• Rallycross UK: Les Britanniques musclent leur jeu

    Rallycross UK: Les Britanniques musclent leur jeu

    Si le championnat Britannique a perdu le lustre qu'il semblait avoir obtenu au milieu des années 2010, la nouvelle décennie Lire la suite
  • Rallye France: Victoire pour Marceau Launay, abandon pour Antoine Massé

    Rallye France: Victoire pour Marceau Launay, abandon pour Antoine Massé

    Plusieurs pensionnaires réguliers du championnat de France de Rallycross étaient au départ du Rallye de la Côte Fleurie ce week-end. Lire la suite
  •  Rallycross France: Fin de l'histoire pour Antoine Massé

    Rallycross France: Fin de l'histoire pour Antoine Massé

    Titré sacré champion de France 2018 au terme d'une épopée qui s'était chargée de marquer les esprits, Antoine Massé a Lire la suite
  • Johan Kristoffersson attend le feu vert

    Johan Kristoffersson attend le feu vert

    En dépit d'un troisième podium consécutif glané sur la scène du WRC 3 en autant de sorties distillées à ce Lire la suite
  • RallyX Nordic: Linus Ostlund poursuit avec OMSE

    RallyX Nordic: Linus Ostlund poursuit avec OMSE

    Deuxième du classement général la saison dernière dans le sillage de Ben-Philip Gundersen dans les rangs de la catégorie Supercar Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

FIA World RX (Suède): La prime à l'intelligence à Holjes

 bakkerudholjes2019

Les pensionnaires du FIA World RX ont frôlé des records de bêtise en Q1 ce samedi à Holjes. Après la purge Abu Dhabi en début de saison, cette Q1 s'est résumé en un authentique jeu de massacre.

 

 

Avec 25 pilotes engagés en Suède, il était entendu que la régularité et une prise de risque minimale était la voie à suivre dès la Q1 pour s'assurer d'un strapontin parmi les 12 pilotes à même de se qualifier pour les phases finales.

Et manifestement, le message n'est pas véritablement passé pour certains esprits retors. Pourtant leader du championnat, Timmy Hansen payait au prix fort son optimisme sur le premier virage et débute son meeting par un dramatique 21ème temps qui place clairement le pilote de la 208 en grand danger en amont de la Q2. Parti dans la dernière série, Andreas Bakkerud signait quant à lui le meilleur temps devant les deux Hyundai de Timerzyanov et Gronholm tandis que Kevin Hansen s'assurait d'un quatrième chrono devant Baumanis et les solides Baciuska et Kalliokoski.

Huitième après des essais libres difficiles, Szabo devance Kevin Eriksson et un Cyril Raymond qui - une nouvelle fois - aura brillé par son intelligence de course en prenant le 10ème temps de la matinée alors que son entame de série était pourtant bien mal engagée dans le sillage d'un Fabien Pailler qui s'empare pour sa part du 14ème chrono de la matinée.

Si le spectacle fut indéniablement au rendez-vous durant cette Q1 explosive, Liam Doran a sans aucun doute grévé ses chances pour la suite du meeting suite à un lourd contact avec le décor à l'arrivée de sa série tandis que Reinis Nitiss, poussé par Janis Baumanis, sur le virage 1 a fêté son retour à la compétition par un triple tonneau.

Une chose est sûre, sans une réaction digne de ce nom de Timmy Hansen en Q2, le championnat pourrait bel et bien basculer ce week-end.

Abonnez-vous

abonban1

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

titanstarifs

appli

dprace

gfors

syxtronics

fgracing

axellogo

  lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld