•  Rallycross Italie: Dylan Dufas à la relance

    Rallycross Italie: Dylan Dufas à la relance

    Après une première sortie en Super1600 marquée par un podium surprise sur la piste d’Essay en octobre dernier, Dylan Dufas Lire la suite
  • RallyX Nordic: Haapamaki et Ferratum débarquent avec la Fiesta Supercar ERX

    RallyX Nordic: Haapamaki et Ferratum débarquent avec la Fiesta Supercar ERX

    Alors que le RallyX Nordic autorisera à compter de l'étape d'Holjes la participation des véhicules électriques dédiés au Rallycross et Lire la suite
  •  RallyX Nordic: Faute de World RX, Kristoffersson veut corriger le tir

    RallyX Nordic: Faute de World RX, Kristoffersson veut corriger le tir

    Mis à mal par les assauts d'une concurrence pour le moins musclée à Nysum, Johan Kristoffersson a très clairement l'ambition Lire la suite
  • FIL INFO // Anton Marklund double la mise

    FIL INFO // Anton Marklund double la mise

    Samedi 8 mai  Rallycross Hongrie: Tamas Karai bousculé à Kakucs Auteur du meilleur temps lors des deux séances d'essais libres Lire la suite
  • FIA Euro RX: Csucsu avec la Clio FORS

    FIA Euro RX: Csucsu avec la Clio FORS

    Lukacs Kornel alias Csucsu a confirmé ce vendredi qu'il était de retour sur le front de la série Euro RX Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

aboclicbanniere

FIA World RX: Dans les pas de Timur Timerzyanov!

timerzyanov2019portrait

Il y a tout juste un an, Timur Timerzyanov s’imposait sur le circuit de Spa-Francorchamps et remportait une première victoire en carrière dans les rangs du championnat du Monde FIA après six ans d’une très longue attente. L’occasion pour nous de retracer le parcours pour le moins singulier d’un pilote russe qui a retrouvé toute sa verve sous la coupe de Jussi Pinomaki.

L’effusion de joie qu’il avait su laisser échapper sitôt la ligne d’arrivée franchie n’avait laissé personne différent. Pourtant triple champion d’Europe FIA de Rallycross, le pilote Tatar n’avait encore jamais réussi à trouver l’ouverture depuis 2014 et l’éclosion du championnat du Monde FIA. A vrai dire, son dernier succès obtenu en septembre 2012 sur le circuit de Kouvola rappelait une époque lointaine où la discipline Rallycross encore toute balbutiante n’avait pas encore réussi à prendre son envol avec autant de ferveur que sous l’ère du promoteur IMG.

Pourtant rien ne prédestinait cet ancien gymnaste de haut-niveau et fils de haut-dignitaire de l’armée à se retrouver un jour à grimper sur le toit de sa Hyundai i20 pour célébrer son succès acquis de haute lutte sur l’Eau Rouge de Spa-Francorchamps. Héritier de la première armada russe qui a débarqué au milieu des années 2000 sur la scène européenne, Timerzyanov n’avait alors pas tardé à emboîter le pas d’Ayrat Shaymiev et Rustam Minnikhanov. Triple champion d’Europe d’Autocross, Shaymiev et un Rustam Minnikhanov, qui briguera plus tard la présidence du Tatarstan, auront clairement eu une influence majeure sur le parcours de Timerzyanov.

Cet article est réservé à nos abonnés. Pour y accéder, veuillez vous connecter dans la partie supérieure droite de l'écran. Vous rencontrez des difficultés pour vous abonner? Adressez-nous un message à l'adresse suivante: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

banniereabonnementaccueil


aboban2

aboban4


aboban5


aboban3