• FIA World RX: Timmy Hansen ou la course au

    FIA World RX: Timmy Hansen ou la course au "mental"

    Si Timmy Hansen a remporté son titre mondial sur la plus courte des marges en Afrique du Sud en triomphant Lire la suite
  • Sami-Matti Trogen démarre bien

    Sami-Matti Trogen démarre bien

    Focalisé sur le championnat de Finlande des Rallyes cette saison, le pensionnaire du RX2 Series Sami-Matti Trogen a parfaitement débuté Lire la suite
  •  Une stratégie millimétrée pour Oliver Solberg

    Une stratégie millimétrée pour Oliver Solberg

    Si Oliver Solberg a passé une partie de sa prime jeunesse à Monaco, c'est désormais aux commandes d'une Polo R5 Lire la suite
  • FIA World RX: Reinis Nitiss ne croyait pas à l'électrique

    FIA World RX: Reinis Nitiss ne croyait pas à l'électrique

    Désormais concentré sur le Rallye, même l'arrivée de l'électrique en Rallycross ne semble pas avoir constitué un élément suffisamment fort Lire la suite
  • FIA World RX: Un départ sans retour pour Reinis Nitiss

    FIA World RX: Un départ sans retour pour Reinis Nitiss

    En annonçant en cette fin de mois de janvier son départ définitif du Rallycross pour se lancer à l'assaut d'une Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

FIA World RX: Johan Kristoffersson au bout du suspense à Lohéac

kristofferssonloheac20182

Au terme d'une finale à couper le souffle, Johan Kristoffersson est allé signer sa septième victoire de la saison en huit courses disputées cette saison. Pourtant contenu dans le sillage des Audi S1 en début de course, le suédois a pu s'appuyer sur une stratégie plus effective dans le Joker Lap pour mettre à mal les ambitions de la paire Ekstrom/Bakkerud.

Parti en tête de la finale, Andreas Bakkerud aurait sans doute mérité meilleure conclusion en Bretagne mais charge est de reconnaître que le manque de flair stratégique de la firme EKS s'est révélé fatal en cette fin d'après-midi à Lohéac.

Aux commandes de la course jusqu'à l'ultime boucle du meeting, ni Bakkerud pas plus qu'Ekstrom n'auront su contenir le retour aux affaires de Kristoffersson et Solberg dont le passage par le joker lap validé d'entrée de jeu ne fut jamais contrée par Audi pas plus que par des Peugeot pour le moins transparentes sur leurs terres.

Si Bakkerud parvenait à accrocher la deuxième marche du podium, c'est à Petter Solberg que revenait l'honneur de boucler la finale depuis le dernier spot mis en jeu. Derrière, Mattias Ekstrom se contentera, une nouvelle fois, d'observer à distance ses concurrents s'attribuer un Top 3 qu'il n'a atteint qu'à une seule et unique reprise depuis le début du championnat.

Au général du championnat, l'avance de Kristoffersson sur un Bakkerud de nouveau second passe de 55 à 59 unités tandis que Solberg refait lui aussi son apparition parmi le Top 3 du World RX avec 160 unités contre respectivement 158 pour Timmy Hansen, 157 pour Mattias Ekstrom et 151 pour Sébastien Loeb.

FIA Euro RX Supercar: Jour de gloire pour Cyril Raymond

Passé tout proche d'un premier succès en Belgique et en Suède, Cyril Raymond a pris sa revanche sur ses terres ce dimanche. Intouchable lors des trois dernières manches qualificatives, le varois a su mettre sa sentence à exécution lors de phases finales maîtrisées de main de maître. Large vainqueur, seul Krisztian Szabo a su rester dans le tempo du pilote Peugeot tandis qu'Anton Marklund, troisième, n'a pas manqué l'occasion de retarder le sacre de Reinis Nitiss en percutant son adversaire letton d'entrée de jeu. Contraint de lâcher du lest, Nitiss coupait la ligne d'arrivée au dernier rang de la finale dans le sillage de Thomas Bryntesson et Jere Kalliokoski. Avant l'étape finale de Riga, l'avance de Nitiss sur Raymond ne demeure plus que de 26 unités tandis que Marklund émerge toujours à 30 unités du leader du Supercar continental.

RX2 Series: De Ridder dans le piège breton

Intouchable sur le plan de la vitesse pure, Guillaume De Ridder regrettera longtemps cette sortie de Joker Lap difficilement négociée. De quoi faire les affaires d'Oliver Eriksson qui remportait le gain de la plus haute marche du podium devant Trogen et le pilote belge. Avec 14 longueurs de retard sur Eriksson, il faudrait désormais un exploit pour que De Ridder aille se saisir à Cape Town d'une couronne qui lui permettrait de prendre la succession de Cyril Raymond sur le front de la série RX2.

Euro RX Super1600: Nuriev touche au graal

Après avoir échoué d'un souffle en Norvège en juin dernier, Aydar Nuriev sera parvenu à déjouer les pièges d'un meeting que Rokias Baciuska semblait avoir sous contrôle après quatre victoires en autant de manches qualificatives disputées. Éliminé d'entrée de jeu en finale, Baciuska voyait Nuriev s'imposer devant Marton tandis qu'avec une troisième place en poche, Artis Baumanis préserve sa première place au général du championnat pour une petite unité tandis que Nuriev revient plus que jamais dans le match avec seulement 6 points de débours sur le leader du championnat.

Abonnez-vous

abonban1

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

titanstarifs

appli

dprace

gfors

syxtronics

fgracing

axellogo

  lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld