• FIA World RX: Electrique, des prochaines heures décisives ...

    FIA World RX: Electrique, des prochaines heures décisives ...

    C'est en cette fin de semaine que la fameuse deadline fixée par la FIA concernant la création d'un toujours très Lire la suite
  •  FIA Euro RX: Derek Tohill lâche l'affaire

    FIA Euro RX: Derek Tohill lâche l'affaire

    Aligné le week-end dernier à Silverstone lors de la première étape du championnat Britannique de Rallycross, Derek Tohill fait partie Lire la suite
  • FIA World RX: Cyril Raymond

    FIA World RX: Cyril Raymond "confiant" pour Abu Dhabi?

    Alors que le varois a eu le temps de s'adonner à deux journées de tests au volant de la Clio Lire la suite
  •  FIA World RX: Des pilotes aux profils très hétérogènes!

    FIA World RX: Des pilotes aux profils très hétérogènes!

    Le compte-à-rebours nous séparant de la première étape du championnat du Monde FIA de Rallycross est entré dans son ultime Lire la suite
  • FIA World RX (Preview): Quelle physionomie de championnat pour 2019?

    FIA World RX (Preview): Quelle physionomie de championnat pour 2019?

    L'hiver a fait son œuvre et les rebondissements en série observés depuis août 2018 auront abouti à des chamboulements majeurs Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

RallyX Nordic (Tierp): Oliver Solberg fait coup double

solbergolivertitre20189

Leader du championnat en arrivant à Tierp, Oliver Solberg aura su trouver les ressources pour se remettre de qualifications éprouvantes. Au terme de phases finales dont le niveau de compétitivité aura atteint des sommets ce dimanche, le pilote de la DS3 a su profiter des ennuis conjugués de Thomas Bryntesson et Oliver Eriksson pour s'imposer en finale tout autant que de valider son premier titre majeur en Rallycross.

 

 

Dans son sillage, Robin Larsson a quant à lui réussi à accrocher la deuxième marche du podium au volant de son Audi A1 tandis que Philip Gehrman, auteur d'un sacré carnage en finale, s'assurait pour sa part d'un ultime podium cette au volant d'une VW Beetle du Eklund Motorsport ayant rallié l'arrivée en lambeaux.

Sur le front du Supercar Lites et sur une piste d'une rugosité absolue, Marcus Hoglund a su créer la surprise en signant son premier succès dans la catégorie devant Guillaume De Ridder et Jimmie Walfridson. Pourtant victimes de crevaisons, De Ridder et Walfridson ont su passer au travers des mailles du filet tandis que Kevin Eriksson était contraint à l'abandon dans le dernier tour en raison d'un bris de suspension. Eux-aussi piégés par des crevaisons, Reinis Nitiss et Nathan Heathcote devaient se contenter des positions 4 et 5.

Abonnez-vous

abonban1

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

appli

dprace

gfors

syxtronics

fgracing

axellogo

alexandrelogolb250ld

 

  lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 boutiqueld2

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld