du RallyX on ICE disputée ce lundi à Are, la structure OMSE a une nouvelle fois dominé les débats lors de la deuxième course de la saison qui s'est tenue ce mercredi sur une piste reconfigurée en ovale.

 

 

Si Oliver et Kevin Eriksson ont dominé les qualifications, c'est pourtant le premier cité qui a su tirer son épingle du jeu lors des phases finales. Vainqueurs respectifs de leurs demi-finales, les deux pilotes suédois se sont retrouvés pour un duel à couteaux tirés lors de l'ultime confrontation du jour. Au terme des six tours au programme, le champion RX2 sortant s'est imposé pour seulement 0.049s sur son aîné, Kevin Eriksson.

"La première journée de compétition disputée lundi n'était qu'un avant-goût de ce qui nous attend pour la suite de ce meeting", note le vainqueur du jour alias Oliver Eriksson.

"Ce n'est qu'aujourd'hui que nous avons vu le véritable coup d'envoi du championnat. Pourtant, il ne s'agissait que de ma deuxième course sur ovale. Je me suis bien battu avec mon frère Kevin pour la victoire finale mais, pour être honnête, je ne suis pas certain qu'il ait véritablement apprécié le fait de terminer juste derrière moi. Autant dire que j'ai tout intérêt à rester sur mes gardes en vue de la dernière étape du championnat à venir ce samedi car il va tout mettre en oeuvre pour obtenir sa revanche", s'amusait le vainqueur du RX2 Series.

Troisième Peter Hedstrom est quant à lui parvenu à prendre le dessus sur Ben Philip Gundersen et Sebastian Eriksson. Pas de quoi empêcher le dernier cité de se maintenir aux commandes d'une classement général avec respectivement un et deux points d'avance sur ses homonymes Kevin et Oliver Eriksson.

Sur le front de la catégorie CrossCar, la victoire est revenue à la féminine Linda Johansson. Cette dernière a réussi à prendre le dessus sur Max Rundberg et le futur pensionnaire du championnat d'Europe Super1600 Ole-Henry Steinsholt tandis que Csucsu, troisième à l'amorce de l'ultime boucle, a tout perdu dans les derniers instants de la course suite à un ennui mécanique.

Abonnez-vous

abonban1

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

titanstarifs

appli

dprace

gfors

syxtronics

fgracing

axellogo

alexandrelogolb250ld

 

  lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 boutiqueld2

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld