• FIA CrossCar: Vincent Mercier ne doute pas de ses forces

    FIA CrossCar: Vincent Mercier ne doute pas de ses forces

    De retour à la case CrossCar avec le constructeur Speedcar pour un programme dans les rangs du championnat d'Europe FIA, Lire la suite
  • Lohéac: Clément Jolive s'accroche à son rêve ...

    Lohéac: Clément Jolive s'accroche à son rêve ...

    Petit poucet de l'univers du sport automobile, Clément Jolive avait déjà réalisé son rêve en 2022 en s'alignant dans les Lire la suite
  • RallyX Nordic: Jens Hvaal:

    RallyX Nordic: Jens Hvaal: "J'ai encore beaucoup de choses à apprendre"

    Auteur d'une apparition particulièrement remarquée en fin de saison dernière au volant de l'Audi S1 de l'équipe JC Raceteknik, Jens Lire la suite
  • FIA Euro RX3: Dylan Dufas en reconquête ...

    FIA Euro RX3: Dylan Dufas en reconquête ...

    Si Dylan Dufas a confirmé cette semaine qu'il remettrait bien en jeu sa victoire obtenue la saison dernière à Buxtehude Lire la suite
  • FIA CrossCar: Une arme revue et corrigée pour David Méat

    FIA CrossCar: Une arme revue et corrigée pour David Méat

    Battu d'une courte tête la saison dernière par Ivan Pina Chinchilla pour le compte du titre de champion d'Europe de Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

applicationios

 applicationandroid

aboclicbanniere

 

FIA eRX2 Series: Les tarifs dévoilés

erx24

Remplaçante du Supercar Lites, la nouvelle série eRX2 lancée conjointement par la FIA, QEV et Olsbergs-MSE a dévoilé les tarifs qu'il faudra débourser à compter du printemps prochain pour s'engager sur le premier championnat électrique officiellement soutenu par la FIA dans les rangs de la discipline Rallycross.

 

 

S'il faudra encore patienter pour connaître le calendrier 2021 du FIA eRX2 Series, le promoteur a confirmé en revanche que 20 voitures seraient disponibles dès le printemps prochain avec six épreuves organisées sur le seul continent européen en marge des manches du championnat du Monde FIA de Rallycross.

Construites sur la base des actuels châssis du RX2 Series, ces nouvelles montures électriques offriront un gain de puissance et de couple nettement supérieur à leur grande sœur thermique. Des 310 chevaux du moteur Ford Duratec 2400cc, les moteurs électriques du FIA eRX2 Series permettront d'atteindre le cap des 385 chevaux.

Pour une saison complète, le tarif tournera entre 150 000 et 160 000 euros tandis que la somme à débourser pour une simple pige sera de 30 000 euros. Soit des prix similaires à ceux du RX2 Series. Une offre qui comprend la mise à disposition d'un mécanicien formé à la technologie électrique ainsi que d'un ingénieur châssis doublé d'un électrotechnicien. A noter que les pneumatiques et les consommables tels que le remplacement des plaquettes de frein sont compris dans le tarif en plus des infrastructures dédiées aux réceptifs.