• FIA World RX: Timmy Hansen ou la course au

    FIA World RX: Timmy Hansen ou la course au "mental"

    Si Timmy Hansen a remporté son titre mondial sur la plus courte des marges en Afrique du Sud en triomphant Lire la suite
  • Sami-Matti Trogen démarre bien

    Sami-Matti Trogen démarre bien

    Focalisé sur le championnat de Finlande des Rallyes cette saison, le pensionnaire du RX2 Series Sami-Matti Trogen a parfaitement débuté Lire la suite
  •  Une stratégie millimétrée pour Oliver Solberg

    Une stratégie millimétrée pour Oliver Solberg

    Si Oliver Solberg a passé une partie de sa prime jeunesse à Monaco, c'est désormais aux commandes d'une Polo R5 Lire la suite
  • FIA World RX: Reinis Nitiss ne croyait pas à l'électrique

    FIA World RX: Reinis Nitiss ne croyait pas à l'électrique

    Désormais concentré sur le Rallye, même l'arrivée de l'électrique en Rallycross ne semble pas avoir constitué un élément suffisamment fort Lire la suite
  • FIA World RX: Un départ sans retour pour Reinis Nitiss

    FIA World RX: Un départ sans retour pour Reinis Nitiss

    En annonçant en cette fin de mois de janvier son départ définitif du Rallycross pour se lancer à l'assaut d'une Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

FIA World RX: Après Riga, l'ombre de Mattias Ekstrom plane sur Cape Town (partie 1)

ekstromportraitloheac201822

Après Riga puis une pige distillée aux côtés de Robin Larsson en RallyX Nordic durant laquelle il est allé offrir le titre à son jeune équipier suédois, la fatidique question  concernant une éventuelle participation de Mattias Ekstrom à l'étape finale du World RX de Cape Town hante désormais l'esprit des frères Hansen. Si certains éléments tendent à faire d'Ekstrom un pigiste de luxe en Afrique du Sud, d'autres arguments semblent en revanche indiquer qu'il ne retrouvera pas aux commandes de l'une des Audi S1 EKS.

Nous avons donc choisi de dresser un double plaidoyer. L'un alimentant les raisons pour lesquelles le suédois pourrait bien venir troubler le jeu de cette fin de saison 2019 et l'autre mettant en scène toutes les raisons pour lesquelles le double champion DTM s'en tiendra sagement à son statut de patron de la firme EKS.

Cet article est réservé à nos abonnés. Pour y accéder, veuillez vous connecter dans la partie supérieure droite de l'écran. Vous rencontrez des difficultés pour vous abonner? Adressez-nous un message à l'adresse suivante: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

banniereabonnementaccueil


aboban2

aboban4


aboban5


aboban3





Abonnez-vous

abonban1

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

titanstarifs

appli

dprace

gfors

syxtronics

fgracing

axellogo

  lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld