• Jens Hvaal revient sur son départ de la série Euro RX3

    Jens Hvaal revient sur son départ de la série Euro RX3

    Pressenti pour devenir l'une des figures fortes des séries FIA Euro RX, Jens Hvaal a malgré tout pris la décision Lire la suite
  • Rallycross France: L'heure de la remise en question pour Christophe Rio

    Rallycross France: L'heure de la remise en question pour Christophe Rio

      Bien décidé à franchir un nouveau cap dans les rangs de la Coupe de France de Division 4, Christophe Lire la suite
  • Rallycross France: Le jour où Juha Rytkonen fit trembler le World RX

    Rallycross France: Le jour où Juha Rytkonen fit trembler le World RX

    Nouveau pensionnaire de la structure PGRX aux côtés de Steven Bossard, Juha Rytkonen s'est surtout fait remarquer pour avoir semé Lire la suite
  • FIA CrossCar: Vincent Mercier ne doute pas de ses forces

    FIA CrossCar: Vincent Mercier ne doute pas de ses forces

    De retour à la case CrossCar avec le constructeur Speedcar pour un programme dans les rangs du championnat d'Europe FIA, Lire la suite
  • Lohéac: Clément Jolive s'accroche à son rêve ...

    Lohéac: Clément Jolive s'accroche à son rêve ...

    Petit poucet de l'univers du sport automobile, Clément Jolive avait déjà réalisé son rêve en 2022 en s'alignant dans les Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

applicationios

 applicationandroid

aboclicbanniere

 

RallyX Nordic (Tierp): Oliver Solberg fait coup double

solbergolivertitre20189

Leader du championnat en arrivant à Tierp, Oliver Solberg aura su trouver les ressources pour se remettre de qualifications éprouvantes. Au terme de phases finales dont le niveau de compétitivité aura atteint des sommets ce dimanche, le pilote de la DS3 a su profiter des ennuis conjugués de Thomas Bryntesson et Oliver Eriksson pour s'imposer en finale tout autant que de valider son premier titre majeur en Rallycross.

 

 

Dans son sillage, Robin Larsson a quant à lui réussi à accrocher la deuxième marche du podium au volant de son Audi A1 tandis que Philip Gehrman, auteur d'un sacré carnage en finale, s'assurait pour sa part d'un ultime podium cette au volant d'une VW Beetle du Eklund Motorsport ayant rallié l'arrivée en lambeaux.

Sur le front du Supercar Lites et sur une piste d'une rugosité absolue, Marcus Hoglund a su créer la surprise en signant son premier succès dans la catégorie devant Guillaume De Ridder et Jimmie Walfridson. Pourtant victimes de crevaisons, De Ridder et Walfridson ont su passer au travers des mailles du filet tandis que Kevin Eriksson était contraint à l'abandon dans le dernier tour en raison d'un bris de suspension. Eux-aussi piégés par des crevaisons, Reinis Nitiss et Nathan Heathcote devaient se contenter des positions 4 et 5.