Du thermique à l’électrique, JB Dubourg a pris ses marques

 

dubourgportraititre3

Si Val Thorens ne fut qu’une “formalité” rapidement validée par JB Dubourg pour décrocher ce cinquième titre en six ans sur le Trophée Andros, cette campagne hivernale a surtout permis au pensionnaire du DA Racing de mesurer le chemin parcouru depuis l’an dernier où il n’avait pas su trouver la clé pour faire trembler Aurélien Panis et la structure Saintéloc.

Cet article est réservé à nos abonnés. Pour y accéder, veuillez vous connecter dans la partie supérieure droite de l'écran. Vous rencontrez des difficultés pour vous abonner? Adressez-nous un message à l'adresse suivante: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour activer votre abonnement en un seul clic, veuillez suivre le lien suivant et nous nous chargeons de créer votre espace abonné: www.paypal.me/purerallycross 

banniereabonnementaccueil


aboban2

aboban4


aboban5


aboban3