• Rallycross France: Maximilien Eveno:

    Rallycross France: Maximilien Eveno: "Le bilan est positif"

    Privé d'une couronne de vice-champion de France Super1600 par Jean-Sébastien Vigion lors de l'ultime étape de Dreux, Maximilien Eveno tirait Lire la suite
  • FIA World RX: Hockenheim sur la sellette?

    FIA World RX: Hockenheim sur la sellette?

    Alors que le calendrier du FIA World RX n'a toujours pas été publié, les dates communiquées par le championnat Britannique Lire la suite
  • Rallycross France: Pascal Le Nouvel à l'heure de la réflexion

    Rallycross France: Pascal Le Nouvel à l'heure de la réflexion

    Arrivé au terme de sa deuxième campagne successive dans les rangs du championnat de France Supercar, Pascal Le Nouvel avait Lire la suite
  • Rallycross France: David Meslier, la force tranquille!

    Rallycross France: David Meslier, la force tranquille!

    Auteur de quatre sorties seulement cette saison, son retour au championnat de France s'est malheureusement conclu par une alerte moteur Lire la suite
  • FIA World RX2: Sandra Hultgren appuie sur pause

    FIA World RX2: Sandra Hultgren appuie sur pause

    Animatrice de la série RX2 ces dernières saisons, Sandra Hultgren brillera par son absence en Afrique du Sud en novembre Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

 logoaout201723

Rallycross France (Kerlabo): Fabien Chanoine Puissance 3

chanoine2016kerlabo2016

A l'image de Sébastien Le Ferrand en Division 4 ou bien de Julien Hardonnière en TwingoRX, Fabien Chanoine est allé décrocher son troisième succès de la saison sur le front du championnat de France Supercar lors de la sixième étape de la saison disputée sur le circuit de Kerlabo. En Division 3, la victoire est revenue à Mathieu Trévian tandis que Maximilien Eveno signait son premier score parfait de la saison avec 46 points assortis du gain de la plus haute marche du podium.

 

 

Il aura fallu patienter jusqu'à l'ultime finale du jour pour voir l'issue de ce meeting armoricain se décanter. Auteur de sa meilleure performance de la saison en qualifications, Alexandre Theuil essuyait un contact au cours de sa demi-finale et se voyait contraint de quitter le meeting par la petite porte, le pilote de la DS3 essuyant ainsi son premier accroc de la saison, tandis que Jonathan Pailler, seul et unique représentant de la structure Pailler Compétition ce dimanche, suivait le même chemin que le champion de France 2006.

Et si Firmin Cadeddu et Andréa Dubourg concluaient le classement intermédiaire du Supercar aux deux premières places, c'est une nouvelle fois Fabien Chanoine qui s'employait à déjouer les pronostics. Auteur d'une première journée de compétition relativement compliquée, le pilote de la Clio passait à l'offensive dimanche matin, signant le meilleur tour absolu du meeting, avant d'oublier de valider son joker lap en Q3, écopant au passage d'une pénalité de 30 secondes. Une bévue dont se rattrapera rapidement l'intéressé en signant le scratch en Q4, et de prendre la deuxième place de sa demi-finale dans le sillage de Firmin Cadeddu.

 

centrakorlogo250

Cependant, et alors que Cadeddu et Dubourg se partageaient les deux couloirs les plus avantageux de la grille, c'est bien à Fabien Chanoine que revenait la victoire en finale, ce dernier se jouant de la vigilance des deux hommes au fur et à mesure de l'avancée des opérations. Déjà vainqueur à Essay et Pont-de-Ruan, Chanoine s'érige comme l'homme fort de cette saison 2016, mais avec Cadeddu et Dubourg dans son sillage, il ne réalise pas une opération comptable aussi probante qu'espérée.

En effet, Firmin Cadeddu profite de ce rendez-vous de Kerlabo pour reprendre le large avec 200 points au compteur contre 182 pour Chanoine et 169 pour Dubourg. Eliminé en demi-finale, Alexandre Theuil plonge au 4ème rang du général en même temps qu'il voit sa série de trois podiums consécutifs arriver à leur terme.

A noter le duel qui se poursuit avec toujours autant d'intensité entre Florent Béduneau et Philippe Maloigne. Pour la troisième course de rang, les deux hommes continuent leur jeu de chaises musicales et leur combat pour la 5ème place du général. Cette fois, Béduneau profite de sa quatrième place en finale juste devant Maloigne pour conserver un point d'avance sur le pilote Albatec Racing.

Sixième de la finale, Laurent Bouliou pouvait sans doute espérer intégrer le Top 5. En tête dans le dernier tour, son passage par le Joker Lap s'avérera fatal pour le pilote de la Peugeot 207. Néanmoins, avec une sixième place au compteur devant David Olivier et Patrick Guillerme, Bouliou signe sur ses terres de Kerlabo sa meilleure prestation de la saison.

dprace

Maximilien Eveno à la relance

Accablé par un manque chronique de réussite depuis le début du championnat, Maximilien Eveno est parvenu à vaincre le signe indien sur ses terres de Kerlabo en remportant son premier succès de la saison devant Jimmy Terpereau et Samuel Peu.

Jamais le pilote de la Citroen C2 n'aura été inquiété au cours de cette sixième étape de la saison. Contraint à un sauvetage express 15 jours plus tôt après une alerte moteur détectée dès le warm-up du dimanche matin, Maximilien Eveno s'est régalé tout au long des qualifications, alignant pas moins de trois succès sur les quatre sessions au programme.

Un avantage que Maximilien sera parvenu à conserver tout au long des phases finales. Un ton dessus par au reste de la concurrence, le pilote Le Ny Compétition pouvait enfin souffler à l'heure de couper la ligne d'arrivée. Cependant, avec Terpereau et Peu dans ses rétroviseurs, cela ne fait pas les affaires comptables du pilote de la C2 qui reste encore à bonne distance des deux leaders.

Avec six podiums en autant de sorties, Samuel Peu conserve 21 longueurs d'avance sur Jimmy Terpereau tandis que Maximilien Eveno se défait de l'étreinte des pilotes Olymeca. Entre un Tom Daunat rapidement éliminé de la course au podium et un Enzo Libner une nouvelle contraint de quitter le meeting avec une 4ème place en poche, Eveno conforte sa troisième place au général avec une bonne avance sur ses deux premiers poursuivants.

evenokerlabo2016lv

alexandrelogolb250

Launay craque, Hardonnière en profite

Contenu dans le sillage du duo Allan Mottais / Marceau Launay lors des qualifications, Julien Hardonnière n'a pas hésité à mettre à profit les phases finales pour mettre en évidence son instinct de compétiteur.

Ainsi, tandis que Marceau Launay commettait un faux départ qui contribueront à ruiner ses chances de podium, Hardonnière ne manquait pas l'opportunité qui lui était faite de prendre le commandement de la course. Leader des qualifications après trois victoires de rang, Allan Mottais n'était pas en mesure de contrer un pilote sarthois qui empochait son troisième succès de la saison et devait se contenter de la deuxième marche du podium, juste devant Tony Bardeau. Outre la belle 4ème place de Christophe Lortie, il faudra surtout noter la prestation de Clément Jan. Seulement 9ème à l'issue des qualifications, ce dernier signe son meilleur résultat en carrière avec une cinquième place tout autant qu'il empoche sa première qualification pour une finale cette saison.

Si Marceau Launay avait repris les commandes du championnat de France Junior au soir de sa victoire obtenue à Pont-de-Ruan, sa sixième place en finale le contraint à devoir céder la tête du général à Julien Hardonnière. Avec 122 points au compteur, Hardonnière compte respectivement 8, 9 et 13 longueurs d'avance sur ses trois adversaires directs que sont Launay, Mottais et Bardeau.

axellogo

 

Trévian et Morize relancent le championnat

Après un premier succès en carrière obtenu au début du mois de juillet sur le circuit de Lavaré, Mathieu Trévian est allé s'emparer de sa deuxième victoire de la saison en triomphant de Marc Morize et de Clément Dupont.

Pourtant, et alors même qu'on s'attendait à un duel de poids-lourds pour la victoire finale entre Christophe Saunois et David Vincent, les deux hommes ne seront pas parvenus à aller au bout de leurs efforts. Respectivement classés premier et troisième du classement intermédiaire, David Vincent n'avait pas manqué l'opportunité d'adresser un premier avertissement au leader du championnat en s'adjugeant du gain de la troisième manche qualificative.

Une performance que ne se privait pas de rééditer l'ancien double vainqueur de la Coupe de France de Division 4 lors d'une demi-finale au cours de laquelle il grillait la priorité à Saunois. De nouveau au coude à coude en finale, les deux hommes partaient à la faute suite à un contact au niveau de la parabolique dans l'avant-dernier tour.

LOGODRIVINGCAREXPERIENCE2

Dès lors, il n'en fallait pas plus pour ouvrir une voie royale à Mathieu Trévian et Marc Morize, les deux hommes coupant la ligne d'arrivée avec 8 dixièmes d'écart, tandis que Clément Dupont profitait à son tour de l'occasion pour signer son deuxième podium en carrière dans les rangs de la Division 3.

Surtout, et au delà de cette nouvelle performance de choix à mettre à l'actif du duo Trévian/Morize, les deux hommes relancent complètement le championnat. En effet, avec une 7ème place à l'arrivée, Saunois ne dispose plus que de 9 longueurs d'avance sur Morize tandis que Trévian n'accuse que 13 points de débours sur le leader du général.

 

faleyraslogo


Sébastien Le Ferrand dynamite la Division 4

Déjà auteur de deux victoires depuis le début du championnat, Sébastien Le Ferrand n'a pas tremblé sur ses terres de Kerlabo. Intouchable tout au long des qualifications avec trois victoires en quatre manches, le pilote de la Peugeot 306 a su maintenir son avantage lors de phases finales maîtrisées de main de maître. Suffisant pour permettre à l'expérimenté pensionnaire de la Division 4 de se saisir d'un troisième succès cette saison devant Stéphane Hameau et Jean-Mickael Guérin.

Installé au sein du Top 3 du classement intermédiaire, Kevin Jacquinet passe ainsi à côté d'un deuxième podium de rang après Pont-de-Ruan, tandis que Guillaume Pinson signe à nouveau une bien mauvaise opération. Déjà sérieusement menacé par la paire Le Ferrand/Jacquinet en Touraine, le pilote de la Clio se contente d'une cinquième place. De quoi faire les affaires de Sébastien Le Ferrand qui n'a pas attendu pour lui subtiliser les commandes du classement général avec 10 longueurs d'avance. Pendant ce temps, Jacquinet en profite pour revenir sur les talons de Pinson, le pilote de la Peugeot 207 n'accusant plus qu'un débours de deux unités sur celui de la Clio.

Pour avoir accès aux résultats complets, cliquez ICI 

Crédit photo; www.pics-motorsport.com 

leferrandkerlabo2016lv

 

banniere20163

Abonnez-vous

abonban1

Samedi 25 mars 

uneguide2017light

Accès téléchargements

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

syxtronics

tarmak2250

 fgracing

samshield2016logold

axellogo

alexandrelogolb250ld

 dprace

 faleyraslogo250ld

DRIVINGCAREXPERIENCE2

 lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 boutiqueld2

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld