• Petter Solberg:

    Petter Solberg: "Il faut savoir suivre son instinct”

    Quatre ans après ses débuts aux commandes d’une Supercar dans les rangs du RallyX Nordic, Oliver Solberg a apporté la Lire la suite
  • FIA World RX: Riga revient à la table des négociations, le calendrier chamboulé?

    FIA World RX: Riga revient à la table des négociations, le calendrier chamboulé?

    Si l’étape de Riga ne faisait pas partie des dates retenues initialement pour l’élaboration du calendrier préliminaire du championnat du Lire la suite
  • FIA World RX: Les constructeurs en salle d’attente

    FIA World RX: Les constructeurs en salle d’attente

    Si le passage du thermique à l’électrique à partir de 2022 doit participer à faire revenir les constructeurs sur la Lire la suite
  • Rallycross France: Baptiste Panissié:

    Rallycross France: Baptiste Panissié: "Je ne me chercherai pas d'excuses"

    Auteur d’une pige lors de la saison 2019 dans les rangs de la Coupe Twingo RX, Baptiste Panissié passera aux Lire la suite
  • Rallycross France: Quelle suite pour Lucas Leroy?

    Rallycross France: Quelle suite pour Lucas Leroy?

    Après avoir confirmé son forfait en vue du prochain championnat de France Junior, Lucas Leroy souhaite se donner le temps Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

aboclicbanniere

Johan Kristoffersson fait sauter la banque à Sepang

kristofferssonvictoirejapon

Pendant que Norbert Michelisz s'est assuré de remporter le titre dans les rangs du WTCR, l'homme du week-end fut incontestablement Johan Kristoffersson. Pourtant auteur de qualifications compliquées, le double champion du Monde de Rallycross aura fait étalage de toute sa classe lors des trois courses au programme de la journée de dimanche pour remporter une troisième victoire en carrière à ce niveau de la compétition.

 

 

Seulement dépositaire de la 17ème place sur la grille lors de la première course du week-end, le suédois trouvait une première fois le moyen de déjouer les pronostics en coupant son effort à la 8ème place. Alors qu’on pensait l’intéressé contenu à cette seule bonne performance pour la suite du meeting, Kristoffersson faisait une première fois sauter la banque lors de la course 2. Alors qu’il ne s’élançait que depuis la 22ème place, le suédois passait la ligne d’arrivée avec une exceptionnelle troisième place à mettre à son actif.

Mieux, et toujours depuis cette 22ème place sur la grille, Kristoffersson remontait à la troisième place dès le premier tour de course avant de se jouer de la vigilance de Guerrieri et Azcona pour signer son troisième succès en WTCR et terminer sa première campagne à ce niveau de la compétition à la cinquième place du classement général.