•  Rallycross Finlande: Un contrat télévisuel de choix

    Rallycross Finlande: Un contrat télévisuel de choix

    Le championnat Finlandais de Rallycross va pouvoir bénéficier d'une exposition de premier choix à compter de la saison 2022. Lire la suite
  • Trophée Andros: JB Dubourg face à la guerre des chiffres

    Trophée Andros: JB Dubourg face à la guerre des chiffres

    Distancé au classement général du Trophée Andros lors du triple rendez-vous d'Isola 2000, JB Dubourg n'est désormais plus maître de Lire la suite
  • Dorian Deslandes:

    Dorian Deslandes: "On travaille activement pour 2022"

    Sensation de l’année 2021 depuis son succès obtenu sur le tracé de Lohéac en FIA RX2e, Dorian Deslandes travaille activement Lire la suite
  • Red Bull met un terme à sa collaboration avec le Nitro RX

    Red Bull met un terme à sa collaboration avec le Nitro RX

    Quelques jours après l'annonce de la séparation entre Travis Pastrana et la marque Red Bull, la boisson énergisante a également Lire la suite
  • Rallycross France: Stéphane Leroy s’offre un second souffle

    Rallycross France: Stéphane Leroy s’offre un second souffle

    Alors que le pilote breton fêtera dans quelques mois sa vingtième année de présence dans les rangs du championnat de Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

aboclicbanniere

 

Travis Pastrana puissance 6!

pastrana12021

C'est auréolé d'un nouveau titre de champion US des Rallyes que Travis Pastrana retrouvera ce week-end le Nitro Rallycross sur le Wild West Horse Motorpark de Phoenix.

Deuxième de l'Oregon Trail Rally dans le sillage de son équipier Brandon Semenuk le week-end dernier, Travis Pastrana s'est assuré d'une sixième couronne en carrière dans les rangs de son championnat national.

 

Une performance qui permet par la même occasion à Subaru Motorsport USA de convertir un 14ème titre sur le front du championnat Nord Américain des Rallyes. Le constructeur nippon en profite même pour s'offrir un triplé puisque Ken Block et Brandon Semenuk ont respectivement validé la deuxième et la troisième place du classement général.

"On termine la saison sur une bonne note avec une deuxième place signée sur cette dernière épreuve du calendrier, note Pastrana dont le dernier titre à ce niveau de la compétition remontait à la saison 2017.

"C'est toujours spécial de pouvoir débarquer sur l'ultime rendez-vous de la saison en sachant que nous avions fait ce qu'il fallait durant les précédents rallyes pour valider ce titre. On a pu se lâcher et rouler sans arrière-pensées. Je tiens également à remercier mon navigateur Rhianon Gelsonimo pour tout le travail abattu en coulisses. Je n'avais pas eu le loisir de concourrir dans cette discipline en 2020 et il a fallu qu'on bosse dur pour pouvoir élever notre niveau de jeu. C'est une sacrée satisfaction de constater à quel point notre travail a pu porter ses fruits"

Auteur de trois victoires consécutives signées d'entrée de jeu sur le Sno*Drift Rally, le 100 Acre Wood Rally et l'Olympus Rally, Travis Pastrana s'est rapidement emparé des commandes du classement général. En dépit d'une sortie de route en juillet dernier sur le New England Forest Rally, le créateur du Nitro Rallycross a vite remis les choses en ordre en s'offrant une quatrième victoire un mois plus tard sur le Ojibwe Forests Rally. Une performance qui a indubitablement permis à Pastrana de prendre une option sur le titre.

Au total, Pastrana aura réussi à scorer 122 points sur les 132 mis en jeu cette saison sur le championnat US des Rallyes.

Autant dire que c'est en pleine confiance que le pilote Subaru va pouvoir retrouver ce week-end les rangs du Nitro Rallycross. Quatrième du classement général à 12 points des deux co-leaders que sont Timmy Hansen et Scott Speed.

Sixième de la première manche de la saison disputée à Salt Lake City, Pastrana ressort d'une prestation de choix après une deuxième place convertie le mois dernier sur le Elk River Motorpark où l'intéressé était parvenu à intercaler sa Subaru WRX STi entre Scott Speed et Kevin Hansen.

BASRXCapture