• FIA World RX: L'avenir en suspens de Kevin Hansen ...

    FIA World RX: L'avenir en suspens de Kevin Hansen ...

    Faux-rookie mais véritable sensation, Kevin Hansen s'est employé à conforter toutes les bonnes choses qu'il avait déjà laissé entrevoir la Lire la suite
  • FIA World RX2: Vasily Gryazin, une entrée en scène remarquée ...

    FIA World RX2: Vasily Gryazin, une entrée en scène remarquée ...

    Auteur d'une saison plus que convaincante sur le front de la série RX2, le pilote russe de la structure Lettone Lire la suite
  • Johan Kristoffersson renverse Petter Solberg

    Johan Kristoffersson renverse Petter Solberg

    Johan Kristoffersson a remporté hier une victoire des plus inattendues à Johannesburg. Une semaine après son 7ème succès de l'année Lire la suite
  • FIA World RX: Quand Volkswagen ajoute la cerise sur le gâteau...

    FIA World RX: Quand Volkswagen ajoute la cerise sur le gâteau...

    En enlevant une 8ème victoire pour conclure cette saison 2017, la structure PSRX et Volkswagen Motorsport se sont offerts la Lire la suite
  • FIA World RX: Marcus Gronholm est décidé à remettre le couvert!

    FIA World RX: Marcus Gronholm est décidé à remettre le couvert!

    Tandis que les rumeurs évoquant le possible ralliement de Hyundai Motorsport à la structure finlandaise vont bon train depuis quelques Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

 logoaout201723

FIA World RX (Lohéac): La structure Pailler Compétition fait l'impasse sur Lohéac

paillerjonathanlavare2016RETAILLE

Au lendemain de la sixième étape du championnat de France de Rallycross disputée sur le circuit de Kerlabo, la structure Pailler Compétition a décidé de ne pas se produire sur la manche française du championnat du Monde FIA qui se déroulera au début du mois de septembre sur le circuit de Lohéac.

 

 

Un choix de raison pour la structure Pailler Compétition qui préfère à présent concentrer ses forces sur la dernière ligne droite du championnat de France et les trois prochaines étapes à venir du côté de Mayenne, Dreux et Lessay.

"Même si nous avons démontré que nos voiture figuraient largement parmi les plus rapides du championnat de France en termes de vitesse pure, nous avons en revanche essuyé de multiples problèmes liés à la fiabilité de nos moteurs souligne Jean-Luc Pailler, le Team Principal de la structure éponyme.

"Une nouvelle fois, et alors que nous avions la possibilité de jouer la victoire finale lors du dernier rendez-vous du championnat de France disputé à Kerlabo, nos propulseurs ont montré des faiblesses. Nous avons identifié quelle pouvait être l'origine de ces ennuis répétés, et désormais, nous allons mettre à profit les prochaines semaines pour fiabiliser les nouvelles pièces qui viendront équiper nos moteurs à compter de la reprise du championnat de France. Après de longues discussions avec nos partenaires, nous avons pris la décision de faire l'impasse sur l'étape de Lohéac en septembre prochain. Il n'était pas question pour nous de nous précipiter, alors que nous n'aurions pas eu le temps matériel de nous présenter à Lohéac avec la certitude d'être aussi compétitifs que nous le souhaitons. Lohéac est un événement prestigieux, et il n'est pas envisageable pour notre structure de nous contenter d'un simple rôle de figurant tempère Jean-Luc Pailler.

Meilleur temps des essais libres à Kerlabo, une alerte moteur avait contraint Fabien Pailler à un abandon précoce, et ce, alors qu'il figurait pourtant comme le pilote le plus rapide après presque deux mois passés à l'écart des circuits, tandis que Jonathan Pailler était quant à lui en course pour une place sur le podium, avant qu'un problème "similaire" ne le contraigne à stopper son effort en demi-finale. Une fin de meeting d'autant plus douloureuse que Jonathan occupait la troisième place du Supercar au terme des quatre manches qualificatives.

Toutefois, si le dénouement de l'étape de Kerlabo ne fut pas à la hauteur des espoirs placés sur cette épreuve, les nouvelles évolutions dont bénéficiaient les Peugeot 208 Supercar Pailler Compétition ont apporté la preuve de leur efficacité.

paillermaloignefal2016

Fabien Pailler - Peugeot 208 Supercar AXEL Fermetures // INTERMARCHE Carburant PRO.

"L'étape de Kerlabo avait parfaitement débuté pour ma part. C'était d'autant plus une surprise que la nouvelle gestion électronique installée en vue de l'étape de Lohéac nous a contraint à revoir pas mal de choses au niveau de notre cartographie moteur. Cela nous permet de prouver le potentiel de nos Peugeot 208, et ce, alors même que nous étions loin de disposer d'une plage d'utilisation optimale de notre machine à ce moment précis de la course. Il ne fait guère de doutes que sans mes ennuis rencontrés au début des qualifications, nous avions la vitesse nécessaire pour viser la victoire. Malheureusement, cela fait également partie du jeu en sport automobile. Désormais, nous sommes en train d'analyser avec la plus grande attention les ennuis qui nous ont empêché d'exprimer notre réel potentiel sur toute la longueur d'un meeting depuis le coup d'envoi du championnat. Même si le fait de devoir faire l'impasse sur Lohéac est une énorme déception, nous devons prendre le temps de mener de nouvelles séances d'essais afin de tester l'endurance de nos moteurs et d'ainsi revenir sur les trois dernières manches de la saison tricolore avec des ambitions affirmées"


Jonathan Pailler - Peugeot 208 Supercar SALAUN Holidays // AXEL Fermetures

"Comme ce fut le cas depuis le début du championnat, Kerlabo nous a permis de mettre en exergue notre pointe de vitesse tout en prouvant que nos Peugeot 208 faisaient bien partie des montures parmi les plus véloces du championnat de France. Il est clair que Kerlabo aurait pu nous permettre d'inverser le cours d'un championnat compliqué en allant chercher une des trois marches du podium. Malheureusement, et comme évoqué plus haut, nous nous devrons de faire l'impasse sur le rendez-vous de Lohéac. En tant que pilote, c'est toujours une situation difficile à vivre, mais après de nombreuses discussions menées avec nos partenaires, nous avons estimé qu'il était plus sage de profiter des sept semaines qui nous séparent du prochain rendez-vous du championnat de France pour fiabiliser nos moteurs. C'est un mal pour un bien! La loi du sport automobile est telle, qu'il faut parfois faire de véritables sacrifices et envisager les choses sur le long-terme plutôt que sur le court-terme. Notre équipe a vécu une saison difficile, et il est préférable de nous concentrer sur la suite du championnat de France. Se contenter d'un rôle de simple figurant n'a jamais fait partie des objectifs de la structure Pailler Compétition et une chose est sûre, nous reviendrons avec le net objectif de profiter des trois dernières étapes du championnat de France 2016 pour confirmer tout le potentiel de nos Peugeot 208"

axeltest1

banniere20163

Abonnez-vous

abonban1

Samedi 25 mars 

uneguide2017light

Accès téléchargements

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

syxtronics

tarmak2250

 fgracing

samshield2016logold

axellogo

alexandrelogolb250ld

 dprace

 faleyraslogo250ld

DRIVINGCAREXPERIENCE2

 lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 boutiqueld2

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld