• FIA Euro RX: Bermingrud out, Solberg-Hansen in?

    FIA Euro RX: Bermingrud out, Solberg-Hansen in?

    Au terme d'une campagne 2020 largement perturbée par la crise sanitaire, la scène du Rallycross scandinave donne lieu à quelques Lire la suite
  • Rallycross France: Romain Masselin attend son heure

    Rallycross France: Romain Masselin attend son heure

    Bien que positionné parmi les favoris pour le titre de champion de France Junior, Romain Masselin n’apparaît toujours pas parmi Lire la suite
  •  FIA World RX: Des hypothèses de travail pour Lohéac

    FIA World RX: Des hypothèses de travail pour Lohéac

    Après avoir été contraints d'annuler leur épreuve l'an dernier, les organisateurs de Lohéac planchent sur différents scénarios qui leur permettraient Lire la suite
  • FIL INFO // Le coup d'envoi du championnat CEZ repoussé

    FIL INFO // Le coup d'envoi du championnat CEZ repoussé

    Mercredi 3 mars  Le coup d'envoi du CEZ repoussé Alors que le championnat d'Europe Centrale - CEZ - devait théoriquement débuter à Lire la suite
  • Petter Solberg:

    Petter Solberg: "Il faut savoir suivre son instinct”

    Quatre ans après ses débuts aux commandes d’une Supercar dans les rangs du RallyX Nordic, Oliver Solberg a apporté la Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

aboclicbanniere

Solberg conclut sur une bonne note, Loeb à la dérive

loebmonte20201

Piégé par un mauvais choix de pneumatiques ce matin en amont des quatre dernières spéciales du Rallye de Monte-Carlo, Sébastien Loeb n'aura fait qu'illusion au terme d'une ultime journée qui aura viré au désastre.

Quatrième du général en amont de la dernière ligne droite de cette première étape du WRC, Sébastien Loeb s'est contenté d'un seul et unique Top 5 avant que ses gommes manifestement à l'agonie ne contribuent à faire plonger l'ancien pensionnaire du World RX dans les profondeurs du classement. Seulement 11ème de l'ES14, Loeb concluait son Rallye avec un 17ème puis un 21ème chrono qui auront contribué à faire chuter le pilote Hyundai de la 4ème à la 6ème place d'un Rallye remporté de main de maître par Thierry Neuville devant Sébastien Ogier et Elfyn Evans.

Pour Oliver Solberg, les quatre dernières spéciales de l'épreuve se seront déroulées sans accroc particulier. D'une ES14 neutralisée suite à la sortie de route de Veiby, le suédois aura à chaque fois conclu son effort parmi le Top 10 de la catégorie R5. Si ses 22 minutes perdues la veille lors de l'ES10 lui ont assurément coûté une performance de choix, c'est avec une 16ème place au général que le champion RallyX Nordic 2018 a conclu sa première sortie en carrière sur un Rallye asphalte.

solberg2019monte

Pour Ole-Christian Veiby malheureusement, l'aventure s'est arrêtée dans la 14ème spéciale du Rallye. Victime d'une touchette qui s'est employée à endommager son train arrière, un début d'incendie rapidement maîtrisé a toutefois contraint le norvégien à l'abandon. Un incident qui a naturellement poussé les officiels à neutraliser la spéciale pour le reste des concurrents tandis que Veiby, pourtant deuxième du général en WRC2, passait à côté d'une performance de choix. Dans les rangs de la catégorie R5, le norvégien aura cumulé deux scratches tout en assurant sa présence parmi le Top 5 à dix reprises sur les treize spéciales que l'ancien pilote KMS a été en mesure de valider.

Enfin, Teemu Suninen aura réussi le probant exploit que d'intégrer le Top 8 du général alors qu'il ne pointait qu'à la 31ème place à l'issue de l'ES3. Contraint de s'élancer en mode "Super Rally" vendredi matin après que des problèmes techniques aient réduit ses efforts à néant lors des deux premières spéciales de jeudi, l'ancien pensionnaire du championnat d'Europe Super1600 de Rallycross a conclu son effort par un troisième temps dans le sillage de Neuville et Ogier lors de la Power Stage.