• FIA World RX: Pourquoi GCK mise sur les Clio 4?

    FIA World RX: Pourquoi GCK mise sur les Clio 4?

    Si l'arrivée de la GCK Academy avec Guillaume De Ridder et Cyril Raymond fut une heureuse surprise, l'idée d'aligner les Lire la suite
  • RallyX on ICE: Timmy Hansen en mode déserteur

    RallyX on ICE: Timmy Hansen en mode déserteur

      Engagé sur le front du RallyX on ICE et dans les rangs de la catégorie CrossKart, Timmy Hansen n'ira Lire la suite
  • Rallycross France: Faux-départ pour David Olivier

    Rallycross France: Faux-départ pour David Olivier

    Si le pilote de la Dacia Logan avait annoncé ses chances de réintégrer le Supercar tricolore comme extrêmement faibles cet Lire la suite
  • RallyX on ICE: Sebastian Eriksson s'impose

    RallyX on ICE: Sebastian Eriksson s'impose

    Première des trois étapes du Rallyx on ICE disputées en plein cœur de la station de ski d'Are en Suède Lire la suite
  • Rallycross France: Une succession à assumer pour Alexandre Janot

    Rallycross France: Une succession à assumer pour Alexandre Janot

    Auteur de deux sorties la saison dernière aux commandes de la Toyota Corolla sacrée à cinq reprises consécutives sur la Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Trophée Andros (Alpe d'Huez): JB Dubourg va rebondir ...

dubourgjbalpe2018

Auteur d'une seconde journée de compétition catastrophique, JB Dubourg n'est pas parvenu à conserver les commandes du classement général au soir de l'étape de l'Alpe d'Huez. Un avertissement que le girondin tentera de prendre en considération dès le week-end prochain à l'occasion de la prochaine confrontation de la saison à venir en Andorre.

 

 

Si sa troisième place obtenue vendredi soir offrait des perspectives pour le moins favorables au double tenant du titre, des ennuis mécaniques doublés d'une sortie de piste à quelques minutes de la Q2 à mettre à l'actif de son équipier ont contribué à transformer cette dernière ligne droite du meeting de l'Alpe d'Huez en un véritable cauchemar.

Nanti de 8 points d'avance sur Benjamin Rivière au terme de la course 1, JB Dubourg s'apprête à prendre la direction d'Andorre avec un débours de 12 unités mais avec la ferme intention de rebondir au plus vite pour se rattraper de son parcours sans guère de relief dans les Alpes. 

« Il faut être pragmatique, nous avons réalisé une très belle première journée dans la continuité de ce que nous avons réalisé à Val-Thorens début décembre, avec de la performance, de bonnes stratégies et une équipe très soudée, souligne Jean-Baptiste Dubourg. Samedi, la Course 2 s’est transformée en un véritable cauchemar avec un problème moteur en Q1 inhérent au staff technique puis, lors la deuxième manche, la voiture était très endommagée. Je n’ai pas de regrets à avoir, car je n’ai pas pu me battre dans les meilleures conditions samedi soir. En finale, je suis dans le même 1/10e que le vainqueur de la journée, mais je préfère me nourrir de vraies performances. Je suis solidaire de mon équipe et j’ai bien l’intention de rebondir dès les week-end prochains en Andorre. »

Abonnez-vous

abonban1

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

appli

dprace

gfors

syxtronics

fgracing

axellogo

alexandrelogolb250ld

 

  lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 boutiqueld2

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld