• DiRT 2.0: Un Dall'olmo peut en cacher un autre

    DiRT 2.0: Un Dall'olmo peut en cacher un autre

    Titré sacré champion du Monde de Rallycross sur la plateforme DiRT 2.0 l'an dernier, Killian Dall'olmo a abandonné ce samedi Lire la suite
  • FIL INFO // ES8: Kristoffersson et Ekstrom ne se lâchent plus

    FIL INFO // ES8: Kristoffersson et Ekstrom ne se lâchent plus

    Samedi 27 février  Arctic Rally Finland // Kristoffersson et Ekstrom ne se lâchent plus Pour la deuxième fois consécutive, Johan Kristoffersson Lire la suite
  • Andrea Adamo et Mads Ostberg bluffés par Oliver Solberg

    Andrea Adamo et Mads Ostberg bluffés par Oliver Solberg

    En dépit d’une huitième place au classement général ce vendredi soir, Oliver Solberg s’est néanmoins chargé d’illuminer cette première journée Lire la suite
  • Rallycross France: Bryan Dufas ne s'affole pas

    Rallycross France: Bryan Dufas ne s'affole pas

    Absent des listes du championnat de France Junior l’an dernier, Bryan Dufas effectuera néanmoins ses débuts officiels aux commandes de Lire la suite
  • RallyX Nordic: L'incroyable parcours d'Eirik Berget

    RallyX Nordic: L'incroyable parcours d'Eirik Berget

    Confirmé pour un programme complet dans les rangs du RallyX Nordic en vue de cette saison 2021, Eirik Hesla Berget Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

aboclicbanniere

Trogen et Set Promotion décrochent le titre mondial

trogenportrait2019

Le championnat du Monde virtuel de Rallycross i-Racing s'est achevé ce samedi avec une ultime étape disputée sur le Motor Speedway d'Atlanta. Une opportunité dont a su profiter Sami-Matti Trogen pour s'emparer de la première place du classement général et d'un premier titre mondial en e-Sport.

Aligné par la structure Set Promotion de Jussi Pinomaki, le pensionnaire de la série RX2 est allé décrocher une deuxième marche du podium suffisante pour lui ouvrir les portes du titre. Dominateur depuis le coup d'envoi de cette série virtuelle lancée début octobre, le pilote finlandais a permis à l'équipe multiple championne d'Europe de Rallycross de glaner un succès inédit dans l'univers du E-Sport.

"Je ne cache pas que les dernières semaines furent compliquées car j'ai dû gérer de concert mon véritable programme en Rallycross avec cette compétition virtuelle. Néanmoins, j'ai parfaitement réussi ma mission et accrocher ce titre sur le championnat du Monde de Rallycross i-Racing est une très belle récompense. J'avais pu observer dès le début du championnat que ma pointe de vitesse était bonne mais, dans le même temps, je savais aussi que la partie ne s'annonçait pas si simple compte-tenu des spécialistes auxquels j'étais opposé"

Disposant d'une "wild-card" et invité par le promoteur des séries i-Racing à participer au championnat du Monde de Rallycross, Sami-Matti Trogen a pu mesurer l'investissement que laisse supposer les compétitions virtuelles. Associé à deux autres pilotes (Joni Heikkinen et Tommi Hallman) issus de la RX Academy évoluant eux-aussi sous les couleurs de Set Promotion sur ce championnat i-Racing, le pensionnaire du RX2 Series a su profiter du soutien de ses équipiers.

"Les pilotes engagés sur ce championnat s'entraînent en permanence. De mon côté, on ne peut pas dire que ce fut le cas donc cette récompense est encore plus appréciable. Grâce au travail fourni par mes deux équipiers, nous avons bossé dur sur différentes bases de setups et cela nous a permis de progresser très rapidement dans la hiérarchie de ce championnat"

Pour Jussi Pinomaki, ce championnat virtuel constitue une base idéale pour permettre à ses pilotes de parfaire leur progression en dehors de la véritable compétition.

"Cette saison s'est tout simplement révélée très productive nous concernant et je suis fier que nous ayons su montrer notre potentiel dans ce championnat e-Sport, note le team manager de la firme GRX en championnat du Monde de Rallycross.

"C'est passionnant d'observer de quelle manière nos trois pilotes ont été capables de gérer ces programmes sportifs dans le monde réel et dans l'univers virtuel du e-Sport. Cependant, nous n'en sommes juste qu'aux prémisses et nous avons pour intention de poursuivre notre investissement dans ce domaine. Nous allons pouvoir capitaliser sur cette première saison en e-Sport pour aider nos pilotes à parfaire leur progression et ainsi devenir encore plus compétitifs dans un avenir proche"