• RallyX Nordic: L'adaptation express de Rasmus Persson

    RallyX Nordic: L'adaptation express de Rasmus Persson

    Transfuge de la catégorie CrossCar Junior, Rasmus Persson figurait parmi les pensionnaires les plus jeunes de la catégorie CrossCar Senior Lire la suite
  • Rallycross France: Tony Bardeau joue la carte de la sécurité

    Rallycross France: Tony Bardeau joue la carte de la sécurité

    Si Tony Bardeau dispose cette année d'une Renault Twingo ex-SET Promotion qu'il tentera de faire briller dans l'arène du Super1600, Lire la suite
  • Rallycross France: Faut-il revoir les règles du jeu?

    Rallycross France: Faut-il revoir les règles du jeu?

    Sport spectacle par excellence, le Rallycross repose sur un ADN qui n'a rien de commun avec les autres disciplines du Lire la suite
  • Rallycross France: Romain Barré voit double!

    Rallycross France: Romain Barré voit double!

    De retour sur la scène du championnat de France Super1600 avec la claire intention de prendre sa revanche sur la Lire la suite
  • Rallycross France: Une question de confiance pour Laurent Le Manac'h

    Rallycross France: Une question de confiance pour Laurent Le Manac'h

    Après avoir disputé deux courses la saison dernière dans les rangs de la Coupe de France de Division 3, Laurent Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

applicationios

 applicationandroid

aboclicbanniere

 

FIA World RX (Canada): Andreas Bakkerud met un terme au suspense à Trois-Rivières

bakkerudcanada20191

Pour la première fois de sa carrière, Andreas Bakkerud est parvenu s'imposer sur le circuit de Trois-Rivières cet après-midi à l'occasion de la 7ème étape du championnat du Monde FIA. Une performance qui lui permet de mettre un terme à une série de plus de 30 mois sans le moindre succès à se mettre sous la dent dans les rangs du championnat du Monde de Rallycross.

 

 

Pour le coup, le norvégien a sans doute remporté la victoire la plus facile de sa carrière tant il ne fut jamais inquiété au cours d'une finale rapidement réglée dès les premiers mètres de course. Après son podium obtenu sur tapis vert au Norvège, Janis Baumanis coupait la ligne au deuxième rang devant Timur Timerzyanov tandis que l'ultime Top 6 s'est révélé fatal pour un Kevin Hansen contraint de se contenter des points de la cinquième place après un contact à la sortie du joker lap avec Anton Marklund. Ralenti par des ennuis techniques en demi-finale, Guerlain Chicherit n'était clairement pas au top de sa forme mais signe tout de même sa meilleure sortie en carrière avec une quatrième place à l'arrivée.

Au classement général du championnat, Kevin Hansen conserve les commandes du classement général pour 7 unités devant Andreas Bakkerud. Troisième après son élimination au terme des qualifications, Timmy Hansen accuse un retard respectif de 16 et 9 longueurs sur Kevin Hansen et Andreas Bakkerud.

Americas Rallycross: Tanner Foust trouve l'ouverture, McConnell confirme en ARX2

Vainqueur des qualifications, Patrik Sandell n'aura pas résisté à l'agitation des phases finales. Piégé dans le double droite des virages 9 et 10, le pilote Subaru devait se contenter d'une anonyme 7ème place. Parti en tête, Tanner Foust s'est quant à lui assuré de décrocher sa première victoire de la saison 2019 sur le front de la série Americas Rallycross. Au terme des six tours, le pilote de la Beetle devançait son équipier Cabot Bigham et le leader du championnat Scott Speed. Quatrième, Travis PeCoy coupait la ligne d'arrivée dans le sillage de Speed et reléguait Atkinson et Arpin aux rangs 5 et 6 de la finale. Au classement général du championnat, Tanner Foust revient à 5 petites unités du leader Scott Speed.

En ARX2, le duel entre Fraser McConnell et Conner Martell a repris de plus belle. Vainqueur de la course 1 disputée samedi, McConnell s'impose pour seulement trois petits dixièmes en finale devant son homologue nord-américain tandis que Cole Keatts prenait la troisième marche du podium devant la féminine Gray Leadbetter et le spécialiste du karting, Lane Vacala. De quoi faire les affaires de McConnell qui, avant de retrouver Lohéac en septembre prochain pour l'étape du RX2 Series, accentue son avance au championnat avec 21 points d'avance sur Cole Keatts et 44 unités sur un Conner Martell qui compte deux courses de moins au compteur après son impasse sur la première étape de la saison 2019.