• Extreme E: Sébastien Loeb rempile

    Extreme E: Sébastien Loeb rempile

    Deuxième du classement général avec Christina Gutiérrez dans le sillage de la paire Kristoffersson/Taylor l'an dernier, Sébastien Loeb a été Lire la suite
  • Rallycross France: Stéphane Leroy ne s’emballe pas

    Rallycross France: Stéphane Leroy ne s’emballe pas

    Si Jimmy Terpereau s’est employé à offrir une seconde jeunesse à la Citroen DS3 de Stéphane Leroy en octobre dernier Lire la suite
  • WRC: PG Andersson et Isak Reiersen au Rally Sweden

    WRC: PG Andersson et Isak Reiersen au Rally Sweden

    Alors que l'ancien pensionnaire du FIA World RX et du Marklund Motorsport PG Andersson a confirmé ce lundi qu'il serait Lire la suite
  • Travis Pastrana hospitalisé

    Travis Pastrana hospitalisé

    Le premier champion de l'histoire du Nitro Rallycross a été victime d'un accident de parachute samedi dernier à l'occasion du Lire la suite
  • Rallycross France: Baptiste Panissié ou les raisons d’un départ

    Rallycross France: Baptiste Panissié ou les raisons d’un départ

    Nouveau venu sur la scène Rallycross au printemps dernier, Baptiste Panissié ne s’attardera toutefois pas plus longtemps chez les Juniors. Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

aboclicbanniere

 

FIA Euro RX: Encore trop tôt pour Pailler Compétition

paillerfabloheac20191lv

Alors que la structure Pailler Compétition était attendue pour un programme complet dans les rangs du championnat d'Europe Euro RX Supercar, cette dernière a été contrainte de battre en retraite en raison de l'actuelle pandémie de coronavirus qui frappe l'Europe.

 

 

Tous les voyants semblaient encore au vert il y a quelques semaines pour la structure la plus titrée de l'histoire du Rallycross tricolore. Sur le point de valider un engagement à temps complet en Supercar Euro RX, le contexte pour le moins difficile entrevu depuis plusieurs jours a incité l'équipe bretonne à modifier son approche.

"Dans l'état actuel des choses, nous ne disposons pas de la lisibilité nécessaire pour valider notre engagement en qualité d'équipe permanente de la série Euro RX auprès de la FIA. La situation économique du moment a eu un impact considérable sur nos partenaires et nous nous devons d'être responsables dans ce contexte, note Fabien Pailler.

"Après concertation avec nos partenaires, nous avons jugé qu'il était préférable de ne pas prendre de risques. Nous réévaluerons notre position au cours des prochaines semaines lorsque nous y verrons plus clair. Pour l'heure, il est plus que probable pour que l'on se dirige vers une solution plus adaptée aux problématiques du moment en nous focalisant sur du course par course en championnat d'Europe de Rallycross Euro RX"

Crédit photo: www.pics-motorsport.com // Loic VIEL 

BASRXCapture