• Rallycross France (Châteauroux): Une profonde déception pour Marc Morize

    Rallycross France (Châteauroux): Une profonde déception pour Marc Morize

    Sur le point d'empocher sa première victoire de la saison 2017 sur la piste de Châteauroux, Marc Morize n'a pas Lire la suite
  • Rallycross France: Supercar, un championnat sans dessus-dessous?

    Rallycross France: Supercar, un championnat sans dessus-dessous?

    Cette troisième étape du championnat de France de Rallycross fut pleine de surprises dans les rangs du Supercar. Si le Lire la suite
  • Rallycross France (Châteauroux): Stéphane Hameau trouve la bonne alchimie

    Rallycross France (Châteauroux): Stéphane Hameau trouve la bonne alchimie

    Après deux premières tentatives infructueuses à Essay puis Faleyras, Stéphane Hameau a profité de la troisième étape du championnat de Lire la suite
  • FIA World RX: Peugeot Sport monte au front

    FIA World RX: Peugeot Sport monte au front

    Quelques jours après le forfait suspect de Mattias Ekstrom en vue de l'étape d'Holjes, Peugeot Sport s'emploie à communiquer de Lire la suite
  • FIA World RX (Holjes): Laurent Fédacou:

    FIA World RX (Holjes): Laurent Fédacou: "Il faut être parfait dans tous les secteurs"

    A quelques jours de la septième étape du championnat du Monde de Rallycross à venir sur le circuit d'Holjes, l'ingénieur Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

 banniere20163

 

RallycrossRX: Le calendrier RX Lites dévoilé

bryntessonitalie20152


Le FIA World Rallycross Championship a publié ce lundi le calendrier 2016 du RX Lites. Et comme à l'accoutumée, ce ne sont pas moins de 7 épreuves qui seront inscrites au programme.

Néanmoins, quelques changements sont à prévoir car, si les étapes de Lydden Hill, Holjes, Hell et Barcelone avaient déjà eu l'honneur de recevoir la catégorie faisant la part-belle aux futures stars du Rallycross mondial, la Belgique, Hockhenheim et la Lettonie feront cette saison partie des heureux bénéficiaires.

Comme à l'accoutumée, le vainqueur de la série RX Lites aura l'opportunité de s'essayer au SuperCar. Mais contrairement aux deux précédentes campagnes, ce n'est pas en Argentine, étape finale du World RX, que le futur champion RX Lites se verra remettre sa récompense, mais lors de la dernière manche continentale du championnat du Monde qui se déroulera, courant octobre, sur le tracé Allemand de Buxtehude.

A noter que les deux autres pilotes amenés à terminer sur le podium final du championnat participeront à une séance de tests en SuperCar. Enfin, le Canada recevra également le RX Lites en août prochain au cours d'une épreuve "hors championnat".

dprace

De son côté, la fédération Belge du Sport Automobile - RACB - a prévu de mettre en place un système de détection similaire à celui entrevu l'an dernier au Royaume-Uni. Le vainqueur de cette sélection aura ainsi la chance de se produire, en mai prochain, lors de la manche Belge du FIA World RX.

Cheville ouvrière du RX Lites, Andreas Eriksson se montre particulièrement enjoué à l'idée de voir sa série RX Lites prendre de l'ampleur alors que 2016 marquera sa troisième année d'existence.

"On est satisfait à l'idée de pouvoir ajouter deux nouveaux circuits à notre calendrier, qui plus est avec l'arrivée de la manche d'Hockenheim qui se disputera en lever de rideau du championnat DTM. De plus, permettre au vainqueur de la série RX Lites de bénéficier d'une pige en SuperCar lors de la manche de Buxtehude constitue un nouveau challenge de taille. L'Estering de Buxtehude fera office de test grandeur nature pour le futur vainqueur tant le tracé allemand se révèle difficile à dompter. Il faut également souligner l'initiative du RACB et de la Belgique qui ont décidé de mettre en place une sélection sur le même principe que celui usité l'an passé en Angleterre assurait le patron de la structure Omse, qui voit en cette initiative un nouveau levier à même de fortifier les fondations d'une formule monotype qui a déjà fait ses preuves en révélant des pilotes plus que prometteurs tels Kevin Hansen, Kevin Eriksson, Thomas Bryntesson, Sebastian Eriksson, Cyril Raymond ou encore Joni Wiman, Austin Dyne et Mitchell de Jong dans les rangs du Global Rallycross.

banniereabonnement

banniere20163

Abonnez-vous

abonban1

Samedi 25 mars 

uneguide2017light

Accès téléchargements

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

syxtronics

tarmak2250

 fgracing

samshield2016logold

axellogo

alexandrelogolb250ld

 dprace

 faleyraslogo250ld

DRIVINGCAREXPERIENCE2

 lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 boutiqueld2

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld