• Petter Solberg:

    Petter Solberg: "Il faut savoir suivre son instinct”

    Quatre ans après ses débuts aux commandes d’une Supercar dans les rangs du RallyX Nordic, Oliver Solberg a apporté la Lire la suite
  • FIA World RX: Riga revient à la table des négociations, le calendrier chamboulé?

    FIA World RX: Riga revient à la table des négociations, le calendrier chamboulé?

    Si l’étape de Riga ne faisait pas partie des dates retenues initialement pour l’élaboration du calendrier préliminaire du championnat du Lire la suite
  • FIA World RX: Les constructeurs en salle d’attente

    FIA World RX: Les constructeurs en salle d’attente

    Si le passage du thermique à l’électrique à partir de 2022 doit participer à faire revenir les constructeurs sur la Lire la suite
  • Rallycross France: Baptiste Panissié:

    Rallycross France: Baptiste Panissié: "Je ne me chercherai pas d'excuses"

    Auteur d’une pige lors de la saison 2019 dans les rangs de la Coupe Twingo RX, Baptiste Panissié passera aux Lire la suite
  • Rallycross France: Quelle suite pour Lucas Leroy?

    Rallycross France: Quelle suite pour Lucas Leroy?

    Après avoir confirmé son forfait en vue du prochain championnat de France Junior, Lucas Leroy souhaite se donner le temps Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

aboclicbanniere

RallyX Nordic: Ulrik Linnemann sur tapis vert

linnemann2018mettetloix

Disputée dans des conditions climatiques dantesques, c'est finalement à Ulrik Linnemann que sera revenu le gain de la victoire sur ses terres de Nysum lors de la quatrième étape du RallyX Nordic.

Si Oliver Eriksson fut dans un premier temps crédité de la victoire, le suédois de la structure Olsbergs-MSE fut finalement pénalisé de 5 secondes pour avoir abordé un virage au delà des limites de la piste. De quoi reléguer le leader de la série RX2 sur la deuxième marche du podium tandis que Philip Gehrman conservait pour sa part sa place sur le podium au volant de la VW Beetle du Eklund Motorsport.

De quoi assurer le pilote danois de sa deuxième victoire en carrière en Supercar. En février dernier, l'ancien pensionnaire du championnat d'Europe Super1600 avait su mettre à profit sa première sortie au volant de la VW Polo ex-Marklund Motorsport pour s'imposer en championnat de Belgique après l'abandon d'Andreas Bakkerud et le début d'incendie survenu sur son Audi S1 EKS.