FIA World RX: Oliver Eriksson admet ne plus “avoir le choix”

erx2eriksson4

Dans le sillage d’un Timmy Hansen focalisé sur l’Extreme E à défaut de pouvoir capitaliser sur une discipline Rallycross électrifiée, Oliver Eriksson ne cache pas qu’il est désormais temps de passer à la vitesse supérieure.

Cet article est réservé à nos abonnés. Pour y accéder, veuillez vous connecter dans la partie supérieure droite de l'écran. Vous rencontrez des difficultés pour vous abonner? Adressez-nous un message à l'adresse suivante: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

banniereabonnementaccueil


aboban2

aboban4


aboban5


aboban3