FIA World RX: Andreas Bakkerud, les yeux pour pleurer ...

bakkerudholjeslast2019

Andreas Bakkerud a quelques raisons légitimes de s'en vouloir ce dimanche soir. Alors qu'il avait réussi le départ parfait, et même s'il serait faux d'affirmer que le titre s'est joué sur cette seule dernière finale de la saison, le norvégien a sans doute fait l'erreur de trop.

Cet article est réservé à nos abonnés. Pour y accéder, veuillez vous connecter dans la partie supérieure droite de l'écran. Vous rencontrez des difficultés pour vous abonner? Adressez-nous un message à l'adresse suivante: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

banniereabonnementaccueil


aboban2

aboban4


aboban5


aboban3