• Rallycross France: Pas de regrets pour David Vincent ...

    Rallycross France: Pas de regrets pour David Vincent ...

    En dépit d'une entame de championnat pour le moins mitigée sur le circuit de Lessay à la fin du mois Lire la suite
  • RallyX Nordic : Marceau Launay :

    RallyX Nordic : Marceau Launay : "Je dois franchir un cap"

    Respectivement quatrième et sixième des deux premières épreuves du championnat RallyX Nordic disputées sur le circuit de Tierp, Marceau Launay Lire la suite
  • Autocross France : Tony Lhomond toujours leader, Thomas Christol ouvre son compteur

    Autocross France : Tony Lhomond toujours leader, Thomas Christol ouvre son compteur

    Perturbée par des conditions climatiques délicates lors de la première journée de compétition, la troisième étape de la saison 2024 Lire la suite
  • RallyX Nordic: Lukas Andersson connaît la recette

    RallyX Nordic: Lukas Andersson connaît la recette

    À l'image de la saison 2023 où le rookie de la catégorie Supercar Lites avait déjoué tous les pronostics en Lire la suite
  • FIA World RX: Tommy Kristoffersson :

    FIA World RX: Tommy Kristoffersson : "C'est une situation très stressante"

    Si la structure KMS a mis en évidence, avec un succès certain, le potentiel de ses deux nouvelles VW Polo Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

applicationios

 applicationandroid

aboclicbanniere

 

La FFSA vise la neutralité carbone à l'horizon ... 2050!

rx2ee5d38976 931d ae2d 2379 b24893959c22

En collaboration avec la FFM, la Fédération Française du Sport Automobile a annoncé cette semaine sa volonté de s'inscrire dans une démarche visant à la neutralité carbone des sports mécaniques d'ici à 2050.

 

 

La FFSA et la FFM présenteront à compter du deuxième semestre 2022 un baromètre environnemental visant à cerner l'impact des sports mécaniques quant aux émissions de carbone. Une étude dont découlera par la suite un document de travail cherchant à fixer et construire une stratégie de développement qui puisse être compatible avec l'objectif du "zéro émission" à l'horizon 2050.

"La feuille de route commune, qui sera adoptée à l’issue de ce Baromètre Environnemental, proposera, à tous nos acteurs et membres, un plan d’actions ambitieux en matière de réduction des émissions de CO2, indique le communiqué commun publié par la FFSA et la FFM.

En somme, l'ensemble des disciplines devront engager leur mue avec le concours d'instances souhaitant s'imposer comme " une Filière continuellement tournée vers l’excellence et l’avenir. En ce sens, les deux fédérations délégataires continueront d’œuvrer pour coordonner et renforcer la mobilisation de tous les acteurs de la Filière des sports mécaniques et ainsi accélérer la transition par l’adoption, volontaire et collective, de nouveaux engagements sur l’ensemble de nos territoires"

Un objectif de neutralité carbone qui, à l'échelle du Rallycross international, est déjà en train de prendre forme. Outre la transition du thermique à l'électrique en World RX, le RallyX Nordic a d'ores et déjà indiqué son intention de devenir le premier championnat de Rallycross au monde neutre en carbone.

Outre le recours à un bio-carburant non issu des énergies fossiles déjà en place depuis l'an dernier, le RallyX Nordic souhaite en effet imposer la neutralité carbone à l'ensemble des organisateurs ayant pour ambition de rejoindre le calendrier de la série scandinave.