Filtre
  • FIA World RX (USA): Jeu, set et match pour Johan Kristoffersson

    kristoffersson2018canada22

    Déjà titré avant le coup d'envoi de l'ultime Top 6 de cette étape texane, Johan Kristoffersson a profité d'une erreur de Petter Solberg en fin de course pour s'assurer de son neuvième succès de la saison 2018.

  • FIA World RX (USA): Kristofferson dans l'histoire!

    kristoffersson2018victoirerita

    Johan Kristoffersson a remporté ce dimanche le deuxième titre mondial de sa carrière en Rallycross. Deuxième de sa demi-finale dans le sillage de son équipier Petter Solberg, le suédois a marqué les derniers points qu'il lui manquait encore à l'issue des qualifications pour sceller de manière définitive l'issue de cette saison 2018.

  • FIA World RX (USA): Les qualifications pour Solberg, le titre pour Kristoffersson?

    kristofferssonvictoiresilverstoneportrait

    Si Petter Solberg s'est employé à remporter le gain du classement intermédiaire à l'issue des quatre manches qualificatives en disposant de Mattias Ekstrom, de son côté, Johan Kristoffersson n'est désormais plus qu'à quelques minutes d'une deuxième couronne mondiale.

  • FIA World RX (USA) Encore 15 points de pénalité pour Timmy Hansen

    hansengpr32018timmy

    Le bris de moteur que nous suspections depuis ce début de matinée sur la voiture de Timmy Hansen a été confirmé par le suédois à l'issue de la Q3. Cliquez sur "lire la suite" pour accéder à l'article.

     

  • FIA World RX (USA): Mattias Ekstrom remporte la Q3, Timmy Hansen voit "rouge"

    ekstromportraitportugal2018

    Si Mattias Ekstrom a profité de la Q3 pour signer son premier scratch du week-end devant Petter Solberg et Johan Kristoffersson, de son côté, Timmy Hansen se heurte à de nouveaux problèmes techniques.

  • FIA World RX (USA): La pluie trouble les débats à Austin

    hansenusa2018

    Après la mini-tornade venue chambouler le déroulement des événements à l'issue de la Q2 ce samedi, les conditions météorologiques demeurent toujours aussi instables sur le circuit des Amériques.

  • FIA World RX: Suivez l'étape d'Austin en direct vidéo

    supercarmontalegreaudivwpeugeot

    Suivez la 10ème étape du FIA World RX sur le circuit d'Austin et l'ultime confrontation de la série Americas Rallycross en direct en cliquant sur "lire la suite"

  • FIA World RX (USA): Petter Solberg sur la corde raide

    solbergnorvege20183

    Ému ce samedi à l'arrivée d'une deuxième manche qualificative qui lui a permis de clore la première journée de compétition sur un score parfait de 100 unités, Petter Solberg sait néanmoins qu'il va devoir se montrer des plus méfiants en amont des deux dernières confrontations du meeting.

  • FIA World RX (USA): Les vidéos de la première journée

     solberg2018usa2

    Retrouvez ci-dessous les deux premières manches qualificatives des séries World RX et Americas Rallycross disputées ce samedi sur le circuit des Amériques ainsi que les phases finales de la première des deux étapes du Supercar Lites ARX2 en cliquant sur "lire la suite".

     

  • FIA World RX (USA): STATS REPORT Jour 1, Volkswagen assure la cadence

    solbergusa2018

    Si les Peugeot 208 de Sébastien Loeb et Timmy Hansen s'étaient employées à faire preuve d'une régularité sans la moindre faille entre les essais libres et la Q1, la montée en puissance des VW Polo de Petter Solberg et Johan Kristoffersson a clairement bouleversé la donne de cette dixième confrontation de la saison. Retrouvez l'analyse la plus complète et la plus détaillée de la planète Rallycross en cliquant sur "lire la suite"

  • FIA World RX (USA): La métamorphose Kevin Eriksson

    erikssonusa2018

    Après une étape lettone de Riga qui s'était avérée catastrophique pour la structure Olsbergs-MSE, Kevin Eriksson s'est employé à redresser la barre de manière spectaculaire ce samedi sur la piste d'Austin. Un retour en forme qui ne doit rien au hasard pour le suédois.

  • FIA World RX (USA): Timmy Hansen et Peugeot, d'arroseurs à arrosés ...

    hansentusa2018

    Énervé par l'accueil que lui ont réservé Mattias Ekstrom et Andreas Bakkerud sur les premiers mètres de course de la Q2, Timmy Hansen n'a pas épargné les pilotes Audi à l'arrivée de la course. Pour Peugeot, cette première journée pourtant conclue sur des bases élevées se sera conclue sur une note salée.

  • FIA World RX (USA): Petter Solberg injouable à Austin

    solbergportraitnorvege2018

    Déjà auteur du meilleur temps en Q1, Petter Solberg s'est de nouveau employé à signer la meilleure référence chronométrique lors de la deuxième manche qualificative ce samedi sur le circuit des Amériques.

  • FIA World RX (USA): STATS REPORT Q1, avantage Peugeot?

    peugeotplan2018suede2

    Retrouvez toutes les statistiques, secteur par secteur, de la première manche qualificative en cliquant sur "lire la suite".

  • FIA World RX (USA): Solberg éclate Loeb, Kristoffersson à l'arrêt

    solbergportrait2018canada22

    Petter Solberg s'est offert le gain de la première manche qualificative sur la piste d'Austin en ce début d'après-midi. Le norvégien a facilement pris la mesure de Mattias Ekstrom dans sa série tout en améliorant la meilleure marque du week-end jusqu'alors détenue par un Sébastien Loeb qui s'était élancé dans la série précédente.

     

  • FIA World RX (USA): Une intersaison plus rude que prévue pour Andreas Bakkerud?

    bakkerudaudi2018loheac

    Si l'annonce effectuée à quelques heures du rendez-vous de Lohéac par Audi Sport quant au refus du constructeur allemand de soutenir la structure EKS plus longtemps en championnat du Monde de Rallycross avait déjà contribué à mettre Andreas Bakkerud en difficultés en vue d'une intersaison qui approche désormais à grands pas, le contexte de ces derniers jours n'incite pas sans doute pas à l'optimisme le plus absolu pour le pilote norvégien.

     

  • FIA World RX (USA): Peugeot Sport, l'insoutenable suspense ...

    peugeotdepartcanada2018

    Le recul à 2021 du championnat du Monde électrique décrété au mois d'août dernier par la FIA a contribué à totalement chambouler les plans du constructeur français quant à son investissement dans la discipline. Déjà en passe de quitter le World RX l'an dernier pour retrouver les rangs du WEC, Peugeot Sport se retrouve désormais dos au mur et pourrait envisager de quitter le Rallycross si l'avenir de la série E-WRX n'est pas scellé au plus vite.

  • FIA World RX (USA): Technique, l’œil de Laurent Fédacou

    chicherit2018barcelone1

    Nouveau venu dans les rangs du FIA World RX, le tracé d'Austin constituera une totale découverte pour l'ensemble des pensionnaires du championnat du Monde. Pas de quoi empêcher Laurent Fédacou de vous faire entrer dans les coulisses de la structure GCK et des principaux obstacles qui attendent les pilotes au cours des 48 prochaines heures.

  • FIA World RX (USA): Un Joker Lap d'un style particulier

    solbergnorvege20182

    Positionné sur le premier virage du circuit, le Joker Lap ne pourra guère être exploité comme à l'accoutumée par les pensionnaires du FIA World RX lors de cette dixième étape de la saison.

  • Americas Rallycross (USA): Scott Speed ne craint pas Tanner Foust

    speedfoust2018portrait

    Avec deux victoires au compteur contre une seule pour Tanner Foust depuis le coup d'envoi de la série Americas Rallycross à Silverstone, Scott Speed pourrait bien poursuivre sa main mise sur la discipline outre-atlantique en coiffant un nouveau titre dès ce week-end sur la piste d'Austin.

  • Americas Rallycross (USA): Oliver Bennett évoque ses envies pour 2019

    bennettcota2018

    Auteur cette saison d'un programme mixte entre FIA World RX et Americas Rallycross, Oliver Bennett entend bien poursuivre son aventure dans la discipline au volant de sa surprenante et somme toute très efficace MINI Supercar.

  • FIA World RX: Peugeot Sport scrute le parcours de Cyril Raymond avec "la plus grande attention"

    raymondholjes20183

    Si Cyril Raymond ne figurera pas ce week-end parmi les pilotes amenés à se battre pour la plus haute marche du podium sur la piste d'Austin, cela n'empêche pas Peugeot Sport et Bruno Famin de suivre avec une attention toute particulière le parcours du pilote varois. A seulement 15 jours de sa deuxième sortie en World RX à venir sur la piste de Buxtehude, l'ancien triple vainqueur Supercar Lites semble faire l'unanimité.

  • FIA World RX (USA): Johan Kristoffersson est prêt à prendre des risques

    kristoffersson2018portraitcota

    A l'image de son parcours réalisé l'an dernier sur le front du World RX, Johan Kristoffersson ne devrait pas avoir besoin de patienter jusqu'à l'avant-dernière étape du championnat prévue sur le circuit de Buxtehude pour sceller définitivement un statut de champion du Monde qui relève d'une évidence depuis juillet dernier et son succès obtenu sur ses terres d'Holjes. Pour autant, le pilote PSRX n'a pas pour intention de baisser la garde à COTA ... Et pour cause ...

  • FIA World RX: Les horaires du week-end à Austin

    kristofferssonloheac20183

    Retrouvez le programme - heure française - de la 10ème étape du championnat du Monde FIA de Rallycross à venir ce week-end sur le Circuit des Amériques à Austin en cliquant sur "lire la suite".

  • FIA World RX (USA): Anton Marklund, une frustration à digérer

    marklundportrait2018barcelone

    Avant d'entamer ce week-end un nouveau chapitre de sa riche et longue carrière en Rallycross en dépit de ses 26 ans, Anton Marklund est revenu en notre compagnie sur sa conquête avortée d'une deuxième couronne européenne sur le front de l'Euro RX Supercar. A l'heure de prendre en main la Renault Megane RS RX de la structure GCK, le suédois ne cache rien des contours d'une année 2018 dont il aurait espéré qu'elle se traduise par un résultat plus probant.

  • FIA World RX: Un calendrier 2019 plein de surprises?

    doranloheac20183

    Alors que la publication du calendrier 2019 du championnat du Monde FIA de Rallycross n'est pas attendu avant quelques semaines encore, quelques changements majeurs pourraient accompagner la physionomie du prochain exercice.

  • Dirt Rally 2.0 met encore l'accent sur le World RX

    kristofferssonloebnorvege2018

    La célèbre série Dirt Rally développée sur consoles et PC par la firme Codemasters a annoncé la sortie d'un nouvel opus nommé "Dirt Rally 2.0" dont l'arrivée sur le marché est prévue pour le 26 février prochain.

  • RallyX Nordic: Un calendrier 2019 alléchant

    eriksson2018olivernordic

    La série RallyX Nordic vient de confirmer ce mercredi un calendrier de sept épreuves pour la saison 2019 avec des ajustements de taille qui permettent au championnat scandinave de se positionner en qualité de rampe de lancement idéale pour les pilotes souhaitant faire leurs gammes avant de s'investir au plus haut-niveau du Rallycross international.

  • FIA World RX (USA): GCK et le premier effet "Anton Marklund"

    chicherit2018suede1

    Alors qu'Anton Marklund profitera de cette 10ème étape du championnat du Monde FIA pour effectuer sa première sortie en compétition au volant de la Renault Megane RS RX de la structure GCK, le savoir-faire du double champion d'Europe de Rallycross n'a pas tardé à produire ses premiers effets. Explications.

  • Rallycross France (Mayenne): Patrick Guillerme à l'affût d'un gros coup en vue de 2019

    guillerme2018mayennelv

    En dépit d'une élimination dès le stade des demi-finales à Mayenne, Patrick Guillerme est ressorti pour le moins satisfait de ce huitième rendez-vous de la saison 2018. A tel point qu'à quelques semaines du terme du présent exercice, c'est déjà sur 2019 et de nouveaux projets que le pilote OTS semble clairement tourné.

  • Rallycross France (Mayenne) Yvonnick Jagu met tout le monde d'accord

    jagu2018mayennelv

    En signant une troisième victoire décisive à Mayenne, Yvonnick Jagu devrait logiquement décrocher son premier titre de champion de France dès le premier week-end d'octobre sur le circuit de Lessay. Au dessus du lot lors du 8ème rendez-vous de la saison, le pilote de la Skoda Fabia compte les heures qui le séparent encore de sa troisième consécration nationale en Rallycross.

     

  • Rallycross France (Mayenne): Fabien Pailler a tout tenté

    paillermassemayenne2018lv

    Capable de positionner sa Peugeot 208 sur la troisième marche du podium sur le circuit de Mayenne le week-end dernier, Fabien Pailler n'a toutefois pas réussi le pari qu'il s'était fixé lors de cette 8ème étape du championnat de France de Rallycross.

  • Rallycross France (Mayenne): Emmanuel Danveau s'en sort bien

     danveaumayennelv2018

    Menacé par le retour en force d'un Valentin Comte intenable depuis Pont-de-Ruan, Emmanuel Danveau a vécu une première journée de compétition éprouvante sur la piste de Mayenne avant de réagir le lendemain. De quoi maintenir intacts ses objectifs de couronne nationale après avoir dû composer avec une sérieuse période de doute au terme des deux premières manches qualificatives.

     

  • Rallycross France (Mayenne): Antoine Massé: "J'ai pris des risques"

    masseabbeville2018lv

    Auteur de sa troisième victoire en quatre courses, Antoine Massé a effectué à Mayenne une percée significative en direction de son premier titre de champion de France Supercar. D'une rare efficacité lors des qualifications, le leader du championnat ne cachait pas une prise de risques de tous les instants en finale. Un pari payant mais qui a bien failli coûter cher au pilote de la Peugeot 208.

  • Rallycross France: Antoine Massé tue tout suspense à Mayenne

    masseabbeville2018lv3

    En signant une troisième victoire sur ses quatre dernières sorties en compétition, Antoine Massé s'est chargé de prendre un avantage décisif sur Guerlain Chicherit en vue du titre de champion de France Supercar. 

  • Rallycross France (Mayenne): Antoine Massé et l'effet "Euro RX"

    massemayenne2018

    Leader ce samedi soir à Mayenne, Antoine Massé ne semble pas véritablement enclin à vouloir refréner une pointe de vitesse qui, si elle demeurait déjà redoutable depuis le coup d'envoi du championnat du France en mai dernier, lui permet désormais de mener le championnat de France Supercar. Aux commandes de la monture usitée par Cyril Raymond sur le front de la série Euro RX, le leader du Supercar tricolore semble avoir franchi un pallier qu'il entend bien confirmer comme étant décisif sur la scène tricolore.

  • Rallycross France: Le Super1600 bientôt remanié?

    terpereaufal2018lv

    Pour renforcer les troupes d'une catégorie Super1600 qui a parfois sonné creux depuis le coup d'envoi du championnat de France, la commission FFSA Rallycross réfléchit à quelques pistes de travail en vue de 2018. Cliquez sur "lire la suite" pour accéder à l'article.

     

  • Rallycross France (Mayenne): Guerlain Chicherit est (re)gonflé à bloc

    chicheritmansfieldportrait

    Après deux qualifications successives pour les phases finales du championnat du Monde FIA obtenues sur les pistes de Lohéac et Riga, c'est avec une sérieuse envie d'en découdre que Guerlain Chicherit s'apprête à retrouver les rangs du championnat de France ce week-end sur le circuit de Mayenne.

     

  • Rallycross France: Yvonnick Jagu face à la tentation Euro RX

    jagukerlabo2018lv

    Sur la voie d'un premier titre de champion de France Super1600, Yvonnick Jagu va rapidement devoir se trouver de nouveaux objectifs. Une situation à même de pousser le pilote de la Skoda Fabia vers un programme en Euro RX à l'horizon 2019?

     

  • FIA Euro RX: Reinis Nitiss évoque son avenir

    nitisstitre2018

    Tout frais champion d'Europe Supercar qu'il est, Reinis Nitiss s'est confié quant à la manière dont il envisageait désormais son avenir à court-terme en Rallycross. Retrouvez son interview exclusive en cliquant sur "lire la suite".

  • FIA World RX: Les tests de Kevin Abbring et Nasser Al Attiyah en vidéo

    alattiyahskoda

    Retrouvez en vidéo les tests menés par la structure ES Motorsport ce jeudi sur la piste de Riga en cliquant sur "lire la suite".

  • FIA World RX: Nasser Al Attiyah se rapproche d'un accord

    alattiyahportrait

    Si le premier programme mondial de la firme lituanienne ES Motorsport d'Ernestas Staponkus ne se concrétisera qu'au printemps prochain, l'ancien pensionnaire du Super1600 s'est offert un sacré coup médiatique cette semaine en organisant une séance de tests étrangement ouverte à la presse sur le circuit de Riga. Une donne qui tend à rapprocher plus que jamais Nasser Al Attiyah d'une arrivée quasiment actée en FIA World RX.

  • Rallycross France: Après Lohéac, Yvonnick Jagu sur une voie royale à Mayenne

    jaguchatlv2018

    Gonflé à bloc par son Top 5 décroché lors de l'étape Euro RX de Lohéac, Yvonnick Jagu s'apprête à aborder la dernière ligne droite du championnat de France avec, en ligne de mire, la perspective plus que concrète de décrocher sa première couronne nationale dans l'antichambre du Supercar.

     

  • Rallycross France: Patrick Guillerme vend sa Peugeot 208

    guillermepdr2018lv

    A quelques heures de l'étape de Mayenne, Patrick Guillerme a pris la décision de mettre sa Peugeot 208 WRX version 2014 ex-Peugeot Hansen en vente.

  • FIA World RX: Al Attiyah et Kevin Abbring avec ES Motorsport

    es2

    Après une première séance de roulage distillée voici quelques semaines, la structure ES Motorsport continue de développer la Skoda Fabia construite l'hiver dernier.

