• Oliver Solberg passe à l'heure hybride

    Oliver Solberg passe à l'heure hybride

    Le champion RallyX Nordic débutera dans quelques heures son premier programme officiel sous les couleurs de Hyundai Motorsport. Alors que Lire la suite
  • Guillaume De Ridder : “C’est exactement ce que je recherchais”

    Guillaume De Ridder : “C’est exactement ce que je recherchais”

    Si un contact au départ de la finale n’a pas permis au champion FIA RX2e de se battre pour la Lire la suite
  • FIA World RX: Retour à la case départ pour KMS

    FIA World RX: Retour à la case départ pour KMS

    Tandis que le Hansen Motorsport et Gronholm RX font preuve de la plus grande discrétion en vue de 2022, la Lire la suite
  • Un Dufas peut en cacher un autre

    Un Dufas peut en cacher un autre

    Si la fratrie Dufas n’a pas su résister à l’appel de l’Andorre et au championnat local G-Series, les deux pensionnaires Lire la suite
  • Rallycross France: Les highlights de la Coupe Féminine en vidéo

    Rallycross France: Les highlights de la Coupe Féminine en vidéo

    Revivez ci-dessous les temps forts de la saison 2021 de la Coupe Féminine de Rallycross et l'intense duel auquel se Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

aboclicbanniere

 

FIA World RX (Live Lohéac): Timmy Hansen fait le break, nouveau doublé pour le Hansen Motorsport

supercarholjesSI202108220556 hires jpeg 24bit rgb

Ce week-end, suivez la troisième étape du championnat du Monde FIA de Rallycross en direct sur www.pureRallycross.com en cliquant sur "lire la suite". Infos, analyses, stats, retrouvez tous les éléments clés du meeting ci-dessous. 

Cet article est réservé à nos abonnés. Pour y accéder, veuillez vous connecter dans la partie supérieure droite de l'écran. Vous rencontrez des difficultés pour vous abonner? Adressez-nous un message à l'adresse suivante: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour activer votre abonnement en un seul clic, veuillez suivre le lien suivant et nous nous chargeons de créer votre espace abonné: www.paypal.me/purerallycross 

Dimanche 5 septembre

17h54 // Timmy Hansen fait le break, nouveau doublé pour le Hansen Motorsport


Pour la deuxième fois consécutive cette année, ce sont les deux Peugeot 208 du Team Hansen qui occupaient les deux couloirs de la première ligne. Johan Kristoffersson ralenti par des problèmes techniques alors qu'il avait clairement mis la main sur sa demi-finale, les officiels lui refuseront le départ de l'ultime Top 6 pour s'être présenté avec quelques secondes de retard sur la prégrille.

De quoi faciliter la progression de Timmy et Kevin Hansen qui prendront sans forcer le commandement des opérations devant Szabo et Gronholm tandis que Kevin Abbring choisissait l'option du Joker Lap dès le premier tour de course.

Une opération gagnante puisque le néerlandais piégeait la paire Scheider/Szabo quelques instants plus tard.

Rien qui ne puisse toutefois empêcher la fratrie Hansen de mettre la main sur un troisième doublé consécutif cette saison et de creuser l'écart au général du championnat.

Après deux éliminations consécutives au stade des demi-finales, Niclas Gronholm n'a pas eu d'autre choix que de suivre les deux Peugeot 208 dans le joker lap lors de l'ultime boucle de la finale. Une stratégie pertinente pour le finlandais qui complète le podium dans le sillage de Timmy et Kevin Hansen.

Déjà nanti d'un avantage de 20 points sur Kristoffersson en amont de Lohéac, Timmy Hansen porte son avance à 28 longueurs sur le triple champion du Monde désormais grâce à cette deuxième victoire consécutive.

Classement finale World RX
1. Timmy Hansen
2. Kevin Hansen
3. Niclas Gronholm
4. Kevin Abbring
5. Krisztian Szabo
6. Timo Scheider

Classement Général World RX

1 Timmy Hansen 85
2 Kevin Hansen 75
3 Krisztian Szabo 58
4 Johan Kristoffersson 57
5 Kevin Abbring 55
6 Niclas Gronholm 51
7 Enzo Ide 37
8 Timo Scheider 31

 


17h40 // Dorian Deslandes triomphe à Lohéac

Cyril Raymond éliminé à la surprise générale dès le stade des demi-finales, il ne restait plus que Dorian Deslandes pour tenter de faire résonner la Marseillaise dans les rangs du RX2e à Lohéac.

Positionné sur le couloir 1 de la première ligne aux côtés de Guillaume De Ridder, Dorian Deslandes n'a pas tremblé à l'extinction des feux tandis que le leader du championnat plongeait pour sa part au quatrième rang à la sortie du virage 2.

Deuxième Reinis Nitiss profitait du tour 4 pour valider son passage dans le Joker Lap et sécurisait sa place sur le podium de Lohéac dans le sillage de Dorian Deslandes qui devient le premier tricolore de l'histoire à triompher dans les rangs du championnat FIA RX2e.

De son côté, Guillaume De Ridder validait les points de la troisième place et conforte ainsi sa position de leader devant Jesse Kallio au championnat.

Classement Finale RX2e
1. Dorian Deslandes
2. Reinis Nitiss
3. Guillaume De Ridder
4. Jesse Kallio
5. Conner Martell
6. Isak Sjokvist


16h40 // Muennich et Pauwels ouvrent leur compteur

Parti en tête de la finale de la série FIA Euro RX1, Andreas Bakkerud a vu son meeting basculer dans l'avant dernier tour lorsqu'un incident technique a contraint le norvégien a devoir lâcher du lest.

Une opportunité dont a su profiter René Muennich pour signer son premier succès en carrière dans les rangs du championnat d'Europe FIA. Derrière, Andréa Dubourg et Tamas Karai capitalisaient quant à eux sur les ennuis de Fabien Pailler dans le cinquième tour pour compléter le podium dans le sillage du pilote allemand.

Au classement général du championnat, Andreas Bakkerud se présentera en Lettonie en qualité de leader du général. Après deux courses disputées, le norvégien assume un avantage respectif de deux et cinq unités sur Andréa Dubourg et Fabien Pailler.

En Euro RX3, Kobe Pauwels s'est quant à lui permis d'ouvrir son compteur. A seulement 16 ans, le pilote belge du Volland Racing a réussi à faire déjouer le leader du championnat Yuri Belevskiy en anticipant son passage dans le joker lap dès le quatrième tour de course.

Trop court pour conserver l'avantage, Belevskiy concédait sa première défaite de la saison mais enchaînait par un troisième podium consécutif en s'intercalant entre Pauwels et Shigabutdinov. Seul pilote tricolore qualifié pour la finale, Maximilien Eveno est toutefois parvenu à concrétiser ses objectifs du week-end en ralliant une nouvelle fois l'ultime Top 6 du meeting.

Après trois épreuves disputées, Belevskiy mène toujours le général de l'Euro RX3 avec une avance de 15 points sur Pauwels tandis que Marat Knyazev complète le Top 3 tout en restant sous la menace de son équipier Shigabutdinov.

Classement Finale Euro RX1
1. René Muennich
2. Andréa Dubourg
3. Tamas Karai
4. Andreas Bakkerud
5. Janis Baumanis
6. Fabien Pailler


Classement Finale Euro RX3
1. Kobe Pauwels
2. Yuri Belevskiy
3. Timur Shigabutdinov
4. Marat Knyazev
5. Jan Cerny
6. Maximilien Eveno


Une matinée sous haute-tension à Lohéac

Cette ultime journée de compétition à Lohéac aura été marquée par des rebondissements multiples. Entre le forfait de JB Dubourg et la main-mise de Kristoffersson et Belevskiy sur les catégories World RX et Euro RX3, beaucoup de choses se sont produites en Bretagne.


Dubourg "out", Bakkerud leader de la série Euro RX1!

Ils s'étaient promis de se retrouver en finale pour une ultime explication de texte mais JB Dubourg et Andreas Bakkerud n'auront pas lieu avant plusieurs semaines.

Victime d'un contact avec Romuald Delaunay au départ de la Q4 ce dimanche, le vice-champion d'Europe 2019 pourrait s'être possiblement fracturé le bras.

Une frustration d'autant plus évidente que le girondin était encore en lice pour la première place du classement intermédiaire puisqu'il n'assumait qu'un débours de quatre unités sur Andreas Bakkerud en amont de la Q3.

Si JB Dubourg a pris les commandes du général de la série Euro RX1 avec une seule longueur d'avance sur Andreas Bakkerud et cinq sur Fabien Pailler, le leadership du girondin tombera dans une paire d'heures en Bretagne.

Mathématiquement parlant, ils sont encore cinq à pouvoir prétendre à la première place du championnat ce dimanche soir avec Bakkerud, Fabien Pailler, Andréa Dubourg, René Muennich et Jonathan Pailler.

Si Fabien Pailler s'est imposé comme l'homme fort de ce dimanche en convertissant son premier scratch de la saison en Q4, le double champion de France Supercar s'est surtout permis de claquer le deuxième meilleur tour absolu du meeting à moins d'un dixième de la meilleure marque établie par Johan Kristoffersson en Q3.

Une performance qui permet à Fabien Pailler de glaner cinq places au classement intermédiaire entre la Q3 et la Q4. Seulement septième du général en amont de la Q4, Fabien Pailler empoche les 15 points de la deuxième place.

Le classement général Euro RX1 Supercar avant les phases finales

1 JB Dubourg 35
2 Andreas Bakkerud 34
3 Fabien Pailler 30
4 Thomas Bryntesson 30
5 Andréa Dubourg 29
6 René Muennich 27
7 Jonathan Pailler 25
8 Tamas Karai 23
9 Anton Marklund 15
10 Romuald Delaunay 12
11 Janis Baumanis 12
12 Csucsu 10



Kristoffersson prend la mesure de ses adversaires

En World RX, la journée a été secouée par la performance de Johan Kristoffersson en Q3. Auteur de son deuxième scratch du week-end. Avec 14 points d'avance sur Niclas Gronholm au classement intermédiaire en amont de la Q4, le triple champion du Monde a assuré l'essentiel et demeure sur le point de remporter le gain de sa première victoire en qualifications cette saison.

Cinquième du classement provisoire avant la Q4, Timmy Hansen aura besoin d'un exploit pour revenir dans le Top 3. Relégué à huit points de la troisième place de Kevin Hansen, le leader du World RX pourrait voir son avance au général du championnat se réduire de 20 à 16 points sur Johan Kristoffersson en amont des phases finales.

En FIA RX2e, Dorian Deslandes est parvenu à valider la première place du classement intermédiaire mais la très bonne affaire du jour revient à Guillaume De Ridder. Deuxième dans le sillage du tricolore, le pilote Belge grappille trois unités supplémentaires sur Jesse Kallio et porte son avantage au général du championnat de 2 à 5 points sur son adversaire direct pour le titre.

Enfin, sur le front de l'Euro RX3, les leaders Belevskiy et Pauwels ont conclu leur effort aux deux premières places du classement intermédiaire. Une donne qui permet à Belevskiy d'augmenter son avance au général du championnat tandis que Maximilien Eveno, sixième, est parvenu à rallier les phases finales en compagnie de Jérémy Lambec et de la surprise du meeting Clément Picard.


Résultats intermédiaires

Euro RX1

Intermediates Results

RX3

Intermediates RX3

RX2e

Results Intermediates RX2e


Samedi 4 septembre


14h06 // Les résultats de la Q2
FIA World RX Cliquez ICI
FIA Euro RX1 Cliquez ICI
FIA Euro RX3 Cliquez ICI
FIA Euro RX2e Cliquez ICI



13h58 //Les doutes de Bakkerud

Vainqueur de la Q1 avec une certaine maîtrise, Andreas Bakkerud se méfie toutefois des prochaines échéances à venir ce week-end.

“Je suis assez surpris à l’idée d’avoir remporté la Q1. Quand nous sommes chaussés de gommes neuves, la voiture est effectivement très effficace mais je m’attends à ce que l’on rencontre plus de difficultés en Q3 et Q4 quand je devrai évoluer avec des gommes usées. La donne ne sera plus la même à mon sens”

Autre ennui pour Bakkerud, les performances de la Skoda sur départs arrêtés. Une thématique qui n’est pas de natutre à mettre le norvégien en confiance.

“Nous souffrons encore sur les départs. Honnêtement, je suis toujours très nerveux quand je me présente sur la grille avec cette voiture. C’est d’autant plus vrai que mes tentatives lors des essais libres n’ont pas été très concluantes. Le problème, c’est que les départs sont déterminants sur cette piste et que j’ai un peu tendance à subir cette pression avant le flash. On a encore du travail pour faire progresser la voiture mais nous sommes bien meilleurs qu’à Holjes. On a fait évoluer nos suspensions Reiger et nos réglages châssis. Ce sont des petits détails que nous avons apportés depuis Holjes en essayant d’impulser une philosophie un peu différente. Pour l’instant, ça marche mais je préfère attendre avant de me positionner définitivement sur la question”

 

 


13h41 // Bakkerud assomme l'Euro RX1 

Non content d'avoir décroché le gain de la Q1 et de s'emparer de son premier scratch de la saison 2021, Andreas Bakkerud est très clairement au dessus du lot sur le plan de la vitesse pure en collant plus de six dixièmes à son plus proche poursuivant sur un tour lancé. 

1 Andreas Bakkerud 36,129  
2 Janis Baumanis 36,792 0,663
3 Tamas Karai 36,851 0,722
4 JB Dubourg 36,883 0,754
5 René Muennich 36,974 0,845
6 Fabien Pailler 37,057 0,928
7 Andréa Dubourg 37,175 1,046
8 Attila Mozer 37,364 1,235
9 Romuald Delaunay 37,518 1,389
10 Csucsu 37,539 1,410
11 Jonathan Pailler 37,600 1,471
12 Emmanuel Anne 37,626 1,497
13 Stéphane De Ganay 37,645 1,516
14 Sivert Svardal 37,673 1,544
15 Mandie August 37,684 1,555
16 Laurent Bouliou 37,759 1,630
17 Patrick Guillerme 37,804 1,675
18 Hans-Joran Ostreng 37,901 1,772
19 Marcin Gagacki 37,952 1,823
20 David Meslier 38,023 1,894
21 Paulius Pleskovas 38,452 2,323
22 Anthony Pelfrène 38,794 2,665
23 Pascal Lambec 39,012 2,883
24 Benoit Fretin 39,062 2,933
25 Dariusz Topolewski 39,109 2,980

 

 

11h06 // Les résultats de la Q1
FIA World RX Cliquez ICI
FIA Euro RX1 Cliquez ICI
FIA Euro RX3 Cliquez ICI
FIA Euro RX2e Cliquez ICI


Résultats Essais Libres 2

RX 1

FP2 WRX

RX 1 Euro

FP2 Euro RX

 

RX3

FP2 RX3

RX2 e

FP2

9h28 // Pas de garanties pour Hansen et Kristoffersson

Si la fratrie Hansen et Johan Kristoffersson se retrouvent à la lutte pour la première place du championnat du Monde FIA, le fameux trio devra toutefois négocier avec des prochaines semaines agitées. Engagés sur le front de l'Extreme E, l'étape prévue en Sardaigne en octobre prochain est toujours positionnée en même temps que celle comptant pour le World RX sur le circuit de Montalegre.

"Nous n'avons pas reçu d'informations quant à un éventuel changement de date pour Montalegre, note Johan Kristoffersson.

Si la situation restait en l'état avec un forfait de la fratrie Hansen et de Kristoffersson au Portugal, la situation pourrait tendre à faire les affaires du duo Abbring/Gronholm.

"Pour l'instant, la seule solution qui peut s'offrir à nous, c'est de trouver un volant à Niclas et Kevin Abbring en Extreme E pour éviter qu'ils ne puissent nous reprendre trop de points au Portugal, s'amuse Kristoffersson.


9h20 // Isak Sjokvist enfonce le clou

Déjà auteur d'un premier podium en RX2e sur la piste d'Holjes, Isak Sjokvist s'est encore mis en évidence vendredi soir lors de la première séance d'essais libres en revendiquant le meilleur tour absolu de la catégorie devant les deux "locaux" Guillaume De Ridder et Cyril Raymond. Déjà bien en vue sur le RallyX Nordic cette année, la pointure du karting conforte son statut de valeur montante de la discipline Rallycross.




Vendredi 3 septembre

19h06 // Les résultats des essais libres 1
FIA Euro RX1 Cliquez ICI
FIA Euro RX3 Cliquez ICI
FIA Euro RX2e Cliquez ICI


18h06 // Luigi sous le coup d'une lourde amende

Absent pour la deuxième fois consécutive des rangs de la série Euro RX1, le pilote hongrois Luigi s'est vu infliger une amende de 7500 euros avec sursis par la FIA. Engagé à l'année sur le front du championnat d'Europe Supercar, le hongrois devra absolument se présenter au départ de l'épreuve de Riga s'il souhaite contourner cette sanction.


18h01 // Les RX2e devant les Supercars à Lohéac

Les montures du RX2e ont profité de la première séance d'essais libres pour faire jeu égal avec les montures de la série Euro RX1. Après le premier passage, Guillaume De Ridder signe le troisième meilleur tour en course devant Cyril Raymond. De quoi permettre aux deux hommes de s'intercaler entre les deux meilleurs temps du Supercar Baumanis et Bakkerud tout en devançant Fabien Pailler et la fratrie Dubourg.



17h40 // Sivert Svardal en découverte à Lohéac

Auteur de performances remarquées à Holjes avec un Top 5 en Q3 et un neuvième temps en Q4, Sivert Svardal n'a pas attendu longtemps pour prouver son véritable niveau de jeu aux commandes de la VW Polo ex-Marklund Motorsport.

Toutefois, pour le norvégien de 21 ans élu l'an dernier espoir de l'année par sa Fédération, Lohéac constitue une véritable première.

"Ce n'est que ma troisième course aux commandes d'une Supercar et ma première sortie sur une piste typée asphalte comme Lohéac. Même si je compte six ans de karting au compteur, il va falloir que j'apprenne à saisir le mode d'emploi de cette voiture sur cette piste mais j'espère bien parvenir à tirer mon épingle du jeu au fur et à mesure du meeting"

Auteur du 7ème meilleur tour en course à Holjes, Svardal n'avait pas réussi à rallier le cap des phases finales en raison de deux problèmes moteur survenus en Q1 et Q2.


17h26 // Romuald Delaunay, roi des départs arrêtés

A Lohéac, les performances sur départs arrêtés jouent un rôle crucial sur le résultat final. Si les Hyundai du Gronholm RX ont dominé cette catégorie statistique à Holjes avec Szabo et Hedstrom, Romuald Delaunay avait quant à lui profité de l'étape d'Holjes pour dominer la meute dans les rangs de la série Euro RX1 en alignant un niveau de performance similaire à celui des leaders du World RX. Suffisant pour briller à Lohéac? Voici la liste des performances moyennes réalisées sur départs arrêtés en Suède entre la Q1 et la Q4. De quoi nous donner une belle idée du niveau de forme des pilotes engagés en World RX et en Euro RX1 ce week-end.

startslobeac1

startslobeac2

 



16h55 // Les grilles de départ de la Q1

Grille World RX Cliquez ICI
Grille RX2e Cliquez ICI
Grille Euro RX1 Cliquez ICI
Grille Euro RX3 Cliquez ICI


16h45 // Pailler/Dubourg, une rivalité maîtrisée

Si le DA Racing et Pailler Compétition font figure de favoris à la victoire ce week-end dans les rangs de la série Euro RX1, Fabien Pailler entrevoit la rivalité entre les deux équipes tricolores sous l'angle d'une "lutte saine".

"Ce n'est pas la première que je pilote contre JB puisque nous nous sommes battus pour le titre en 2014 mais notre rivalité s'arrête à la piste. Les membres de nos deux équipes se connaissent bien et entretiennent une relation très amicale. Sur la piste, forcément, nous n'avons pas vocation à nous faire de cadeau mais nos duels ont toujours été propres et fair-play"


16h32 // Davy Jeanney en mode coaching

Si David Jeanney ne sera pas de la partie ce week-end à Lohéac, il sera en revanche des plus actifs dans le paddock de Lohéac. En effet, l'ancien vice-champion d'Europe de Rallycross se chargera de seconder Patrick Guillerme tout au long de ce deuxième meeting Euro RX1 de la saison 2021.

banniereabonnementaccueil


aboban2

aboban4


aboban5


aboban3





BASRXCapture