• FIA Euro RX: Bermingrud out, Solberg-Hansen in?

    FIA Euro RX: Bermingrud out, Solberg-Hansen in?

    Au terme d'une campagne 2020 largement perturbée par la crise sanitaire, la scène du Rallycross scandinave donne lieu à quelques Lire la suite
  • Rallycross France: Romain Masselin attend son heure

    Rallycross France: Romain Masselin attend son heure

    Bien que positionné parmi les favoris pour le titre de champion de France Junior, Romain Masselin n’apparaît toujours pas parmi Lire la suite
  •  FIA World RX: Des hypothèses de travail pour Lohéac

    FIA World RX: Des hypothèses de travail pour Lohéac

    Après avoir été contraints d'annuler leur épreuve l'an dernier, les organisateurs de Lohéac planchent sur différents scénarios qui leur permettraient Lire la suite
  • FIL INFO // Le coup d'envoi du championnat CEZ repoussé

    FIL INFO // Le coup d'envoi du championnat CEZ repoussé

    Mercredi 3 mars  Le coup d'envoi du CEZ repoussé Alors que le championnat d'Europe Centrale - CEZ - devait théoriquement débuter à Lire la suite
  • Petter Solberg:

    Petter Solberg: "Il faut savoir suivre son instinct”

    Quatre ans après ses débuts aux commandes d’une Supercar dans les rangs du RallyX Nordic, Oliver Solberg a apporté la Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

aboclicbanniere

Trophée Andros: JB Dubourg: "On a manqué de lucidité"

dubourgglace20201

Auteur d'un week-end difficile sur la piste de Lans-en-Vercors, JB Dubourg se retrouve dans le dur au classement général du Trophée Andros et demeure proche d'abandonner son trône à Aurélien Panis.

Si rien n'a fonctionné comme prévu pour JB Dubourg lors des deux courses de Lans-en-Vercors et voilà le quadruple champion sortant contraint à l'exploit samedi prochain sur la piste de Super-Besse.

Pourtant revenu aux commandes du général le week-end précédent lors de l'épreuve de Serre-Chevalier, le pensionnaire du DA Racing n'aura pas su résister à la charge d'Aurélien Panis. De sept points d'avance en amont de cette avant-dernière étape de la saison, JB Dubourg en assume désormais 13 de retard à quelques heures de l'ultime course à venir dans le Massif-Central.

« Il y a des week-ends plus difficiles que d’autres et ce fut le cas à Lans-en-Vercors, note JB Dubourg. Nous n’avons pas été en mesure d’aller chercher le résultat espéré lors de la première course, nous avons manqué de lucidité en termes de stratégie. Samedi soir, les conditions des pistes étaient très délicates et nous ne sommes pas arrivés à trouver le bon équilibre châssis. C’est frustrant, mais cela fait partie du sport automobile. Dans une équipe, nous perdons et nous gagnons ensemble. Tout va donc se jouer le weekend prochain lors de l’unique course de Super Besse. »

Une partition qui promet d'être des plus intenses. Si JB Dubourg n'est plus maître de son destin, il demeure également sous la menace de Yann Ehrlacher. Une chose est sûre néanmoins. Avec le décompte du plus mauvais résultat, JB Dubourg devra s'assurer de scorer 17 points de plus qu'Aurélien Panis à Super Besse tout en contenant un spécialiste du WTCR revenu à seulement deux longueurs du quadruple vainqueur sortant de la série givrée. De quoi nous assurer d'un final sous très haute tension le week-end prochain.