  • Rallycross France (Mayenne): Adeline Sangnier pense au podium

    sangnierchateauroux2018lv1

    De retour à la compétition ce week-end à l'occasion de la 8ème étape du championnat de France de Rallycross disputée sur le circuit de Mayenne, Adeline Sangnier a bien l'intention de capitaliser sur le potentiel de sa Citroen DS3 pour se rapprocher du Top 3.

  • FIA Euro RX: Les finales Euro RX de Riga en vidéo

    nitiss2018lettonie

    Retrouvez ci-dessous les finales de la série Euro RX Supercar et Euro RX Super1600 en vidéo en cliqiuant sur "lire la suite"

  • FIA World RX: Toutes les stats de l'étape de Riga

    supercarriga2018222

    Retrouvez ci-dessous toutes les statistiques de la 9ème étape du championnat du Monde de Rallycross disputée le week-end dernier sur le circuit de Riga en cliquant sur "lire la suite". Des performances moyennes sur départs arrêtés à celles abattues dans l'exercice du joker lap, nous vous offrons un aperçu complet des chronos alignés par tous les pilotes du FIA World RX sur chacun des trois secteurs de la piste en plus des performances alignées sur un tour lancé. Cliquez sur "lire la suite" pour accéder à l'article.

  • FIA World RX: Les pilotes engagés pour Estering

    chicheritportugal2018

    Retrouvez les pilotes engagés pour la 11ème étape du championnat du Monde FIA de Rallycross à venir les 13 et 14 octobre prochains sur le circuit de Buxtehude en cliquant sur "lire la suite"

  • FIA World RX: Audi en perte de vitesse, duel de haute volée entre Peugeot et VW

    kristoffersson2018portraitrigacity

    Retrouvez le bilan statistiques de la 9ème étape du championnat du Monde FIA de Rallycross disputée le week-end dernier sur la piste de Riga en cliquant sur "lire la suite".

     

  • FIA World RX: Anton Marklund se confie sur sa collaboration avec GCK

    marklundportrait2018barcelone

    Dimanche dernier à Riga, le pilote suédois n'a pas hésité à nous livrer son feeling quant à sa collaboration inédite avec la structure GCK de Guerlain Chicherit. De quoi nous offrir un aperçu de ce à quoi pourrait bien ressembler l'équipe franco-britannique en 2019? Un article à lire en cliquant sur "lire la suite".

     

  • Petter Solberg pour une pige en WRC

    solbergportrait2018canada22

    Le triple champion du Monde FIA a confirmé ce jeudi qu'il s'alignerait au volant de la nouvelle VW Polo GTI R5 à l'occasion de l'étape catalane du WRC à venir du 25 au 28 octobre.

  • FIA World RX: Anton Marklund rejoint la structure GCK

    marklundportrait2018suede

    Après Liam Doran, la structure GCK a confirmé ce mercredi que la volant de la deuxième Renault Mégane RS RX de la firme franco-britannique reviendrait à Anton Marklund pour les trois dernières épreuves du championnat du Monde 2018.

     

  • Americas Rallycross: Topi Heikkinen avec Subaru

    villeneuve2018

    Ancien vainqueur de la série Global Rallycross, Topi Heikkinen aura l'occasion de renouer avec l'Amérique du Nord à la fin du mois. Après Jacques Villeneuve, le pilote finlandais s'offrira une pige aux commandes de la Subaru WRX STI officielle de la structure Vermont Sports Car lors de la dernière étape du championnat Americas Rallycross.

    De quoi rappeler quelques vieux souvenirs au truculent pilote de Joensuu dont la dernière apparition outre-atlantique remonte à 2014 lors des X-Games organisés sur ce même circuit des Amériques.

    "Même si le circuit promet d'être différent de celui sur lequel j'ai déjà pu concourir en 2014, c'est toujours une sensation agréable que d'être de retour aux USA", souligne Topi.

    "Certes, tout sera nouveau pour moi mais j'ai déjà pu visiter les installations de la structure Vermont Sports Car tout autant que tester cette Subaru et mon feeling s'est plutôt révélé positif"

  • FIA Euro RX (Lettonie): Jimmy Terpereau: "Il est temps de passer à autre chose"

    terpereau2018barcelone2abras

    Passé tout près d'une qualification pour les phases finales à Riga, Jimmy Terpereau est ressorti un brin frustré de cette avant-dernière étape de la série Euro RX disputée le week-end dernier en Lettonie. Cette fois, l'ancien pensionnaire du championnat de France est bien décidé à passer à la vitesse supérieure.

     

  • FIA Euro RX (Lettonie): Jussi Pinomaki/Reinis Nitiss, une histoire qui dure ...

    nitiss2018portraittitre

    Tandis que Reinis Nitiss s'est offert dimanche dernier son premier titre majeur en carrière sur la scène du Supercar, Jussi Pinomaki y est aussi allé de son analyse alors que le jeune letton de seulement 22 ans a permis à la structure finlandaise de coiffer, elle-aussi, son premier trophée international sur le front de la catégorie reine.

  • Mattias Ekstrom et Comtoyou Racing sur les Nitro World Games

    ekstrom2018norvege

    A une semaine de la 10ème étape du FIA World RX à venir sur le circuit d'Austin, la structure Comtoyou Racing et Mattias Ekstrom ont confirmé leur participation à la troisième édition des Nitro World Games qui accueillera, pour la première fois à Salt Lake City, une épreuve de Rallycross ce week-end sur un circuit spécifiquement conçu sur le Utah Motorsports Campus.

  • FIA World RX: Le circuit de Mettet quitte le championnat du Monde

    supercarbelgique20181

    Quelques jours après les rumeurs évoquant l'arrivée du FIA World RX sur le circuit de Spa, le promoteur du championnat du Monde a confirmé ce mercredi qu'il ne renouvellerait pas le contrat qui l'unissait depuis 2014 aux organisateurs de l'étape belge.

  • FIA World RX (Lettonie): Nico Mueller n'a pas perdu la main

    muellerportraitriga2018

    De retour à la discipline après un an d'absence, Nico Mueller a prouvé en Lettonie qu'il n'avait rien perdu de sa superbe aux commandes d'une Supercar. A défaut de valider son ticket pour l'ultime Top 6 suite à un accrochage sur le virage 1 en demi-finale, le pilote suisse s'est surtout chargé d'affoler les compteurs en alignant à Riga une vitesse de pointe qui n'avait pas grand chose à envier à celle de son équipier Andreas Bakkerud.

  • FIA World RX (Lettonie): Petter Solberg: "J'ai eu peur de revivre le même scénario que l'an passé"

     solbergriga2018

    Éliminé en demi-finale suite à un accrochage sur les premiers mètres de la course, Petter Solberg a vécu en Lettonie un scénario pour le moins similaire à celui déjà expérimenté à maintes reprises par le norvégien depuis le coup d'envoi du championnat du Monde.

     

  • FIA World RX (Lettonie): Petter Solberg: "J'ai eu peur de revivre le même scénario que l'an passé"

     solbergriga2018

    Éliminé en demi-finale suite à un accrochage sur les premiers mètres de la course, Petter Solberg a vécu en Lettonie un scénario pour le moins similaire à celui déjà expérimenté à maintes reprises par le norvégien depuis le coup d'envoi du championnat du Monde.

     

    Les statistiques prêtaient presque à envisager pareille issue que celle vécue par Petter Solberg à Riga dimanche dernier. En effet, sur les six épreuves sur lesquelles le norvégien aura réussi à figurer parmi le Top 3 du classement intermédiaire au soir de la première journée, la route du podium ne se sera ouverte qu'à deux reprises au pilote PSRX. Inutile de préciser que dans le contexte particulier d'une épreuve de Riga qui n'a jamais souri à l'intéressé, le risque était sans doute plus élevé que jamais que de ne pas voir ce dernier être en mesure d'aller au bout de son effort.

    Pour le pilote VW, c'est une nouvelle fois bien en amont de l'ultime Top 6 du meeting que la route du norvégien s'est brutalement stoppée suite à un contact avec la Renault Megane GCK de Guerlain Chicherit en demi-finale. En une fraction de seconde, Petter aura surtout eu la désagréable sensation de revivre le terrible épisode survenu à ce même stade de la course un an plus tôt.

    "Honnêtement, je ne comprends pas ce que Guerlain a cherché à faire sur cette manœuvre", estimait Petter Solberg après la course.

    "Quand j'ai senti la voiture partir, cela a contribué à me rappeler les très mauvais souvenirs essuyés ici même en 2017. Je me suis fait très peur en me voyant partir dans le mur. En plus, c'était exactement au même endroit que l'an dernier et le seul élément qui m'a sauvé c'est que, cette fois, la voiture s'est stabilisée sur le mur de pneumatiques plutôt que de repartir dans l'autre sens. Intérieurement, je me suis mis à penser "F****** hell! Ce n'est pas possible que cela puisse se produire une deuxième fois"

    Pourtant, on ne peut pas dire que Petter Solberg ait particulièrement démérité. Sur une piste où le départ se révèle bien plus décisif que la seule vitesse pure sur un tour lancé, le norvégien caracolait en tête du classement des meilleurs envols sur l'ensemble des manches qualificatives. Cependant, sa capacité à vouloir éviter toute prise de risque inutile aura contribué à faire basculer l'issue de son meeting dès le coup d'envoi de la deuxième journée de compétition.

    Ses adversaires, à défaut de trouver une parade suffisamment élaborée pour contrer Johan Kristoffersson ont depuis bien longtemps choisi d'annihiler la course d'équipe du clan VW en se focalisant sur le seul Solberg. En Q3 dimanche matin, ce dernier a d'ailleurs vécu un enfer en tentant de venir à bout de Bakkerud. A tel point que le double champion du Monde a été contraint de passer aux choses sérieuses en klaxonnant allègrement dans les pare-chocs de l'Audi S1 de son compatriote.

    "Le plan au départ de la Q3 était simple: même si je savais que j'avais la vitesse pour prendre le meilleur sur mes concurrents en amont du premier virage, j'ai surtout cherché à privilégier la performance de Johan Kristoffersson en freinant le plus tôt possible tout en prenant soin de me rabattre derrière lui. Cependant, Johan a tellement retardé son approche sur le premier virage que Bakkerud en a profité pour recouper à la corde et s'infiltrer entre nous deux. Quant à Bakkerud, je ne sais pas ce qu'il s'est passé mais il était incroyablement lent. J'avais le pied sur les freins en permanence tellement il n'avançait pas. Je me suis retrouvé complètement dépourvu et impuissant dans ses échappements. Honnêtement, je ne pouvais pas faire beaucoup mieux. En Q4 également, mon départ fut également excellent sans que je ne puisse encore en tirer réellement profit (Petter disposait de la deuxième meilleure marque absolue de la Q4 dans le sillage de Timur Timerzyanov - ndlr) puisque Bakkerud est encore parvenu à prendre le dessus. Le problème avec les Audi, c'est que leurs chronos ne sont excellents que lorsqu'ils sont en gommes neuves tandis qu'ils perdent rapidement en efficacité avec des gommes déjà usées"

    De quoi faire perdre de précieuses secondes à Solberg durant les deux premiers tours de la Q4 pour un modeste quatrième temps qui ne changera rien à sa condition de cinquième homme du meeting au terme des qualifications.

    La suite, elle, ne fut qu'un calvaire de plus pour un Petter Solberg qui semble s'être fait une raison face à ce manque criant de réussite et une troisième élimination essuyée cette saison dès le stade des demi-finales. Pour l'intéressé, l'épisode letton se sera soldé par une énième désillusion.

    "Je ne suis pas du genre à croire à la loi des séries ou des choses de ce type mais ça fait trois fois de suite que je n'ai absolument aucune réussite sur cette piste. C'est frustrant parce que ma vitesse fut excellente tout au long du week-end sans pour autant avoir eu la chance de réellement le démontrer. J'ai perdu tellement de temps dans le trafic dimanche matin que je n'ai pas su maintenir ma position au sein d'un Top 4 qui m'aurait assuré d'une position sur la première ligne de ma demi-finale. Je savais pourtant que c'était vital si je souhaitais avoir une chance de survivre durant la dernière ligne droite du meeting. Heureusement pour nous, Johan a de nouveau su se montrer d'une incroyable efficacité. Je me sens vraiment chanceux que d'avoir un tel pilote au sein de notre équipe et ce, que ce soit sur le plan sportif ou sur le plan humain. Les résultats qu'il parvient à aligner sont à la limite de l'entendement mais cela ne l'empêche pas d'avancer. Autant dire que je suis fier de pouvoir le compter parmi les membres de notre structure PSRX"

    Quelques jours après avoir annoncé une sérieuse maladie désormais en voie de rémission, l'essentiel semblait toutefois être ailleurs pour Petter dans le paddock de Riga.

    "Ce fut une décision difficile pour moi que de parler publiquement de ce par quoi j'ai dû en passer depuis l'hiver dernier. Cependant, je tenais à ce que les gens puissent savoir que je n'ai jamais été véritablement moi-même derrière un volant depuis le début de la saison. A vrai dire, je ne m'attendais pas à une telle réaction et à un soutien aussi fort que celui qui m'a été témoigné depuis cette annonce. Les gens savent que je suis quelqu'un de très émotionnel et j'ai vraiment été stupéfait par la réaction des fans envers moi"

  • Rallycross France: Les pilotes engagés pour l'épreuve de Mayenne

    supercarfaleyra2018lv

    Ce week-end, le championnat de France de Rallycross reprend ses droits sur le circuit de Mayenne. Retrouvez la liste des pilotes engagés pour la 8ème manche de la saison 2018 en cliquant sur "lire la suite"

     

  • FIA World RX (Lettonie): Les doutes de Sébastien Loeb

    loeb2018protraitriga

    En dépit d'un sixième podium en neuf courses disputées cette saison qui lui permet de repasser de la sixième place du FIA World RX à un quatrième rang qui lui assure toujours de pouvoir revendiquer la couronne de vice-champion du Monde de Rallycross, Sébastien Loeb n'a pourtant pas manqué de mettre en évidence ses doutes face à une concurrence toujours aussi affûtée.

  • FIA World RX: Avant Austin, Petter Solberg face à une course contre la montre

    solbergportrait2018canada22

    Éliminé en demi-finale suite à un assaut pour le moins musclé de Guerlain Chicherit sur la VW Polo du double champion du Monde FIA à l'amorce du virage 1, le norvégien va désormais devoir composer avec une authentique course la montre alors que le matériel des différentes équipes s'apprête à être convoyé par la voie des airs à Austin au cours des prochaines heures.

     

  • FIA Euro RX (Lettonie): Cyril Raymond revient de (très) loin

     raymondriga20183

    Si le varois n'a pas su résister au retour d'un Anton Marklund étincelant et qui s'est fait un point d'honneur à chiper le titre de vice-champion d'Europe au pilote Peugeot lors de cette ultime confrontation de la série Euro RX, il n'empêche que Cyril Raymond a bien failli ne jamais voir l'hypothèse d'un nouveau podium se concrétiser sur la piste de Riga.

     

    De son titre obtenu voici deux ans dans les rangs du RX2, Cyril Raymond nous avouait en préambule de l'épreuve balte ne pas avoir conservé un souvenir exceptionnel du circuit letton. Certes, les 12 virages d'une rare technicité et l'absence totale de terre font du tracé de Bikernieku un des plus sélectifs du calendrier mais, dès samedi matin, c'est surtout la pointe de vitesse affichée par les intouchables Reinis Nitiss et Anton Marklund qui semblait surtout inquiéter le varois. Pour la première fois depuis son arrivée sur la scène du Supercar et de la série Euro RX, Cyril s'est heurté à un casse-tête pour le moins colossal à résoudre.

    A Riga, et sur la totalité du meeting, Cyril se sera contenté de la quatrième place du "Big Four" dans le sillage de Marklund, Nitiss et Szabo. Trois hommes contre lesquels il avait toujours su trouver la clé pour faire jeu égal voire surpasser les favoris naturels de ce championnat d'Europe. A Riga, Cyril aura essuyé un retard moyen de 4 dixièmes sur un tour lancé face à Marklund contre un débours de trois dixièmes sur Nitiss. Autant dire que, sur le papier, cette deuxième place décrochée à l'arrivée de la finale avait néanmoins un arrière goût de victoire. Au terme des essais libres, l'écart séparant Cyril d'Anton Marklund était d'une seconde pleine et avait même fait craindre le pire au pilote tricolore.

    "Honnêtement, je peux aller grappiller 5 dixièmes au maximum sur Anton mais une seconde pleine, c'est impossible. Je suis à bloc partout et je ne me vois pas comment je vais pouvoir combler ce déficit" indiquait Cyril.

    Pas de quoi empêcher les hommes de Romain Darthenay de revoir passablement leur copie au terme d'une première journée de compétition conclue, certes à la troisième place du classement intermédiaire, mais avec une pointe de vitesse en berne qui rendait la mission du varois compliquée.

    "En début de week-end, l'écart qui me séparait de Reinis Nitiss était de trois ou quatre dixièmes sur un tour lancé. Autant dire que la performance n'était pas vraiment là. Cela nous a forcé à travailler d'arrache pied sur le setup de la voiture tandis que j'en suis aussi passé par une sérieuse remise en question samedi soir. Dimanche matin, cette double remise en question à la fois technique et mentale a toutefois commencé à produire ses premiers effets lors du warm-up. Nous avons complètement modifié le setup et notre méthode a parfaitement fonctionné puisque nous avons réussi à réduire le débours qu'on cumulait depuis la veille sur Marklund et Nitiss"

    raymond2018riga1

    Cyril Raymond répond à la pression!

    De retour dans le match, Cyril allait toutefois rapidement déchanter suite à un problème moteur essuyé dès le coup d'envoi de la Q3. D'un feeling pour le moins au beau fixe au terme du warm-up, ce dernier ne profitera pas des deux derniers runs du meeting pour conforter la pointe de vitesse retrouvée de sa machine.

    "En Q3, l'objectif était de tout faire pour tenter de sécuriser ma deuxième place au classement général du championnat mais, malheureusement, mon moteur en a décidé autrement suite à une fuite détectée au niveau de l'injection"

    Contraint de couper son effort dès le premier tour de course, c'est depuis la sixième place du classement intermédiaire que Cyril se préparait à aborder les phases finales au terme d'un changement de moteur express opéré à l'issue de la Q4.

    Pas de quoi préserver le varois de quelques "chaleurs" dont il se serait bien passé. Chahuté sur le premier virage de la demi-finale, Cyril laissait Nitiss, Munnich et Kalliokoski s'emparer des trois premières places sur les premiers mètres de course. Rien de grave, certes, mais charge est de constater qu'en validant son joker lap dès le premier tour de course, il s'en est fallu de peu pour que l'intéressé ne voit jamais le chemin de la finale se concrétiser. Deux secondes plus lents que Cyril sur leur meilleur tour lancé, Philip Gerhman et Tamas Karai ont bien failli faire déjouer la stratégie du varois dans le joker lap. En réalité, sans un accrochage quelques mètres plus loin entre Gerhman et Karai, jamais le pilote de la Peugeot 208 ne serait parvenu à combler son déficit sur la Renault Clio 4 G-FORS de Jere Kalliokoski.

    Après coup, le pilote Peugeot ne manquait pas d'admettre que son choix de valider le joker lap dès le premier tour de course relevait d'une stratégie à très haut risque.

    "Quand je me suis retrouvé derrière Karai et Gerhman à la sortie du joker lap dans le premier tour, j'ai vraiment eu peur que ça ne passe pas. Je suis remonté extrêmement vite à leur hauteur. Pour ne rien arranger, Karai est parti en tête à queue juste devant moi et j'ai perdu du temps en essayant de contourner sa voiture tandis que Kalliokoski a immédiatement répliqué à mon offensive en profitant de cette opportunité pour valider son joker lap"

    raymondriga20182

    Raymond ne lâche rien!

    Autant dire que c'est à la force du poignet que Cyril sera allé décrocher sa qualification pour l'ultime Top 6.

    "Jere Kalliokoski disposait d'une très belle avance sur moi une fois son joker lap validé. A partir de ce moment précis, j'ai vraiment eu la rage et j'ai absolument tout donné. Je suis vite revenu sur lui avant qu'il ne cède sous la pression en retardant son freinage dans la dernière portion du circuit. Jere n'a pas tenu très longtemps mais je dois admettre que, compte-tenu de ma position à la fin du tour 1, parvenir à rallier la finale dans ce contexte constituait déjà une très belle performance"

    Pendant ce temps, son duel à distance avec Anton Marklund pour la deuxième place du classement général avait largement tourné à l'avantage du pilote suédois. Si ce dernier fut ralenti en finale par de multiples problèmes techniques, il s'assurait toutefois de coller au train de Cyril Raymond pour valider définitivement sa couronne de vice-champion d'Europe Supercar.

    Une finale durant laquelle Cyril aura su forcer le destin pour se jouer des troubles qui se sont chargés d'accabler sa performance globale depuis le coup d'envoi du meeting. Une nouvelle fois, c'est au mental que le varois s'est employé à faire la différence pour échouer sur les talons du roi "Nitiss" au passage du drapeau à damiers.

    "En finale, l'objectif était clair: tenter quelque chose depuis la troisième ligne de la grille. Avec les fous furieux que j'avais devant, je savais qu'il pouvait encore se passer beaucoup de choses. Pour le coup, ça n'a pas manqué puisque dès la sortie du virage 4, Szabo est parti dans une large dérive tandis que Marklund, en tentant de le dépasser, m'a permis de recouper à la corde pour prendre la deuxième place. A partir de ce moment précis, ma seule cible, c'était Nitiss. Je ne me préoccupais plus que de lui et c'est à cet instant que j'ai clairement eu les meilleures sensations du week-end au volant de la voiture. Visuellement, je l'avais en point de mire et même si je sentais qu'il parvenait à faire la différence sur certains secteurs de la piste, j'ai fait en sorte de me battre jusqu'au bout pour la victoire. Même si, au final, il nous a manqué trois dixièmes, je n'ai jamais rien lâché durant ces six tours"

    Si de deuxième victoire il n'y eut pas en Lettonie, en revanche, Cyril Raymond aura démontré que même bousculé et ralenti dans le trafic, le pilote Peugeot était capable de se relever des situations les plus tendues. Une donne avec laquelle il n'avait jamais véritablement eu à composer du temps où il archi-dominait les rangs du RX2 à la manière d'un Kristoffersson sur la scène du World RX.

    "Je ne peux qu'être content de moi et du travail fourni par l'équipe ce week-end. Nous n'avons pas arrêté de travailler depuis samedi matin et le boulot que les gars ont abattu fut tout simplement exceptionnel. De mon côté, j'ai été contraint de me remettre en question. Au final, le week-end fut bizarre mais extrêmement instructif. C'est la première fois que je vis une course aussi difficile mais c'est aussi dans ce genre de contexte qu'on apprend le plus. Jamais nous n'avons relâché notre effort et c'est assurément le point le plus important à mes yeux"

    Plus que la deuxième place d'un classement général finalement revenue à Anton Marklund, Cyril Raymond n'oublie pas le chemin parcouru depuis Mettet, et ce, alors même qu'il fut contraint de faire l'impasse sur l'épreuve d'ouverture de Barcelone.

    "Oui, on passe à côté d'un titre de vice-champion d'Europe pour un point mais, peu importe. Je suis content de notre course. Je ne pouvais pas rêver meilleure préparation pour Buxtehude car je sais pertinemment que je ne serai pas à mon avantage sur cette piste et que, de la manière que nous avons pu le faire ici, nous ne devrons rien lâcher. Riga était le meilleur moyen de préparer cette course en World RX. Si Buxtehude s'était déroulée juste après Lohéac, je ne pense pas que nous aurions abordé cette épreuve avec une application aussi extrême que celle que nous avons dû mettre en oeuvre en Lettonie"

    A défaut de victoire, c'est paradoxalement en Lettonie que Cyril Raymond s'est permis de signer sa performance la plus aboutie depuis sa transition à plein temps sur la scène de l'Euro RX et du Supercar.

  • FIA World RX (Lettonie): Les indiscrétions du paddock ...

    kristoffersson2018riga

    Calendrier 2018, le remplaçant de Liam Doran chez GCK, Rokas Baciuska, Marklund Motorsport et Jimmy Terpereau. Retrouvez toutes les indiscrétions du paddock au terme de la 9ème étape du championnat du Monde FIA de Rallycross disputée le week-end dernier sur le circuit de Riga.

  • FIA World RX (Lettonie): Le coup de pression de Mattias Ekstrom en vue de 2019

    ekstromportraitloheac201822

    Si la situation n'a guère évolué de manière officielle depuis Loheac pour la structure EKS, les évènements de ces derniers jours pourraient toutefois bien modifier la nature profonde de l'engagement de l'équipe double championne du monde 2016 en vue du prochain exercice.

  • FIA World RX (Lettonie): Johan Kristoffersson, from Riga with love ...

    kristofferssonportrait2018riga

    A ceux qui se lamentent déjà devant l'improbable domination de Johan Kristoffersson dans les rangs du FIA World RX, le suédois s'est encore chargé de fournir un petit guide pratique de l'efficacité en Rallycross en signant sa 8ème victoire en neuf courses.

  • FIA World RX (Lettonie): Reinis Nitiss: "Une sensation fantastique"

     nitisstitre2018

    Revenu à l'échelon inférieur cet hiver après quatre saisons disputées dans les rangs du championnat du Monde FIA, Reinis Nitiss s'est offert ce dimanche son premier titre majeur sur la scène du Supercar continental. Une consécration que le pilote de la structure Set Promotion n'est pas prêt d'oublier.

     

  • FIA World RX (Lettonie): La victoire de Johan Kristoffersson en vidéo

    supercarlatvia2018kristofferssonfinale

    Retrouvez la finale de la 9ème étape du championnat du Monde de Rallycross disputée ce dimanche sur le circuit de Riga en vidéo en cliquant sur "lire la suite".

  • FIA World RX (Lettonie): Johan Kristoffersson s'offre un nouveau record

    kristofferssonportraitvictoireriga

    Meilleur performer à l'issue des manches qualificatives, Johan Kristoffersson ne s'est pas privé d'achever le travail en cette fin d'après-midi en Lettonie. Auteur d'un départ parfait, le leader du championnat du Monde FIA s'est offert un huitième en neuf courses en s'imposant devant Mattias Ekstrom et Sébastien Loeb. 

  • FIA Euro RX (Lettonie): Reinis Nitiss champion d'Europe

    nitiss2018belgique2

    En dépit d'une ultime session de qualifications agitée et conclue à la quatrième place, Reinis Nitiss a marqué les derniers points qu'il lui manquait pour sceller définitivement l'issue de ce championnat d'Europe 2018 Euro RX Supercar.

  • FIA Euro RX (Lettonie): Jimmy Terpereau limite la casse

    terpereaupodiumbarcelone2018

    Pendant que Maximilien Eveno s'est heurté à quelques ennuis mécaniques qui se seront chargés de repousser à une Q4 décisive ses espoirs de qualifications pour une demi-finale, c'est Jimmy Terpereau qui a pris en main les destinées de la délégation française dans les rangs du Super1600.

  • FIA World RX (Lettonie): La 1ère journée de compétition en vidéo

    loebcanada2018

    Revivez la première journée de compétition à Riga en vidéo en cliquant sur "lire la suite"

  • FIA World RX (Lettonie): Sébastien Loeb: "Ça commence à devenir frustrant!"

    loeb2018riga

    Après la pénalité de 15 unités essuyée par Timmy Hansen dès vendredi pour avoir fait usage d'un troisième plomb moteur, Sébastien Loeb n'aura guère été plus verni ce samedi au terme d'une Q2 loin d'avoir été à la hauteur des espérances du pilote tricolore. Annoncées en qualité d'immense favorites à la victoire en Lettonie, les Peugeot semblent souffrir des mêmes maux qu'il y a 15 jours du côté de Lohéac.

  • FIA World RX (Lettonie): Johan Kristoffersson intouchable à Riga

    kristoffersson2018portrait222

    En dépit des assauts de Sébastien Loeb en Q1 et de la régularité d'un Mattias Ekstrom dont la pointe de vitesse fait des merveilles depuis le début du meeting, cela n'a pas empêché Johan Kristoffersson de prendre un net avantage ce samedi avec deux victoires de manches à mettre à son actif.

  • FIA Euro RX (Lettonie): Cyril Raymond a une revanche à prendre

    raymondholjes20181

    Dernière étape de la saison 2018, c'est forcément en direction de la série Euro RX Supercar que tendront à se tourner tous les regards ce week-end sur la piste de Bikernieku. Si Cyril Raymond figure bien entendu parmi les favoris à la victoire ce week-end, ce serait trop vite oublier que le varois ne conserve pas forcément un bon souvenir de ce circuit sur lequel il avait pourtant ravi, en 2016, sa première couronne suprême dans les rangs du RX2.

  • FIA Euro RX (Lettonie): Reinis Nitiss: "Pas là pour faire des calculs"

    nitiss2018belgique2

    Une avance confortable aux commandes de la série Euro RX, une Ford Fiesta redoutable sur la piste de Bikernieku: le tableau paraît idyllique pour Reinis Nitiss. Pourtant, c'est sous une forte pression populaire que le local de l'épreuve va devoir sortir la grosse attaque pour aller obtenir, avec classe, son premier titre dans les rangs du Supercar.

  • FIA Euro RX (Lettonie): JB Dubourg dans l'inconnu à Riga

    dubourgjb2018loheac

    Absent la saison dernière lors de l'étape de Riga, JB Dubourg s'apprête à découvrir l'un des rares tracés qui ne fait pas encore partie de son répertoire sur le front du vieux-continent. Conscient de devoir conclure la saison sur une excellente note après ses déboires essuyés à Lohéac, le pilote de la structure G-FORS sait que ses sens seront mis à rude épreuve en Lettonie.

  • FIA World RX (Lettonie): Quand Liam Doran fait sursauter les ingénieurs de Prodrive

    doranportraitriga2018

    Son style généreux s'est certes employé à combler de bonheur les spectateurs massés autour du circuit de Lohéac voici 15 jours mais ce sont surtout les ingénieurs de la firme Prodrive que Liam Doran s'est chargé de surprendre ... De retour à la compétition après plus de 24 mois d'arrêt, le britannique n'a pas manqué l'opportunité de prouver qu'il n'avait rien perdu de sa superbe.

  • FIA World RX (Lettonie): Timmy Hansen pénalisé?

    hansentimmyportrait2018l

    A quelques heures du coup d'envoi de la 9ème étape du FIA World RX 2018 à venir ce week-end sur le circuit letton de Bikernieku, Timmy Hansen pourrait être pénalisé de 15 unités ce samedi matin.

  • FIA Euro RX (Lettonie): Krisztian Szabo, une stratégie qui porte ses fruits

    szaboportraiteks2018loheac

    Contraint de prendre son mal en patience depuis sa double couronne continentale obtenue dans les rangs du Super1600, Krisztian Szabo a su mettre en évidence son étrange stratégie initiée depuis la précédente intersaison. Auteur d'un premier podium à Lohéac dès son entrée en scène sur le front de la série Euro RX, le pilote hongrois aura réussi à prouver le bien fondé de sa manœuvre.

  • FIA World RX (Lettonie): Guerlain Chicherit et le déclic Liam Doran

    doranloheac201822

    Auteur d'une double qualification pour les phases finales que la structure GCK n'avait plus été en mesure de convertir depuis la manche d'ouverture de Barcelone, Guerlain Chicherit veut profiter de son retour sur les rives de la Baltique pour prolonger plus longtemps les effets d'une vague bretonne sur laquelle il souhaite manifestement continuer à surfer. Après le tsunami "Jérôme Grosset-Janin" survenu dans le courant du mois d'août, Guerlain Chicherit tente désormais de refaire surface sur le front du World RX.

  • FIA Euro RX: Tommy Rustad s'explique

    rustadportrait2017

    Auteur d'une dernière pige en carrière sur la scène du FIA World RX lors du rendez-vous de Lohéac disputé début septembre, Tommy Rustad est revenu en notre compagnie sur les raisons qui l'ont poussé à se retirer des paddocks au terme de l'étape française du championnat du Monde de Rallycross.

  • FIA Euro RX: Avant Riga, Jimmy Terpereau cherche la faille

    terpereaupodiumbarcelone2018

    Frustré par le contenu de son meeting à Lohéac il y a bientôt 15 jours, Jimmy Terpereau abordera cette épreuve de Riga sous l'angle d'un véritable test. Déçu par les performances alignées par sa Citroen C2 en Bretagne, le pilote sarthois semble avoir une idée précise des maux qui se sont chargés d'accabler sa monture.

  • FIA World RX: Comment Petter Solberg a-t-il tenu le choc?

    solbergportrait2018canada22

    Si les problèmes de santé récemment révélés par Petter Solberg étaient devenus un secret de polichinelle dont personne ne souhaitait réellement aborder le sujet dans le paddock du FIA World RX, cela n'a pas empêché le norvégien de signer une campagne 2018 pour le moins convaincante puisqu'il abordera l'étape de Riga avec la troisième place du classement général en poche. Au cours des derniers heures, et au terme de l'information officiellement révélée par voie de communiqué de presse, le norvégien s'est livré plus en détail sur les maux qui n'ont pas manqué de l'accabler depuis le coup d'envoi du championnat du Monde de Rallycross.

     

  • FIA World RX: Kevin Hansen, c'était mieux avant?

    hansenkevin2018suede12

    Depuis sa transition opérée en Suède aux commandes de la Peugeot 208 WRX dévolue à la paire Loeb/Hansen lors de la première partie du championnat du Monde FIA, Kevin Hansen semble avoir - de manière incompréhensible - perdu de sa superbe. La preuve en cliquant sur "lire la suite".

  • FIA Euro RX (Lettonie): Maximilien Eveno ne regrette pas son choix

    evenoloheac201822

    Alors que le pilote de la Citroen C2 Super1600 entamera ce week-end à Riga la dernière ligne droite de son programme sur le front de la série Euro RX, Maximilien Eveno semble ne pas regretter l'idée d'avoir quitter le championnat de France pour se se confronter aux meilleurs spécialistes du vieux-continent. Si ce dernier est fatalement ressorti déçu de sa prestation livrée à Lohéac, il a aussi su trouver sur la scène du championnat d'Europe quelques évidents motifs de satisfaction.

  • FIA Euro RX: Artis Baumanis chasse la pression

    baumanisartis2018loheac

    Si le pilote letton a fait un choix ô combien osé en délaissant sa Skoda Fabia Super1600 pour la nouvelle Audi A1 Super1600 du Volland Racing, l'actuel leader du championnat d'Europe Euro RX tend pour l'instant à ne pas vouloir céder à la pression alors que son équipier Rokas Baciuska ne compte plus qu'une seule unité de retard sur le pilote letton. A quelques heures d'un rendez-vous de Riga qui se déroulera sur ses terres, c'est assurément le "mental" d'Artis Baumanis qui ne manquera pas d'être passé au révélateur.

  • FIA World RX: La présence de VW n'est pas à l'origine du départ d'Audi Sport

    bakkerudsolbergloheac2018

    Si Audi Sport et EKS se sont employés à faire les gros titres de la presse spécialisée en amont de l'étape de Lohéac, il semble que le refus de la marque aux anneaux à vouloir s'engager sur le créneau "Rallycross" ne soit pas en lien avec la présence de son cousin germanique et de ses encombrantes Polo.

     

  • FIA World RX: Volkswagen Motorsport va revoir sa copie pour 2019

    solbergnorvege20183

    Avec un championnat du Monde E-WRX repoussé à 2021, il va de soit que les animateurs de la série FIA World RX vont devoir revoir leur copie en vue de 2019. Alors que les développements d'ampleur semblaient figés de par l'arrivée future du Supercar électrique, la décision prise par la FIA de reculer à plus tard cette fameuse échéance change catégoriquement la donne. A commencer par l'équipe double championne du Monde en titre qui, via son directeur technique - FX Demaison - va se devoir de réfléchir à une toute autre stratégie.

  • FIA World RX (Lettonie): Liam Doran affiche ses ambitions

    doranloheac20183

    Remplaçant de Jérôme Grosset-Janin sous les couleurs de la structure GCK à Lohéac, Liam Doran reprendra du service ce week-end en Lettonie pour la 9ème étape du championnat du Monde FIA. Et charge est de constater que le pilote britannique piaffe déjà d'impatience à l'idée de retrouver le volant de la Renault Mégane GCK.

  • STCC: Marklund titré en Porsche Carrera Cup, Kristoffersson double la mise

    marklundportrait2018suede

    Après son podium obtenu à Lohéac la semaine passée, Anton Marklund s'est employé à maintenir sa position de leader dans les rangs de la Porsche Carrera Cup Scandinavia sur la piste norvégienne de Rudskogen ce week-end. Pour sa part, Johan Kristoffersson s'est mis en évidence en remportant les deux courses au programme dans les rangs de la série STCC.

  • FIA World RX: En attendant l'arrivée du E-WRX, Janis Baumanis se raccroche aux branches

    baumanisbarcelone2018abras

    Alors que le pilote letton est sur le point de mettre un terme à son troisième programme consécutif dans les rangs du championnat du Monde FIA, Janis Baumanis est conscient que l'hiver qui s'annonce promet de se révéler intense s'il souhaite poursuivre son aventure au plus haut niveau mondial.

  • FIA Euro RX: Andréa Dubourg veut effacer la frustration "Lohéac"

    dubourgandrealoheac2018

    Éliminé de la course aux phases finales à Lohéac, Andréa Dubourg n'est pas parvenu à confirmer en France sa belle série de deux qualifications consécutives pour le Top 12 initiée en mai dernier lors de l'étape de Mettet. Désormais, c'est avec une franche envie de tirer un trait sur sa désillusion enregistrée le week-end dernier que le pilote girondin se tourne vers la grande finale de Riga.

  • FIA World RX: Petter Solberg évoque ses problèmes de santé

    solbergportraitnorvege2018

    Si le norvégien est resté discret sur la question, charge est de constater que le double champion du Monde de Rallycross doit composer avec une étrange maladie qui a bien failli le pousser à ne pas participer à la saison 2018 du FIA World RX.

     

  • FIA Euro RX: Magda Andersson se rassure avant Riga

    anderssonmagdaloheac20182

    Avec une qualification pour les phases finales à mettre à son actif sur la piste de Lohéac le week-end dernier, Magda Andersson est parvenue à se refaire une santé après son passage décevant par Holjes lors de sa deuxième course disputée sous les couleurs de sa nouvelle équipe du DA Racing. De quoi retrouver le sourire en amont du prochain rendez-vous de Riga qui marquera, la semaine prochaine, l'ultime étape de la série Euro RX.

     

  • FIA Euro RX (Lettonie): Dernière cartouche pour JB Dubourg

    dubourgjbportrait2018suede

    Venu à Lohéac avec la ferme intention de se rapprocher des références de la série Euro RX, c'est en demi-finale et sur un problème technique que s'est arrêtée la course de JB Dubourg. Une déception certes, mais cette épreuve bretonne a suffit à mettre en évidence le retour sur le devant de la scène de la firme G-FORS. A une semaine de la grande finale de Riga, c'est un nouveau test grandeur nature qui se profile à l'horizon pour le triple vainqueur du Trophée Andros.

     

  • FIA World RX: Pneumatiques, quand la réglementation marche sur la tête!

    pneumatiqueplan

    Si la FIA a procédé à quelques ajustements réglementaires durant la précédente intersaison sur le plan du quota de pneumatiques attribué à chaque pilote, quelques récents événements pour le moins aberrants tendent à justifier la totale inutilité de la mesure.

     

  • Rallycross France (Mayenne): L'endurant Makowiecki s'essaie au sprint

    knapick2018faleyraslv

    Le spécialiste de l'endurance et des compétitions grand-tourisme effectuera sa première apparition en championnat de France de Rallycross Supercar lors de l'étape de Mayenne les 22 et 23 septembre prochain.

  • FIA World RX: Volkswagen surpris par le manque de "perfo" des Peugeot

    loeb20183loheac

    Après une mise en route difficile en Suède, les nouvelles Peugeot 208 WRX confiées à Timmy Hansen et Sébastien Loeb ne s'étaient pas privées de faire taire les critiques au terme d'une épreuve canadienne de Trois-Rivières au cours de laquelle les ingénieurs du constructeur tricolore y avaient démontré toute l'étendue de leur force de frappe. Attendus en favoris à la victoire à Lohéac, ni Sébastien Loeb pas plus que Timmy Hansen n'auront pourtant été en mesure de confirmer leur impressionnante démonstration de opérée au Canada un mois plus tôt. Un état de fait qui n'a pas manqué de surprendre Volkswagen et une structure PSRX qui s'attendaient à souffrir face à des Peugeot évoluant à domicile.

     

  • FIA Euro RX: La finale Super1600 de Lohéac en vidéo

    nurievloheac2018lv

    Retrouvez la première victoire d'Aydar Nuriev sur la scène du championnat d'Europe Super1600 et le premier Top 5 d'Yvonnick Jagu à ce niveau de la compétition en vidéo en cliquant sur "lire la suite"

  • FIA World RX (Lohéac): Même abattu, Andreas Bakkerud ne charge pas son équipe

    bakkerudaudi2018loheac

    Passé tout proche d'une deuxième victoire en carrière à Lohéac, c'est une gestion catastrophique du joker lap qui s'est chargée de mettre un terme aux espoirs d'Andreas Bakkerud en Bretagne. Si ce dernier, fidèle à ses habitudes, a bien tenté de cacher sa frustration après la cérémonie du podium, il n'empêche que c'est avec une profonde frustration que le norvégien a quitté Lohéac dimanche dernier.

  • FIA World RX (Lohéac): A domicile, Peugeot marque le pas!

    loeb2018loheac

    Attendues en qualité d'ultimes favorites à la victoire finale à Lohéac après leur démonstration de force opérée au Canada un mois auparavant, jamais Timmy Hansen pas plus que Sébastien Loeb ne furent en position de retrouver le niveau de forme affiché depuis les derniers tests officiels de Riga et l'affolante vitesse de pointe que les Peugeot nous avaient permis d'observer lors de leur passage par l'Amérique du Nord.

     

  • FIA World RX (Lohéac): Pour VW et PSRX, "la victoire était hors de portée"

    kristofferssonsolbergloheac2018

    Après le saisissant double podium obtenu par Johan Kristoffersson et Petter Solberg à Lohéac, le directeur technique du projet "World RX" pour Volkswagen Motorsport est revenu en notre compagnie sur les coulisses d'un succès auquel l'équipe championne du Monde en titre ne croyait plus après les deux premiers tours de course. Pour Fabrice Van Ertvelde, Audi tout autant que Peugeot ont grandement facilité la tâche des deux VW Polo. Un article à lire en cliquant sur "lire la suite".

  • FIA Euro RX (Lohéac): Le compte n'y est pas pour Maximilien Eveno

    evenomaxloheac2018

    Éliminé en demi-finale de la série Euro RX lors de l'étape de Lohéac, Maximilien Eveno ne sera jamais parvenu à trouver le bon tempo en Bretagne. Une sacrée déception pour l'intéressé alors même qu'il ambitionnait un résultat d'ampleur sur ses terres.

  • FIA World RX: Lohéac, le classement des meilleurs performers du #Round8

     ekstromloheac201855

    Vitesse pure sur un tour lancé ou vitesse moyenne sur la globalité du week-end, retrouvez le classement des meilleurs performers de la 8ème étape du championnat du Monde FIA de Rallycross disputée le week-end dernier sur le circuit de Lohéac en cliquant sur "lire la suite". L'occasion de constater la sérieuse montée en puissance d'un Guerlain Chicherit capable de claquer le quatrième meilleur tour absolu du week-end devant un certain Sébastien Loeb.

     

  • FIA World RX (Lohéac): Davy Jeanney, entre France et Europe, son coeur balance ...

    jeanneyloheac2018

    Si le manque de rythme après de longs mois passés à l'écart de la compétition n'a pas permis à Davy Jeanney de se rapprocher du Top 12 qualificatif pour les phases finales lors de la 8ème étape du championnat du Monde FIA de Rallycross, cela n'empêche pas le pilote tricolore le plus prolifique de l'histoire du World RX aux côtés de Sébastien Loeb d'envisager son avenir à court-terme.

  • FIA World RX: Alexander Wurz propose de mixer thermique et électrique

    wurzportraitorvege2018

    Alors qu'il retrouvera les commandes de la Ford Fiesta du MJP Team Austria de Max Pucher en Lettonie dans une dizaine de jours pour la 9ème étape du championnat du Monde FIA, Alexander Wurz ne manque pas d'idées quant à la future éclosion de la série E-WRX.

  • FIA World RX: Lohéac ou le hold-up stratégique de VW et PSRX

    vw2018loheac2

    Même large leader du championnat du Monde FIA de Rallycross, Johan Kristoffersson sait toujours se trouver de nouveaux défis. A Lohéac, celui qui devrait être mathématiquement titré à la fin du mois au Texas n'a jamais relâché son effort. Outre le fait de battre Peugeot sur ses terres, c'est une victoire homérique que Johan Kristoffersson souhaitait obtenir à Lohéac et ainsi faire taire toutes les mauvaises langues qui s'emploient à réduire la portée de sa domination aux seules qualités techniques de sa monture. Outre le "four" stratégique absolu de Peugeot et Audi en finale, le suédois nous explique de quelle manière PSRX et VW Motorsport ont réussi à faire la différence à Lohéac alors que Peugeot apparaissait en qualité d'immense favori à la victoire et que les Audi ont su faire la différence avant de totalement déjouer lors de l'ultime Top 6 du meeting.

     

  • FIA World RX: Le classement des meilleurs performers après Lohéac

    doranloheac201822

    Retrouvez ci-dessous le classement des valeurs après la 8ème étape du championnat du Monde FIA de Rallycross disputée sur le circuit de Lohéac le week-end dernier. De quoi obtenir un aperçu précis des pilotes les plus rapides du World RX sur le plan de la vitesse pure tout autant que des écarts généralement constatés entre les différentes équipes depuis le coup d'envoi du championnat sur la piste de Barcelone.

  • FIA World RX (Lettonie): Alex Wurz rejoint Nico Mueller

    heikkinenlatvia2017

    La FIA a publié ce jour la liste des pilotes engagés en vue de la 9ème étape du championnat du Monde FIA de Rallycross à venir les 15 et 16 septembre prochains sur la piste de Riga. Outre les pensionnaires habituels de la série World RX, il faudra compter sur les retours de Toomas Heikkinen ou encore de la paire Alex Wurz / Nico Mueller.

     

  • RallyX Nordic: L'étape de Kouvola en vidéo

    eriksson2018olivernordic

    Disputée le week-end précédant le rendez-vous de Lohéac, la cinquième manche du RallyX Nordic qui s'est tenue à la fin du mois d'août sur le circuit de Kouvola est désormais disponible en vidéo sur le lien ci-contre: https://vimeo.com/286901236

  • FIA World RX (Lohéac): Solberg et Kristoffersson n'ont pas compris ...

    kristofferssonloheac20183

    Auteur d'un double podium, Johan Kristoffersson pas plus que Petter Solberg ne semblent avoir saisi la piètre stratégie déployée par leurs adversaires lors de la finale de Lohéac. A lire en cliquant sur "lire la suite".

  • FIA World RX: Quel avenir pour Andreas Bakkerud? (Interview)

    bakkerudportraitekstrom2018suede

    Si Audi Sport a confirmé en milieu de semaine dernière que la firme aux anneaux ne ferait pas du FIA World RX un de ses programmes officiels en sport automobile pour 2019, Andreas Bakkerud s'apprête, un peu moins d'un an après le retrait de Ford, à vivre une intersaison agitée. Retrouvez son interview en cliquant sur "lire la suite"

  • FIA Euro RX: Cyril Raymond pense-t'il encore au titre?

    raymondnitiss2018suede

    Revenu à 26 points de Reinis Nitiss au classement général du championnat d'Europe Euro RX, le pilote tricolore sera toujours mathématiquement en course pour le titre Euro RX sur la piste de Riga dans une dizaine de jours. Pour autant, l'intéressé pense-t'il réellement pouvoir faire trébucher un pilote letton qui évoluera à domicile ou le varois s'est-il déjà fait une raison?

  • FIA World RX (Lohéac): Johan Kristoffersson, l'entertainer!

    kristofferssonvictoireloheacpodium

    Comme au Canada début d'août, Johan Kristoffersson semblait avoir décidé du scénario qui le mènerait jusqu'à la plus haute marche du podium de Lohéac dès le soir de la première journée de compétition. Cette fois, c'est sur le thème de la super production US "Gladiator" que le suédois avait choisi de marquer de son empreinte cette huitième étape de la saison 2018.

     

  • FIA World RX (Lohéac): GCK et Chicherit affolent les compteurs

    chicherit2018loheac

    Si l'arrivée de Liam Doran aux côtés du pilote GCK n'a pas tardé à porter ses fruits, Guerlain Chicherit s'est révélé pour le moins impressionnant en Bretagne le week-end dernier. Pris au piège d'une mauvaise spirale initiée depuis la fin du mois de mai et l'épreuve de Silverstone, Guerlain Chicherit s'est permis d'afficher un tout autre visage lors du rendez-vous de Lohéac en compilant des statistiques de premier choix.

     

  • Rallycross France: Nicolas Prost bientôt de la partie? (Interview)

    prostnicoportrait

    Après Silverstone en mai dernier, Nicolas Prost n'a pas manqué l'occasion de se fendre d'une nouvelle apparition dans les paddocks du FIA World RX. De là à envisager l'arrivée de l'ancien pilote du Rebellion Racing en Rallycross? Nous sommes allés lui poser la question.

  • FIA World RX2 (Lohéac): Grosse frustration pour Guillaume De Ridder

    deridderloheac2018

    A l'image du lituanien Rokas Baciuska sur la scène du Super1600, Guillaume De Ridder s'est employé le week-end dernier à dominer de la tête et des épaules l'exercice des qualifications tout autant que sa demi-finale. Hélas pour le pilote belge, rien ne s'est déroulé comme prévu lors de l'ultime Top 6 du meeting. Outre le fait d'abandonner à Oliver Eriksson une victoire qui semblait lui tendre les bras , il lui faudra désormais un exploit en Afrique du Sud en novembre prochain pour faire trébucher son équipier de la structure OMSE.

  • FIA World RX: Stop ou encore pour EKS et Ekstrom? (interview)

    ekstromportraitloheac201822

    Après l'annonce effectuée la semaine dernière par Audi Sport, c'est un vent de panique qui s'est rapidement emparé du paddock de Lohéac ce week-end en mettant en scène l'hypothèse de l'arrêt du programme World RX de la firme EKS. Au cours de cette interview exclusive, Mattias Ekstrom nous trace les grandes lignes de ce à quoi pourrait bien ressembler l'avenir de l'équipe double championne du Monde de Rallycross.

  • FIA Euro RX (Lohéac): Jour de gloire pour Cyril Raymond

    raymond2018loheac11

    Un an tout juste après avoir signé son deuxième titre dans les rangs du RX2 sur le circuit de Lohéac, Cyril Raymond a su mettre à profit la manche française de la série Euro RX Supercar pour s'emparer de son premier succès en carrière à ce niveau de la compétition. Une victoire qui pourrait bien avoir des répercussions à très court-terme sur sa carrière ...

  • FIA World RX (Lohéac): Quand Peugeot fait dans la livraison à domicile

    kristofferssonpodiumloheac2018

    Au terme d'une finale rocambolesque à Lohéac le week-end dernier, Peugeot et Audi se sont surtout employés à étaler au grand jour leur totale inaptitude à s'appuyer sur une stratégie de course digne de ce nom. Retrouvez la suite de l'article ci-dessous. 

     

  • Lohéac: Les victoires de Cyril Raymond et Johan Kristoffersson en vidéo

    kristofferssonportrait2018loheac

    Retrouvez en vidéo les finales de la série Euro RX Supercar et du FIA World RX en cliquant sur "lire la suite"

  • Lohéac: Les victoires de Cyril Raymond et Johan Kristoffersson en vidéo

    kristofferssonportrait2018loheac

    Retrouvez en vidéo les finales de la série Euro RX Supercar et du FIA World RX en cliquant sur "lire la suite"

  • FIA World RX: Johan Kristoffersson au bout du suspense à Lohéac

    kristofferssonloheac20182

    Au terme d'une finale à couper le souffle, Johan Kristoffersson est allé signer sa septième victoire de la saison en huit courses disputées cette saison. Pourtant contenu dans le sillage des Audi S1 en début de course, le suédois a pu s'appuyer sur une stratégie plus effective dans le Joker Lap pour mettre à mal les ambitions de la paire Ekstrom/Bakkerud.

  • FIA World RX: Johan Kristoffersson tire les marrons du feu à Lohéac

    kristofferssonloheac2018

    Le leader du championnat du Monde n'a pas fait de détails à Lohéac ce samedi. Mis à l'épreuve à deux reprises en Q1 et Q2, Johan Kristoffersson est parvenu à se défaire des pièges dressés sur sa route pour se positionner aux commandes du général provisoire avec respectivement 7 et 8 longueurs d'avance sur la paire Mattias Ekstrom/Andreas Bakkerud.

  • FIA Euro RX (Lohéac): Cyril Raymond ne s'enflamme pas!

    raymondholjes20184

    Même si le pilote tricolore s'est rapidement imposé comme le pilote le plus rapide du week-end dans les rangs de l'Euro RX tout en allant tutoyer le Top 5 du championnat du Monde, Cyril Raymond ne cache pas que la partie est loin d'être simple sur le tracé de Lohéac.

  • FIA World RX/Euro RX: Quand Raymond "matche" les chronos de Loeb (STATS)

    raymondbelgique20182

    Retrouvez les statistiques cumulées des pensionnaires des séries World RX et Euro RX. A n'en pas douter, cette première journée de compétition aura débouché sur des surprises majeures. A commencer par un Cyril Raymond capable de s'assurer d'une place de choix parmi le Top 25 du Supercar toutes séries confondues.

  • FIA World RX (Lohéac): GRX dans le match, VW joue les stratèges (STATS)

    gronholm2018suede34

    Si les stratégies de course et la gestion des pneumatiques ont eu une incidence majeure sur les performances entrevues lors de la première séance d'essais libres, les chiffres alignés au cours de cette courte entrée en matière de vendredi après-midi ont néanmoins permis d'entrevoir quelques informations intéressantes.