• RallyX Nordic: L'adaptation express de Rasmus Persson

    RallyX Nordic: L'adaptation express de Rasmus Persson

    Transfuge de la catégorie CrossCar Junior, Rasmus Persson figurait parmi les pensionnaires les plus jeunes de la catégorie CrossCar Senior Lire la suite
  • Rallycross France: Tony Bardeau joue la carte de la sécurité

    Rallycross France: Tony Bardeau joue la carte de la sécurité

    Si Tony Bardeau dispose cette année d'une Renault Twingo ex-SET Promotion qu'il tentera de faire briller dans l'arène du Super1600, Lire la suite
  • Rallycross France: Faut-il revoir les règles du jeu?

    Rallycross France: Faut-il revoir les règles du jeu?

    Sport spectacle par excellence, le Rallycross repose sur un ADN qui n'a rien de commun avec les autres disciplines du Lire la suite
  • Rallycross France: Romain Barré voit double!

    Rallycross France: Romain Barré voit double!

    De retour sur la scène du championnat de France Super1600 avec la claire intention de prendre sa revanche sur la Lire la suite
  • Rallycross France: Une question de confiance pour Laurent Le Manac'h

    Rallycross France: Une question de confiance pour Laurent Le Manac'h

    Après avoir disputé deux courses la saison dernière dans les rangs de la Coupe de France de Division 3, Laurent Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

applicationios

 applicationandroid

aboclicbanniere

 

FIA Euro RX (Barcelone): Andréa Dubourg a une revanche à prendre

dubourgjb2017barc

Pour son retour sur la scène européenne et au lendemain d'une première expérience distillée à ce niveau de compétition au volant d'une Citroen DS3, c'est aux commandes de la Peugeot 208 WRX ex-Peugeot Hansen qu'Andréa Dubourg tentera de se mettre en évidence dès ce week-end sur la piste de Barcelone pour le coup d'envoi de la série Euro RX Supercar. 

Totalement revue et corrigée cet hiver, Andréa Dubourg a pu s'offrir un aperçu du potentiel de sa nouvelle arme en début de semaine lors d'une courte séance de roulage sur la piste de Faleyras et peut désormais aborder un rendez-vous catalan sur lequel il s'était imposé en 2015 à l'époque de son investissement sur le front Super1600 avec une confiance manifeste. 

Et charge est de constater que le pensionnaire du DA Racing a bien envie de faire oublier sa très modeste 22ème place obtenue l'an dernier au classement général du championnat, ce dernier n'étant jamais parvenu à accrocher la moindre qualification pour les phases finales sur les cinq épreuves auxquelles il avait participé. Autant dire que c'est avec un net sentiment de revanche qu'Andréa Dubourg rejoindra la Catalogne en fin de semaine. 

"En repartant de Riga, dernière manche de l’Euro RX 2017 en septembre dernier, j’avais un goût d’inachevé indique Andréa Dubourg. Il était très important de tirer les enseignements de cette saison 2017, d’analyser les résultats afin d’échanger avec l’équipe pour ne plus revivre ce genre de situation. Entre la fougue et la malchance, j’ai connu des moments frustrants l’an passé, malgré une bonne pointe de vitesse sur tous les circuits. En sport automobile, l’expérience est primordiale, avec l’équipe nous rentrons dans notre troisième année internationale et nous avons beaucoup appris. Aujourd’hui, après cette courte et intense période de préparation, nous sommes entrés dans une confiance mutuelle, ce qui est incontestablement l’une des clés de la réussite" indique Andréa pour qui cette première affiche de la saison demeure d'ores et déjà capitale dans l'optique du classement général. 

"Les courses de l’Euro RX sont intenses et avec trente pilotes par course, l’adversité sera au rendez-vous ! Il faut savoir prendre la mesure de tous ces concurrents. La priorité est clairement d’être régulier en manche afin de se qualifier pour la deuxième course du week-end qui commence dès les demi-finales. »

FIA Euro RX: Andréa Dubourg a une revanche à prendre
 
Pour son retour sur la scène européenne et au lendemain d'une première expérience distillée à ce niveau de compétition au volant d'une Citroen DS3, c'est aux commandes de la Peugeot 208 WRX ex-Peugeot Hansen qu'Andréa Dubourg tentera de se mettre en évidence dès ce week-end sur la piste de Barcelone pour le coup d'envoi de la série Euro RX Supercar. 
 
Totalement revue et corrigée cet hiver, Andréa Dubourg a pu s'offrir un aperçu du potentiel de sa nouvelle arme en début de semaine lors d'une courte séance de roulage sur la piste de Faleyras et peut désormais aborder un rendez-vous catalan sur lequel il s'était imposé en 2015 à l'époque de son investissement sur le front Super1600 avec une confiance manifeste. 
 
Et charge est de constater que le pensionnaire du DA Racing a bien envie de faire oublier sa très modeste 22ème place obtenue l'an dernier au classement général du championnat, ce dernier n'étant jamais parvenu à accrocher la moindre qualification pour les phases finales sur les cinq épreuves auxquelles il avait participé. Autant dire que c'est avec un net sentiment de revanche qu'Andréa Dubourg rejoindra la Catalogne en fin de semaine. 
 
"En repartant de Riga, dernière manche de l’Euro RX 2017 en septembre dernier, j’avais un goût d’inachevé indique Andréa Dubourg. Il était très important de tirer les enseignements de cette saison 2017, d’analyser les résultats afin d’échanger avec l’équipe pour ne plus revivre ce genre de situation. Entre la fougue et la malchance, j’ai connu des moments frustrants l’an passé, malgré une bonne pointe de vitesse sur tous les circuits. En sport automobile, l’expérience est primordiale, avec l’équipe nous rentrons dans notre troisième année internationale et nous avons beaucoup appris. Aujourd’hui, après cette courte et intense période de préparation, nous sommes entrés dans une confiance mutuelle, ce qui est incontestablement l’une des clés de la réussite" indique Andréa pour qui cette première affiche de la saison demeure d'ores et déjà capitale dans l'optique du classement général. 
 
"Les courses de l’Euro RX sont intenses et avec trente pilotes par course, l’adversité sera au rendez-vous ! Il faut savoir prendre la mesure de tous ces concurrents. La priorité est clairement d’être régulier en manche afin de se qualifier pour la deuxième course du week-end qui commence dès les demi-finales. »