• FIA Euro RX: Bermingrud out, Solberg-Hansen in?

    FIA Euro RX: Bermingrud out, Solberg-Hansen in?

    Au terme d'une campagne 2020 largement perturbée par la crise sanitaire, la scène du Rallycross scandinave donne lieu à quelques Lire la suite
  • Rallycross France: Romain Masselin attend son heure

    Rallycross France: Romain Masselin attend son heure

    Bien que positionné parmi les favoris pour le titre de champion de France Junior, Romain Masselin n’apparaît toujours pas parmi Lire la suite
  •  FIA World RX: Des hypothèses de travail pour Lohéac

    FIA World RX: Des hypothèses de travail pour Lohéac

    Après avoir été contraints d'annuler leur épreuve l'an dernier, les organisateurs de Lohéac planchent sur différents scénarios qui leur permettraient Lire la suite
  • FIL INFO // Le coup d'envoi du championnat CEZ repoussé

    FIL INFO // Le coup d'envoi du championnat CEZ repoussé

    Mercredi 3 mars  Le coup d'envoi du CEZ repoussé Alors que le championnat d'Europe Centrale - CEZ - devait théoriquement débuter à Lire la suite
  • Petter Solberg:

    Petter Solberg: "Il faut savoir suivre son instinct”

    Quatre ans après ses débuts aux commandes d’une Supercar dans les rangs du RallyX Nordic, Oliver Solberg a apporté la Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

aboclicbanniere

FIA World RX: Electrique // Ce qu'il faut retenir!

projektemoteur

Dans un souci de clarification et sans aucun doute pour mieux rappeler au grand public à quoi ressemblerait l'avenir de la discipline, le promoteur du championnat du Monde FIA s'est employé à publier un graphique pour mieux border les contours des différentes catégories.

 

Manifestement, la stupéfaction s'est emparée de nombreux médias à l'heure de découvrir que, dès 2021, le championnat du Monde FIA mixerait véhicules thermiques et véhicules électriques. Il faut toutefois préciser qu'il ne s'agit en aucun d'une nouveauté puisque pareille décision a été prise lors du conseil mondial de la FIA de juin 2019 et publiée en l'état à la veille de l'épreuve norvégienne de Hell.

Il ne s'agit donc pas d'une information de première fraîcheur comme certains semblent le découvrir puisque le passage à l'électrification totale du championnat du Monde FIA ne s'opérera, au mieux, qu'en 2022.

Dans le même temps, la série Euro RX continuera d'accueillir les véhicules du Supercar dans leur version actuelle tandis que le Super1600 complétera le plateau pour le volet thermique. Concernant les catégories électriques, le Projekt-E continuera d'exister selon un format identique à ceux des séries Euro RX tandis que le RX2 Series entamera sa mue en devenant un véritable championnat FIA propulsé par un kit électrique à destination des jeunes pilotes.

 

Voici donc à quoi ressemblera la carte du Rallycross sur la scène internationale au cours des saisons à venir.

2020:

- Maintien des catégories World RX, Euro RX (Supercar, Super1600) et RX2 Series dans leur format actuel.

- Entrée en scène du Projekt-E et de la technologie STARD. A noter que la définition technique retenue pour le Projekt-E ne servira pas de base à celle sur laquelle s'appuiera le championnat du Monde FIA à partir de 2021.

 

2021:

- Les Supercars thermiques et électriques (celles répondant à la définition technique de la FIA publiée en octobre dernier à l'issue du dernier conseil mondial) s'affronteront au sein du championnat du Monde FIA de Rallycross.

- Le Projekt-E continuera sa route en qualité de catégorie dont le format sera similaire à celui retenu pour les séries Euro RX.

- La catégorie Junior FIA ERallycross fera son entrée sur la base des montures du RX2 Series qui recevront un kit électrique en lieu et place de leur moteur Ford Duratec thermique.

 

2022:

- Le championnat du Monde deviendra 100% électrique.

- Les montures du championnat du Monde thermique trouveront refuge au sein de la catégorie Euro RX Supercar, tandis que le Super1600 poursuivra sa route en marge des épreuves du FIA World RX.

- Les catégories Projekt-E et FIA ERallycross constitueront la base de la pyramide, menant éventuellement jusqu'à l'échelon suprême du championnat du Monde électrique FIA de Rallycross.