• FIA World RX: Pourquoi GCK mise sur les Clio 4?

    FIA World RX: Pourquoi GCK mise sur les Clio 4?

    Si l'arrivée de la GCK Academy avec Guillaume De Ridder et Cyril Raymond fut une heureuse surprise, l'idée d'aligner les Lire la suite
  • RallyX on ICE: Timmy Hansen en mode déserteur

    RallyX on ICE: Timmy Hansen en mode déserteur

      Engagé sur le front du RallyX on ICE et dans les rangs de la catégorie CrossKart, Timmy Hansen n'ira Lire la suite
  • Rallycross France: Faux-départ pour David Olivier

    Rallycross France: Faux-départ pour David Olivier

    Si le pilote de la Dacia Logan avait annoncé ses chances de réintégrer le Supercar tricolore comme extrêmement faibles cet Lire la suite
  • RallyX on ICE: Sebastian Eriksson s'impose

    RallyX on ICE: Sebastian Eriksson s'impose

    Première des trois étapes du Rallyx on ICE disputées en plein cœur de la station de ski d'Are en Suède Lire la suite
  • Rallycross France: Une succession à assumer pour Alexandre Janot

    Rallycross France: Une succession à assumer pour Alexandre Janot

    Auteur de deux sorties la saison dernière aux commandes de la Toyota Corolla sacrée à cinq reprises consécutives sur la Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Johan Kristoffersson renverse Petter Solberg

kristofferssongk20171

Johan Kristoffersson a remporté hier une victoire des plus inattendues à Johannesburg. Une semaine après son 7ème succès de l'année obtenu sur le circuit de Killarney, le suédois s'est imposé sur le Gymkhana GRiD en dominant Petter Solberg en finale tandis qu'Andreas Bakkerud et Ken Block échouaient respectivement aux positions 3 et 4.

De quoi surprendre un Johan Kristoffersson pour qui cet exercice relevait d'une authentique première, qui plus est face aux arabesques imposées par le Gymkhana GRiD et dont on pouvait penser qu'elles se prêteraient nettement plus au registre de son équipier Petter Solberg ou à celui de la paire Ken Block/Andreas Bakkerud.

"Je ne sais pas vraiment quoi dire tellement je suis surpris par cette victoire. Je savais que notre voiture était rapide pour ce genre d'exercice, mais Petter, Andreas ou Ken sont aussi de fantastiques pilotes et très honnêtement, je ne pensais pas que je serais capable de m'imposer face à eux. Cependant, en rejoignant la finale, la fameuse pression qu'on peut ressentir à cet instant de la course m'a sans doute aidé à me dépasser bien plus que je m'y attendais. Savoir que tout ne tient plus qu'à un fil est une sensation que j'adore. D'un autre côté, Petter Solberg a fait un choix de pneumatiques différent pour la finale et c'est peut-être dans ce secteur que je suis parvenu à faire la différence" estimait le champion du Monde de Rallycross 2017.

De son côté, Andreas Bakkerud s'est offert une ultime sortie au volant de la Ford Focus RS RX. Après son passage décevant par Killarney le week-end précédent, c'est avec une touche d'émotion que le norvégien a mis un terme cette fois définitif à sa collaboration avec le Hoonigan Racing.

"C'était un peu le chant du cygne avec cette voiture et forcément un moment riche en émotion. J'étais un peu effrayé à l'idée que la taille de la voiture soit un peu trop imposante pour réaliser ce genre d'exercice mais cela ne nous a finalement pas empêché d'obtenir un bon résultat. C'est dommage car j'aurais pu éliminer Johan Kristoffersson sans une pénalité de deux secondes reçue pour avoir fait bouger un cône. Malgré-tout, je sais que j'ai tout donné pour aller chercher un très beau podium"

Abonnez-vous

abonban1

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

appli

dprace

gfors

syxtronics

fgracing

axellogo

alexandrelogolb250ld

 

  lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 boutiqueld2

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld