• Rallycross France: Benoît Morel

    Rallycross France: Benoît Morel "Pas à notre place"

    Reparti pour un programme complet en Rallycross après avoir laissé de côté le championnat de France d'Autocross, Benoît Morel a Lire la suite
  • Rallycross France: Laurent Terroitin is ... BACK!

    Rallycross France: Laurent Terroitin is ... BACK!

    L'ancien triple champion de France Supercar nous a confirmé ce lundi qu'il effectuerait son retour à la compétition au cours Lire la suite
  • Rallycross France (Faleyras): Julien Fébreau confirme son retour en Supercar

    Rallycross France (Faleyras): Julien Fébreau confirme son retour en Supercar

    Après deux sorties opérées la saison dernière dans les rangs du championnat de France Super1600, Julien Fébreau s'apprête à retrouver Lire la suite
  • Rallycross France: Une transition en douceur pour Julien Hardonnière

    Rallycross France: Une transition en douceur pour Julien Hardonnière

    Champion de France Junior en titre, Julien Hardonnière a profité de la première étape de la saison 2017 pour s'acclimater Lire la suite
  • FIA World RX: Simple clap de fin pour Lydden Hill?

    FIA World RX: Simple clap de fin pour Lydden Hill?

    Berceau historique de la discipline, Lydden Hill s'offrira ce week-end une ultime représentation dans les rangs du championnat du Monde Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

 banniere20163

 

FIA World RX (Lohéac): Sébastien Loeb s'impatiente

LOEBNORVEGE2016

Actuellement installé au cinquième rang du championnat du Monde FIA de Rallycross, Sébastien Loeb n'est pas parvenu à confirmer au Canada ,son podium obtenu en Suède lors de la sixième étape de la saison.

 

Surtout, celui qui faisait figure de candidat crédible à une place sur le podium final du championnat a subi de plein fouet les performances alignées par un Andreas Bakkerud auteur de son troisième Top 3 de rang tandis que Johan Kristoffersson savourait enfin son premier podium de la saison.

De son côté, avec une troisième élimination en demi-finale cette année, Loeb plongeait à la cinquième place. Pas franchement le scénario idéal avant de prendre la direction de Lohéac dans quelques jours.

"Je suis resté sur ma faim au Canada avec des qualifications mitigées. Le premier run a été moyen, les deux suivants plutôt bons avec les troisième et deuxième places, mais dans le dernier je me fais accrocher. Cela a forcément eu un impact sur le classement général et donc sur la position de départ pour la demi-finale. Le départ a été correct, sans plus, je me suis retrouvé dans la poussière et je n’ai jamais vraiment été en mesure de lutter pour passer en finale. C’était donc une déception souligne le nonuple champion du Monde des Rallyes, qui n'hésite pas à pointer du doigt les faiblesses d'une Peugeot 208 WRX encore loin de pouvoir tenir le rythme des pensionnaires les plus véloces du FIA World RX.

"Nous avions un déficit au niveau performance pure, notamment sur la longue ligne droite du départ. Mon coéquipier Timmy Hansen a été repêché en finale et la pluie est arrivée. Ça a nivelé les performances et il a su tirer son épingle du jeu. Bravo à lui. C’est une victoire qui fait du bien au team mais cela ne doit pas masquer le reste du week-end souligne le pilote alsacien au cours de sa chronique publiée sur son site internet.

Mais pour l'heure, c'est déjà sur le rendez-vous de Lohéac que se focalise Sébastien. Toujours dans l'attente d'un premier succès en Rallycross, il est évident que l'instinct de compétiteur du pilote Peugeot Hansen commence à montrer ses limites. En somme, Loeb compte bien mettre à profit une étape de Lohéac pour enfin décrocher un trophée qu'il s'est habitué à contempler à distance depuis le début de saison.

« Le prochain rendez-vous, c’est Lohéac et ce sera forcément un round particulier. C’est en France et dans le temple du RX. On s’attend à avoir une super ambiance, avec beaucoup de monde et de ferveur ! Ça va faire du bien d’être dans une arène qui nous soutient. Pour une fois, j’aurais aussi déjà roulé sur cette piste. C’est un détail, mais tous les détails comptent en RX donc j’espère que cela me permettra de faire la différence. La saison passe rapidement et on arrive déjà à la fin du deuxième tiers du championnat. J’aimerais bien décrocher ma première victoire en World RX, en tout cas c’est l’objectif : se battre pour la victoire ! Ce ne sera pas facile tant le niveau est élevé et les écarts réduits. Tout le monde bosse dur conclut Seb, qui, s'il est parvenu à s'emparer du rôle de pilote numéro 1 au sein du Team Peugeot Hansen, aura sans doute à coeur de préserver son leadership sur un Timmy Hansen qui ne compte plus que 16 longueurs de retard après sa série de quatre podiums consécutifs.

alexandrelogolb250

banniere20163

Abonnez-vous

abonban1

Samedi 25 mars 

uneguide2017light

Accès téléchargements

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

syxtronics

tarmak2250

centrakorlogo250ld

samshield2016logold

axellogo

alexandrelogolb250ld

 dprace

 faleyraslogo250ld

DRIVINGCAREXPERIENCE2

 lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 boutiqueld2

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld