• Petter Solberg:

    Petter Solberg: "Il faut savoir suivre son instinct”

    Quatre ans après ses débuts aux commandes d’une Supercar dans les rangs du RallyX Nordic, Oliver Solberg a apporté la Lire la suite
  • FIA World RX: Riga revient à la table des négociations, le calendrier chamboulé?

    FIA World RX: Riga revient à la table des négociations, le calendrier chamboulé?

    Si l’étape de Riga ne faisait pas partie des dates retenues initialement pour l’élaboration du calendrier préliminaire du championnat du Lire la suite
  • FIA World RX: Les constructeurs en salle d’attente

    FIA World RX: Les constructeurs en salle d’attente

    Si le passage du thermique à l’électrique à partir de 2022 doit participer à faire revenir les constructeurs sur la Lire la suite
  • Rallycross France: Baptiste Panissié:

    Rallycross France: Baptiste Panissié: "Je ne me chercherai pas d'excuses"

    Auteur d’une pige lors de la saison 2019 dans les rangs de la Coupe Twingo RX, Baptiste Panissié passera aux Lire la suite
  • Rallycross France: Quelle suite pour Lucas Leroy?

    Rallycross France: Quelle suite pour Lucas Leroy?

    Après avoir confirmé son forfait en vue du prochain championnat de France Junior, Lucas Leroy souhaite se donner le temps Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

aboclicbanniere

FIA World RX: L'Andros électrique s'invite à Lohéac

androselectrique

Le Trophée Andros et les organisateurs de Lohéac ont confirmé être parvenus à un accord de principe en cette fin de semaine portant sur la prochaine édition de la manche française du championnat du Monde FIA de Rallycross.

Ainsi, les montures électriques de la série givrée auront droit de cité sur la piste de Lohéac en septembre prochain puisque la catégorie Andros électrique disposera de sa propre épreuve "support".

Déjà testée en mai 2019 au lendemain de l'épreuve de Faleyras, la monture électrique conçue et développée par EXAGON Engineering avait eu à subir un test comparatif avec la Peugeot 208 Supercar de la structure DA Racing. A l'époque, le promoteur du Trophée Andros alias Max Mamers avait confirmé sa volonté d'aligner les voitures oeuvrant sur la série givrée sur des pistes de Rallycross durant la période estivale avec un championnat dédié.