• RallyX Nordic: Pas de pression pour Lukas Andersson

    RallyX Nordic: Pas de pression pour Lukas Andersson

    Érigé au rang de révélation de la saison 2023 grâce à sa troisième place obtenue au classement général du championnat Lire la suite
  • Rallycross France: Jérémy Lambec:

    Rallycross France: Jérémy Lambec: "Ça commence à me démanger"

    Septième du championnat de France Super1600 en 2023 pour sa première campagne disputée au volant de l'Audi A1 Volland Racing, Lire la suite
  • Rallycross France: Les voyants passent au vert pour Laurent Terroitin

    Rallycross France: Les voyants passent au vert pour Laurent Terroitin

    Encore dans l'expectative il y a quelques jours quant à sa capacité à être de la partie à Lessay pour Lire la suite
  • RallyX Nordic: Nils-Christian Haug veut franchir un nouveau cap

    RallyX Nordic: Nils-Christian Haug veut franchir un nouveau cap

    Simple rookie la saison dernière dans les rangs de la catégorie Supercar Lites, Nils Christian Haug a bel et bien Lire la suite
  • Rallycross France: Julien Hardonnière en

    Rallycross France: Julien Hardonnière en "stand-by"

    Si l'ancien champion de France Junior ne figure pas sur la liste des pilotes engagés pour la saison 2024, la Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

applicationios

 applicationandroid

aboclicbanniere

 

Rallycross France (Châteauroux): Objectif Top 16 pour Adeline Sangnier, Julien Fébreau ne lâchera rien!

febreauabbeville2018lv

Si Adeline Sangnier n'avait pas été en mesure de rallier le fameux Top 16 qualificatif pour les phases finales lors d'une première épreuve du championnat de France de Rallycross disputée sous les couleurs de la structure Pailler Compétition, Adeline Sangnier espère cette fois être en mesure d'aller décrocher son ticket de demi-finaliste sur la piste de Châteauroux.

Désormais installée aux commandes d'une Citroen DS3 du DA Racing, Adeline Sangnier a pu s'appuyer en ce début de semaine sur une séance d'essais productive sur la piste de Faleyras. A présent, c'est avec la ferme volonté de réaliser une performance de choix que l'ancienne pointure du Super1600 tricolore entend mettre le cap sur le circuit de Châteauroux pour sa deuxième apparition de la saison 2018.

« Cette année l'objectif est de disputer quelques manches du Championnat de France Supercar pour rester dans le rythme intense imposé par le pilotage de ces voitures de 550 chevaux. Ma première épreuve sur le nouveau circuit d'Abbeville était surtout un retour à la compétition et elle m'a permis de retrouver mes bases après plus d'un an d'absence derrière un volant. L'opportunité de prendre le volant de la DS 3 RX du DA Racing s'est présentée et je ne l'ai pas refusée. L'épreuve de Châteauroux va me permettre de découvrir cette nouvelle Supercar et avoir de bons repères à son volant. Les courses sont très disputées cette saison, il faut faire sa place à chaque virage. Il ne faudra pas relâcher son effort pour rentrer dans le Top 16 à l'issue des qualifications pour disputer les phases finales. »

Si la nouvelle équipière de Julien Fébreau bénéficiera d'un cadre idéal pour parfaire sa progression sur la scène du Supercar, ce dernier débarquera à Châteauroux avec une féroce envie d'en découdre. Stoppé en finale suite à un incident avec Antoine Massé sur le circuit d'Essay, c'est au volant de la 208 d'ordinaire confiée à Andréa Dubourg sur le front de la série Euro RX que le francilien d'adoption reprendra le chemin du championnat de France. Actuellement positionné à la deuxième place du classement général, le pensionnaire du DA Racing entend bien prendre sa revanche sur le sort.

"Le sport automobile possède ceci de fascinant, qu’il vous fait vivre un panel d’émotions en un laps de temps très court. A la colère et l’extrême déception de dimanche soir à Essay, a succédé l’espoir d’être au départ à Châteauroux dans quelques heures. Je dois cette chance aux décisions courageuses et extrêmement généreuses de Dominique, Jean-Baptiste et Andréa Dubourg qui dès dimanche soir à Essay élaboraient un plan de bataille pour me permettre de défendre ma deuxième place au Championnat Pilote. Je dois aussi énormément à toute l’équipe du DA Racing qui a transformé cette colère en énergie de travail pour être d’attaque à Châteauroux. Enfin, je n’aurais pu être au rendez-vous de cette troisième course sans le soutien de mes partenaires qui se sont mobilisés ces derniers jours pour m’aider à assurer la lourde charge des dégâts causés à notre belle 208 WRX. Cela me touche profondément et je sais exactement comment remercier chacun d’entre eux, une fois que je serai casqué dans la voiture. Comptez sur moi, je ne lâcherai strictement rien ! »

Crédit photo: www.pics-motorsport.com // Loic VIEL