Andreas Eriksson: Trop tôt pour séparer World RX et Euro RX?

gundersen photo jan kare rafoss 2latvia

Alors que 2022 devrait marquer un premier point de rupture dans l’histoire des séries World et Euro RX avec un promoteur dédié aux deux championnats, Andreas Eriksson nous livre son analyse quant aux risques et bénéfices d’une telle opération.

Cet article est réservé à nos abonnés. Pour y accéder, veuillez vous connecter dans la partie supérieure droite de l'écran. Vous rencontrez des difficultés pour vous abonner? Adressez-nous un message à l'adresse suivante: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour activer votre abonnement en un seul clic, veuillez suivre le lien suivant et nous nous chargeons de créer votre espace abonné: www.paypal.me/purerallycross

banniereabonnementaccueil


aboban2

aboban4


aboban5


aboban3