• Rallycross France:

    Rallycross France: "Deux époques différentes" pour David Fèvre

    De retour à temps complet en championnat de France de Rallycross Supercar depuis la saison 2021, David Fèvre fait partie Lire la suite
  • Un rêve devenu réalité pour Klara Andersson

    Un rêve devenu réalité pour Klara Andersson

    Après avoir surpris les observateurs dès sa première campagne distillée sur le front du championnat du Monde FIA de Rallycross, Lire la suite
  • Rallycross France: Jean-François Blaise:

    Rallycross France: Jean-François Blaise: "Je suis convaincu d'avoir fait le bon choix"

    Transfuge de la catégorie F2000, le vainqueur de la Coupe de France de Rallycross 2022 est convaincu d'avoir fait le Lire la suite
  • RallyX Nordic: Le calendrier 2023 dévoilé

    RallyX Nordic: Le calendrier 2023 dévoilé

    Le RallyX Nordic a dévoilé son calendrier en vue de la saison 2023 en présentant un programme de huit courses Lire la suite
  • Rallycross France: Jean-François Blaise prend la suite de Martin Kjær

    Rallycross France: Jean-François Blaise prend la suite de Martin Kjær

    Après avoir confirmé ce mercredi son arrivée sur la scène du championnat de France Super1600 dès le printemps prochain, Jean-François Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

applicationios

 applicationandroid

aboclicbanniere

banniereappli130422

 

 

 

FIA Euro RX (Norvège): Derek Tohill trop court

TOHILL2016NORVEGE


Bien que qualifié pour les phases finales du FIA Euro RX en Belgique, Derek Tohill n'est pas parvenu à rééditer pareille performance en Norvège.

 

 

Pourtant, le double champion d'Europe Touring Car pensait avoir mis tous les arguments de son côté, et ce, quitte à devoir faire l'impasse sur l'étape du FIA World RX de Lydden Hil, épreuve sur laquelle il était pourtant engagé, afin de préparer dans les meilleures conditions la deuxième confrontation du championnat en Norvège.

Sauf que le compte n'y est pas pour le pilote irlandais. Éliminé dès le terme des quatre manches, et la 12ème place obtenue en guise de meilleure performance au cours du meeting se sera avérée bien trop courte pour dire de tenir le rythme des meilleurs.

"Nous avons vécu un week-end compliqué en Norvège. Nous avons pourtant pu disposer d'une bonne vitesse, mais j'ai commis trop d'erreurs au cours de la deuxième manche qualificative pour m'assurer d'un bon chrono avant de trouver quelques motifs de satisfaction le lendemain en Q3 et Q4. Malheureusement, la forte poussière nous a empêché d'obtenir de bonnes performances sur un tour lancé. Si on prend en considération les secteurs du circuit sur lesquels nous étions efficaces, nous pouvions revendiquer des temps qui auraient pu nous placer parmi le Top 6 sans ces ennuis de visibilité. Il s'agit d'une conclusion décevante pour nous, mais en revanche, nous avons pu prendre note de nos progrès réalisés en Norvège assurait Tohill, seulement 17ème du classement intermédiaire.

"Le niveau est très relevé dans ce championnat. Les performances des uns et des autres évoluent très vite et il faut qu'on soit en mesure de se hisser dans le bon wagon à présent. Nous avons pourtant pas mal travaillé dans la nuit de samedi à dimanche afin de trouver quelques dixièmes supplémentaires. Cependant, on apprend en permanence, et cette épreuve de Hell nous a permis d'engranger bien plus de connaissances en une seule épreuve que ce ne fut le cas depuis notre début de saison sportive analyse un Derek Tohill désormais relégué à la 15ème place du classement général avec seulement 7 points au compteur.

dprace

pureRallycross TV

 

Tweets

Nos Partenaires

syxtronics

 

fgracing

 

14kh

 

picsmotorsport250ld

 

logophautopassion

 

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld