• Rallycross France: Bryan Dufas ne s'affole pas

    Rallycross France: Bryan Dufas ne s'affole pas

    Absent des listes du championnat de France Junior l’an dernier, Bryan Dufas effectuera néanmoins ses débuts officiels aux commandes de Lire la suite
  • RallyX Nordic: L'incroyable parcours d'Eirik Berget

    RallyX Nordic: L'incroyable parcours d'Eirik Berget

    Confirmé pour un programme complet dans les rangs du RallyX Nordic en vue de cette saison 2021, Eirik Hesla Berget Lire la suite
  • Arctic Rally Finland : Ekstrom pour le “fun”, Kristoffersson en “découverte”

    Arctic Rally Finland : Ekstrom pour le “fun”, Kristoffersson en “découverte”

    Le champion du Monde World RX 2020 et son dauphin au classement général se retrouvent ce week-end sur la deuxième Lire la suite
  • Rolf Volland reste confiant pour l’avenir de l’Euro RX (Interview)

    Rolf Volland reste confiant pour l’avenir de l’Euro RX (Interview)

    Patron de l’équipe phare du championnat d’Europe RX3/Super1600, Rolf Volland analyse en notre compagnie la volonté de la FIA d’attribuer Lire la suite
  • Rallycross France: Le principe du “huis-clos” évoqué

    Rallycross France: Le principe du “huis-clos” évoqué

    Encore réticent en décembre dernier à l’idée d’imaginer des épreuves se dérouler à huis-clos, le promoteur - AFOR - du championnat de Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

aboclicbanniere

FIA World RX: Dans les pas de Timur Timerzyanov!

timerzyanov2019portrait

Il y a tout juste un an, Timur Timerzyanov s’imposait sur le circuit de Spa-Francorchamps et remportait une première victoire en carrière dans les rangs du championnat du Monde FIA après six ans d’une très longue attente. L’occasion pour nous de retracer le parcours pour le moins singulier d’un pilote russe qui a retrouvé toute sa verve sous la coupe de Jussi Pinomaki.

L’effusion de joie qu’il avait su laisser échapper sitôt la ligne d’arrivée franchie n’avait laissé personne différent. Pourtant triple champion d’Europe FIA de Rallycross, le pilote Tatar n’avait encore jamais réussi à trouver l’ouverture depuis 2014 et l’éclosion du championnat du Monde FIA. A vrai dire, son dernier succès obtenu en septembre 2012 sur le circuit de Kouvola rappelait une époque lointaine où la discipline Rallycross encore toute balbutiante n’avait pas encore réussi à prendre son envol avec autant de ferveur que sous l’ère du promoteur IMG.

Pourtant rien ne prédestinait cet ancien gymnaste de haut-niveau et fils de haut-dignitaire de l’armée à se retrouver un jour à grimper sur le toit de sa Hyundai i20 pour célébrer son succès acquis de haute lutte sur l’Eau Rouge de Spa-Francorchamps. Héritier de la première armada russe qui a débarqué au milieu des années 2000 sur la scène européenne, Timerzyanov n’avait alors pas tardé à emboîter le pas d’Ayrat Shaymiev et Rustam Minnikhanov. Triple champion d’Europe d’Autocross, Shaymiev et un Rustam Minnikhanov, qui briguera plus tard la présidence du Tatarstan, auront clairement eu une influence majeure sur le parcours de Timerzyanov.

Cet article est réservé à nos abonnés. Pour y accéder, veuillez vous connecter dans la partie supérieure droite de l'écran. Vous rencontrez des difficultés pour vous abonner? Adressez-nous un message à l'adresse suivante: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

banniereabonnementaccueil


aboban2

aboban4


aboban5


aboban3