• Rallycross France: Un rendez-vous particulier pour Olivier Bossard

    Rallycross France: Un rendez-vous particulier pour Olivier Bossard

    Si l'ancien vice-champion d'Europe Super1600 profitera de l'étape de Kerlabo pour effectuer son retour à la compétition au volant d'une Lire la suite
  • RallyX Nordic: Lauri Halonen:

    RallyX Nordic: Lauri Halonen: "C'est la meilleure école pour progresser"

    Si Lauri Halonen est désormais focalisé sur la discipline du rallye dans les rangs de son championnat national, le pilote Lire la suite
  • Rallycross France: Des attentes légitimes pour David Vincent?

    Rallycross France: Des attentes légitimes pour David Vincent?

    Si David Vincent n'a pas eu la réussite escomptée depuis le coup d'envoi du championnat de France de Rallycross, le Lire la suite
  •  Rallycross France: Les pilotes engagés pour Kerlabo 2024

    Rallycross France: Les pilotes engagés pour Kerlabo 2024

    Retrouvez ci-dessous les pilotes engagés pour la cinquième étape du championnat de France de Rallycross à venir sur le circuit Lire la suite
  • RallyX: CrossCar Junior: Dans les coulisses d'une usine à champions

    RallyX: CrossCar Junior: Dans les coulisses d'une usine à champions

    Alors que la série CrossCar Junior vit sa cinquième saison d'existence dans les rangs du championnat RallyX, cette catégorie s'est Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

applicationios

 applicationandroid

aboclicbanniere

 

Rallycross France: Il faudra faire preuve de patience

chanoine2019mayennelkv

Alors que le Président de la FFSA Nicolas Deschaux s'était entretenu au début du mois de mars avec la Ministre déléguée en charge des Sports Roxanna Maracineanu pour anticiper l'organisation des compétitions sportives automobiles en vue de 2021, la Cellule Interministérielle de Crise a informé la FFSA en cette fin de semaine que seuls le championnat de France des Rallyes et le championnat de France des Circuits auraient droit d’organiser leurs épreuves à huis-clos.

Désignés par le Ministère comme les deux seuls championnats de haut-niveau, les championnats de France des Rallyes et des Circuits seront autorisés à organiser leurs épreuves sur l’unique régime du "huis clos".

Autant dire qu’il faudra encore faire preuve de patience en ce qui concerne le championnat de France de Rallycross dont le maintien est désormais sous-tendu par une évolution positive de la crise sanitaire.

"Les échanges avec les pouvoirs publics se poursuivent pour permettre une reprise progressive des autres compétitions inscrites au calendrier 2021. La FFSA espère obtenir d'autres évolutions afin que le maximum de licenciés puisse courir et ce, le plus rapidement possible. A ce titre, nous reviendrons vers vous en début de semaine prochaine au sujet des Coupes de France", rapporte le communiqué de presse publié vendredi soir par la FFSA.

De son côté, Nicolas Deschaux espère que la progression de la campagne de vaccination parviendra à desserrer l'étau.

« À l'heure où la quasi-totalité des autres sports sont à l'arrêt en raison d'un contexte sanitaire actuel particulièrement tendu, le Ministère chargé des Sports autorise le lancement de deux de nos Championnats de France. Nous pouvons voir le verre à moitié vide. Je fais le choix de le voir à moitié plein et d'avoir confiance dans l'avenir malgré les difficultés que nous connaissons. C'est un signal positif adressé par la Ministre déléguée en charge des Sports à notre Filière. Nos arguments ont été entendus et en partie validés. Le travail constant mené depuis maintenant un an auprès des institutions étatiques nous permet donc d'avancer.

J'ai toutefois une pensée pour les épreuves qui ont été annulées. Je mesure pleinement les efforts et investissements consentis par ces équipes organisationnelles qui n'ont pas été récompensés. Leurs volontés d'organiser en cette période malgré les perspectives sanitaires méritent le plus grand respect. J'adresse tout mon soutien aux bénévoles et concurrents qui s'étaient préparés pour ces compétitions dans ces moments difficiles.

Cette décision du Ministère n'est qu'une étape. La Fédération poursuit son travail en étroite collaboration avec les services de l'Etat pour les autres épreuves inscrites au calendrier 2021.

L'évolution du contexte sanitaire dictera le rythme des avancées mais l'accélération de la campagne de vaccination permet de se projeter avec envie et passion dans la reprise progressive de nos activités. Ainsi, et comme depuis le début de la crise sanitaire, c'est la solidarité et la responsabilité de l'ensemble des acteurs du sport automobile, et plus largement des sports mécaniques, qui permettront de créer les conditions optimales d'une relance sportive et économique de notre Filière. »