• Rallycross France: Un rendez-vous particulier pour Olivier Bossard

    Rallycross France: Un rendez-vous particulier pour Olivier Bossard

    Si l'ancien vice-champion d'Europe Super1600 profitera de l'étape de Kerlabo pour effectuer son retour à la compétition au volant d'une Lire la suite
  • RallyX Nordic: Lauri Halonen:

    RallyX Nordic: Lauri Halonen: "C'est la meilleure école pour progresser"

    Si Lauri Halonen est désormais focalisé sur la discipline du rallye dans les rangs de son championnat national, le pilote Lire la suite
  • Rallycross France: Des attentes légitimes pour David Vincent?

    Rallycross France: Des attentes légitimes pour David Vincent?

    Si David Vincent n'a pas eu la réussite escomptée depuis le coup d'envoi du championnat de France de Rallycross, le Lire la suite
  •  Rallycross France: Les pilotes engagés pour Kerlabo 2024

    Rallycross France: Les pilotes engagés pour Kerlabo 2024

    Retrouvez ci-dessous les pilotes engagés pour la cinquième étape du championnat de France de Rallycross à venir sur le circuit Lire la suite
  • RallyX: CrossCar Junior: Dans les coulisses d'une usine à champions

    RallyX: CrossCar Junior: Dans les coulisses d'une usine à champions

    Alors que la série CrossCar Junior vit sa cinquième saison d'existence dans les rangs du championnat RallyX, cette catégorie s'est Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

applicationios

 applicationandroid

aboclicbanniere

 

Dakar: Sébastien Loeb s'impose

loebdakar2017j2

Le pilote Peugeot Sport n'aura eu besoin que de deux étapes pour remporter son premier succès sur ce Dakar 2017.

 Sur un parcours composé de pistes étroites et d'une forte végétation, Sébastien Loeb a permis 3008 DKR de s'imposer pour la première fois sur les pistes sud-américaines, prenant du même coup la tête du classement général au terme des 275 kilomètres de spéciale reliant Resistencia à San Miguel de Tucuman.

Loeb n'a pas eu à trembler et a rapidement pris l'avantage su Nasser Al Attiyah et son équipier Carlos Sainz qu'il devance respectivement d'une minute et 23 secondes et de deux minutes et 18 secondes.

De quoi combler le patron de Peugeot Sport, Bruno Famin, et ce, même si ce dernier est bien conscient que la route qui mène ses pilotes jusqu'à la capitale Argentine de Buenos Aires est encore longue.

«  Sébastien et Daniel ont réalisé une belle étape malgré une spéciale très compliquée et dangereuse, avec beaucoup de poussière. Sur ce genre de terrain, il vaut mieux partir devant (...). Les 3008DKR fonctionnent bien. C’est notre premier scratch sur ce Dakar mais les écarts sont, à l’échelle d’un Dakar, vraiment minimes. »

Pour sa part, et en dépit d'une victoire obtenue sur une étape au profil un peu trop monotone à son goût, Sébastien Loeb affichait tout de même une satisfaction légitime à l'arrivée.

« C’était une spéciale très rapide, pas très intéressante au niveau pilotage. Il y avait de nombreuses lignes droites avec un virage de temps en temps. Ça s’est très bien passé pour nous. Nous n’avons eu aucun problème. Nous avons été gêné à la fin parce que nous avons roulé 70 kilomètres dans la poussière de De Villiers, parti devant nous. Nous avons donc perdu un peu de notre avance sur la fin mais rien de grave. Au moins, nous aurons pointé en tête de ce Dakar ! Cela dit, ce type de terrain n’est pas représentatif de ce que nous rencontrerons par la suite. Pour ce qui est de la chaleur, elle était supportable. J’ai même coupé la climatisation pour gagner un peu de puissance ! »