• Rallycross France: Entrée en matière réussie pour EMAP et Arnaud Mounier

    Rallycross France: Entrée en matière réussie pour EMAP et Arnaud Mounier

    Purs novices sur la scène du championnat de France de Rallycross, Arnaud Mounier et la firme EMAP n'ont pas tardé Lire la suite
  • Killarney débarque sur DiRT 2, Ken Block sur le Mont Tianmen (vidéo)

    Killarney débarque sur DiRT 2, Ken Block sur le Mont Tianmen (vidéo)

    Si Codemasters a dévoilé une première vidéo du circuit de Killarney qui fera son apparition dans quelques jours sur DiRT Lire la suite
  • FIA World RX: Comment Peugeot a transformé le Hansen Motorsport

    FIA World RX: Comment Peugeot a transformé le Hansen Motorsport

    Si Peugeot Sport a choisi de mettre un terme à son investissement en championnat du Monde de Rallycross à l'automne Lire la suite
  • Rallycross France: De la suite dans les idées ...

    Rallycross France: De la suite dans les idées ...

    Pensionnaire de la Coupe de France de Division 3 jusqu'à la fin de la saison dernière, Grégory Le Guernevé a Lire la suite
  • FIA World RX: Andreas Bakkerud et la théorie du trou noir

    FIA World RX: Andreas Bakkerud et la théorie du trou noir

    Même si Andreas Bakkerud n'a pas souhaité communiquer outre-mesure sur l'explosive finale de Cape Town disputée le week-end dernier et Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

FIA World RX: L'heure de la stratégie chez EKS?

ekstrombakkerudportugal2018

Petter Solberg bientôt pénalisé pour l'usage d'un troisième plomb moteur suite à son avarie essuyée lors de la dernière étape de Buxtehude, la lutte pour le titre de vice-champion du Monde de Rallycross se jouera entre les deux pensionnaires de la structure EKS que sont Mattias Ekstrom et Andreas Bakkerud.

Si Mattias Ekstrom a la sinistre réputation de ne pas laisser une réelle liberté à ses équipiers pour décider des options techniques mises à leur disposition, charge est néanmoins de constater qu'Andreas Bakkerud demeure le seul et unique pilote de l'histoire de la structure EKS à avoir su tenir tête au double champion DTM sur toute la longueur d'un championnat.

A Cape Town à la fin du mois, Mattias Ekstrom se devra de conserver les quatre longueurs d'avance qu'il assume à l'heure actuelle sur son équipier pour s'emparer de son deuxième titre de vice-champion du Monde en carrière. Et pour le patron de la structure EKS, il semble qu'il ne soit pas question d'évoquer la moindre stratégie d'équipe.

Pour Ekstrom, c'est sur la piste que lui et Bakkerud se devront de régler leurs comptes alors qu'ils ressortent tous deux d'un double podium sur la piste de Buxtehude.

"Que ce soit Andreas ou moi-même, les dernières épreuves nous ont prouvé que nous pouvions nous rapprocher au plus près de Johan Kristoffersson. Certes, ce n'est pas encore suffisant mais notre performance alignée à Buxtehude ne peut que nous satisfaire. Comme toujours, nous allons veiller à remettre les compteurs à zéro en vue de l'étape de Cape Town mais ce qui est certain, c'est que nous allons tout mettre en oeuvre pour aller chercher la plus haute marche du podium lors de cette dernière course de la saison 2018" souligne Mattias Ekstrom tout en évacuant l'épineuse question relative à l'avantage qu'il pourrait s'octroyer sur Bakkerud depuis son statut de patron de la structure EKS.

"Nous sommes désormais deuxième et troisième du classement général et, même si la lutte pour le titre mondial est terminée depuis longtemps, je ne cache pas que ce duel pour la couronne de vice-champion du monde n'est pas pour me déplaire. Cependant, et même si j'ai déjà eu l'occasion de bénéficier ou de participer à des stratégies d'équipe durant ma carrière, on se doit de laisser ce type de pratiques au Moto GP ou à la Formule 1. Le Rallycross ne se prête à pas à ce genre de choses et je ne pense d'ailleurs pas que de telles pratiques soient à même de ravir les fans. Honnêtement, je ne peux pas accepter la deuxième place du championnat si je ne la mérite pas. Cette lutte, elle devra se régler sur la piste entre nous deux"

Voilà qui a le mérite d'être clair. Reste désormais à savoir de quelle manière l'approche de Mattias Ekstrom tendra à se concrétiser en Afrique du Sud à la fin du mois.

banniereabonnementaccueil


aboban2

aboban4


aboban5


aboban3





Abonnez-vous

abonban1

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

titanstarifs

appli

dprace

gfors

syxtronics

fgracing

axellogo

alexandrelogolb250ld

 

  lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 boutiqueld2

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld