• L'actu en bref: Ekstrom rejoint Loeb

    L'actu en bref: Ekstrom rejoint Loeb

      Retrouvez ci-dessous toutes les dernières infos en bref et en accès libre en cliquant sur "lire la suite".   Lire la suite
  • Rallycross France: Des regrets pour Anthony Mauduit?

    Rallycross France: Des regrets pour Anthony Mauduit?

    Contraint de mettre un terme à sa campagne 2022 de manière précipitée suite à sa sortie de piste effectuée du Lire la suite
  • Viktor Vranckx:

    Viktor Vranckx: "Mes adversaires avaient une énorme pression à gérer"

    Si Viktor Vranckx n'a pas manqué de créer la surprise la saison dernière dans les rangs du FIA RX2e, le Lire la suite
  • Johan Kristoffersson:

    Johan Kristoffersson: "Ça implique d'être plus précis dans son pilotage"

    Si Johan Kristoffersson s'est fait un plaisir de convertir une cinquième couronne mondiale en Rallycross tout en devenant le premier Lire la suite
  • LIVE Center: Guillaume De Ridder enchaîne

    LIVE Center: Guillaume De Ridder enchaîne

      Suivez ci-dessous l'ultime confrontation du Trophée Andros à Super Besse ainsi que tous les résultats du week-end   Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

applicationios

 applicationandroid

aboclicbanniere

 applicationiosapplicationandroid

 

pubbanniereappel

eracelogo

Rallycross France: Apprentissage express pour Julien Meunier

meunierjulienportrait 8108

Auteur de quatre sorties l'an dernier dans les rangs du championnat de France Super1600, Julien Meunier en aura vu de toutes les couleurs. De quoi permettre au rookie du Rallycross tricolore de se forger un capital expérience des plus intéressants à désormais moins de 100 jours du coup d’envoi de la saison 2023.

La suite de cet article est réservée à nos abonnés.

Abonnez-vous à pureRallycross.com ci-dessous pour 12 mois pour seulement 23.99 euros (soit moins de 2 euros par mois) directement par carte bancaire ou via votre compte PayPal sur notre plateforme entièrement sécurisée.

Vous pouvez également vous abonner en téléchargeant notre application 100% Rallycross sur iOS et Android

Lien Google Play: https://ggle.io/4loT 
Lien App Store: https://bityl.co/BL0K 

 

On ne sait pas encore ce que Julien Meunier tendra à réserver à ses adversaires de la catégorie Super1600 mais charge est de constater que l'intéressé semble d'ores et déjà armé pour provoquer des dégâts évidents sur la scène tricolore.

Sur les 16 manches qualificatives auxquelles il a pris part en 2022, le teenager tourangeau avait déjà réussi à pointer à dix reprises parmi le Top 5 tout en récoltant pas moins de six Top 3.

Pour un profil dont l'expérience en compétition officielle était absolument nulle, Julien Meunier aura surtout réussi à revendiquer un premier podium en carrière dès sa troisième sortie à ce niveau de la compétition sur la piste de Mayenne tout en revendiquant le meilleur tour absolu du meeting sur un tracé reconnu comme étant l'un des plus complets du calendrier tricolore.

Toutefois, ce dernier se sera aussi heurté à quelques frustrations toujours bonnes pour parfaire son apprentissage. Ce fut notamment le cas sur ses terre de Pont-de-Ruan où une disqualification en Q2 lui avait coûté l'opportunité de se battre pour un premier Top 3 ou encore lors de cette casse moteur survenue d'entrée de jeu sur la piste de Kerlabo et qui forcera le rookie du Super1600 à suivre le déroulement du week-end depuis la zone spectateurs.

meunierjuliendreux 3509

Des péripéties à même de vous forger le caractère qui ont assurément pris une toute autre dimension sur le circuit de Dreux en octobre dernier. Après avoir délaissé la Twingo avec laquelle il venait pourtant de se saisir de la deuxième marche du podium 15 jours plus tôt sur le circuit de Mayenne pour prendre en main la Skoda Fabia de la structure polonaise Automax, Julien Meunier avait directement pris soin d'affoler les compteurs.

Capable de s'adapter en un temps record à une monture dont il ne connaissait rien avant le coup d'envoi des essais libres, le rookie s'est de nouveau offert un apprentissage accéléré des contraintes avec lesquelles il va devoir composer en 2023.

Trop gourmand, Julien Meunier terminera son week-end de la même manière qu'il l'avait entamé avec un bris de suspension à mettre à son actif. Entre-temps, ce dernier aura tout de même pris soin d'aligner trois deuxièmes temps consécutifs entre la Q2 et la Q4.

Seulement 20ème à l'issue de la Q1, le pilote tourangeau conclura son effort avec une quatrième place au classement intermédiaire avant d'être contraint à l'abandon en demi-finale.

Une chose est sûre, Julien Meunier aura pu, en l'espace de quelques semaines seulement, expérimenter absolument tous les scénarios possibles et imaginables. De quoi accumuler un capital expérience des plus utiles alors même que ce dernier était pressenti en octobre dernier pour un programme complet en 2023 au volant de la fameuse Skoda.

meunierjulienportrait 3970

"Forcément, quand je repense à cette épreuve de Dreux, je suis toujours un peu frustré mais l'essentiel pour nous était d'avoir pu être en mesure de faire étalage de notre potentiel avec cette voiture, souligne Julien.

"Même si nous n'avons pas été loin de toucher la victoire du doigt, Dreux restera le week-end où j'ai pu accumuler le plus d'expérience. J'ai été rapide mais j'ai aussi commis des erreurs. C'est très clairement un week-end qui va me servir pour la suite"

"Même si je n'ai pu participer qu'à quatre courses en 2022, j'aurais eu la chance d'expérimenter quantité de scénarios très différents. A Dreux, je me suis retrouvé dernier de la catégorie dès la Q1. Je n'avais plus de droit à l'erreur et cela m'a incité à aborder la suite des qualifications en faisant preuve de la plus grande application possible. Même si je me suis mis tout seul en difficulté en Q1, j'ai su trouver les ressources pour aligner trois deuxièmes places par la suite. Honnêtement, si on m'avait dit après cette fameuse Q1 que je parviendrais à conclure les qualifications à la quatrième place du classement intermédiaire, je ne l'aurais tout simplement pas cru, s'amuse le pilote Meunier Compétition.

De quoi donner quelques idées évidentes à l'intéressé en vue de 2023.

"L'objectif, c'est d'essayer de jouer devant sur toute la longueur du championnat et, pourquoi pas, tenter d'aller décrocher le titre dès ma première saison à ce niveau de la compétition. Nous verrons comment les choses tendront à se dérouler dès la première course du championnat mais notre ambition est très clairement de pouvoir réaliser la meilleure campagne possible en 2023"

Si sa fougue pourrait bien encore s'amuser à lui jouer quelques mauvais tours, sa redoutable pointe de vitesse a en revanche toutes les chances de pousser les favoris naturels de la catégorie dans leurs retranchements.

banniereabonnementaccueil


eracelogo

pubbanniereappel

pureRallycross TV

 

Nos Partenaires

eracelogo

pubcarreappel 

syxtronics

 pubcarreappel

 

fgracing

pubcarreappel 

14kh

 

picsmotorsport250ld

 

logophautopassion

 

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld