• Rallycross France: Après le Top 5, Tony Bardeau pour un Top 3?

    Rallycross France: Après le Top 5, Tony Bardeau pour un Top 3?

    Positionné parmi les valeurs sûres de la Coupe de France de Division 4 l’an dernier, Tony Bardeau s’apprête à repartir Lire la suite
  • RallyX Nordic: Kobe Pauwels débarque avec Red Bull et le Hansen Motorsport

    RallyX Nordic: Kobe Pauwels débarque avec Red Bull et le Hansen Motorsport

    Talent de premier choix sur la scène mondiale en karting, Kobe Pauwels effectuera cette année la transition en direction de Lire la suite
  • Rallycross France: Philippe Bourd débarque en Supercar

    Rallycross France: Philippe Bourd débarque en Supercar

    Auteur de quelques piges par le passé dans les rangs de la Coupe de France de Division 3 aux commandes Lire la suite
  • Rallycross France: Baptiste Menez sur la pointe des pieds?

    Rallycross France: Baptiste Menez sur la pointe des pieds?

      Capable de figurer à deux reprises sur le podium final du championnat de France Junior du temps de son Lire la suite
  • RX2 Series: Henrik Krogstad, une perle rare déjà injouable?

    RX2 Series: Henrik Krogstad, une perle rare déjà injouable?

    Si le RX2 Series a contribué à révéler quantité de talents depuis la création du Supercar Lites au début des Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

spabanniere

FIA World RX: Lohéac ou le hold-up stratégique de VW et PSRX

vw2018loheac2

Même large leader du championnat du Monde FIA de Rallycross, Johan Kristoffersson sait toujours se trouver de nouveaux défis. A Lohéac, celui qui devrait être mathématiquement titré à la fin du mois au Texas n'a jamais relâché son effort. Outre le fait de battre Peugeot sur ses terres, c'est une victoire homérique que Johan Kristoffersson souhaitait obtenir à Lohéac et ainsi faire taire toutes les mauvaises langues qui s'emploient à réduire la portée de sa domination aux seules qualités techniques de sa monture. Outre le "four" stratégique absolu de Peugeot et Audi en finale, le suédois nous explique de quelle manière PSRX et VW Motorsport ont réussi à faire la différence à Lohéac alors que Peugeot apparaissait en qualité d'immense favori à la victoire et que les Audi ont su faire la différence avant de totalement déjouer lors de l'ultime Top 6 du meeting.

 

banniereabonnementaccueil


aboban2

aboban4


aboban5


aboban3





Abonnez-vous

abonban1

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

spacarre

appli

dprace

gfors

syxtronics

fgracing

axellogo

  lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld