• Rallycross France : L'improbable week-end de Julien Meunier

    Rallycross France : L'improbable week-end de Julien Meunier

    Pratiquement sorti de la course au titre après ses problèmes rencontrés à Lessay et son impasse sur l'épreuve de Faleyras, Lire la suite
  • Rallycross France: Jonathan Pailler

    Rallycross France: Jonathan Pailler "all in"

    Au terme de qualifications dominées par Samuel Peu et de demi-finales perturbées par de nombreux retournements de situations et la Lire la suite
  • Rallycross France: Steven Bossard remet de l'ordre dans la maison Supercar

    Rallycross France: Steven Bossard remet de l'ordre dans la maison Supercar

    Un brin chafouin après un cinquième temps converti en Q1 et un premier virage plus que compliqué en Q2, l'actuel Lire la suite
  • Rallycross France : Julien Meunier est de retour au sommet

    Rallycross France : Julien Meunier est de retour au sommet

    Sacré champion de France Super1600 la saison dernière à seulement 17 ans, Julien Meunier a profité de son retour sur Lire la suite
  •  Rallycross France: Anthony Paillardon:

    Rallycross France: Anthony Paillardon: "Je suis le premier surpris"

    Dans une catégorie Supercar dont la hiérarchie demeure parfaitement illisible avec un trio Peu, Meunier, Vincent dans une égalité parfaite Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

applicationios

 applicationandroid

aboclicbanniere

 

RallyX Nordic (Flisa): Oliver Eriksson piège Robin Larsson

erikssonolivervictoitrenordic2019

Si le leader de la série Euro RX était ressorti de l'épreuve de Riga le week-end dernier avec un premier succès à mettre à son actif cette saison dans les rangs du RallyX Nordic, Robin Larsson n'a cette fois rien pu faire pour empêcher Oliver Eriksson de signer une troisième victoire en cinq courses.

Vainqueur des qualifications avec quatre longueurs d'avance sur Robin Larsson, le pilote de la Honda Civic OMSE a sagement su dominer Robin Larsson en finale tandis que Jere Kalliokoski se saisissait d'un nouveau podium devant la VW Polo du Hedstrom Motorsport de Christer Dalmans et la Honda Civic d'Ulrik Linnemann.

Une performance qui permet à Oliver Eriksson de reprendre neuf points d'avance sur un Robin Larsson désormais deuxième du général et qui a profité des qualifications difficiles d'un Jere Kalliokoski contenu au huitième rang du classement intermédiaire et qui abandonne sa position au leader de la série Euro RX pour six unités.

En Supercar Lites, Ben Philip Gundersen est tombé sur un os. Si le norvégien n'a fait qu'une bouchée de ses adversaires à l'issue des quatre manches en devançant Linus Ostlund et Petter Narsa, l'ancien champion d'Europe TouringCar s'est contenté de la cinquième place en finale tandis que Linus Ostlund, son concurrent direct pour le titre, empochait son premier succès de la saison devant Mats Oskarsson et Anders Michalak. De 15 points de retard sur Gundersen avant Flisa, Ostlund n'en comptabilise plus que 10 tandis que Sondre Evjen passe de la deuxième à la troisième place du classement général.